Insolite Chine: un artiste crée des "Transformers" plus vrais que nature

02:25  08 septembre  2017
02:25  08 septembre  2017 Source:   AFP

Henri Manguin à l'honneur au Musée des Impressionnismes de Giverny

  Henri Manguin à l'honneur au Musée des Impressionnismes de Giverny L'artiste fait l'objet d'une belle exposition jusqu'au 5 novembre.Partir à la découverte du peintre Henri Manguin, c'est la promesse du Musée des Impressionnismes de Giverny, dans l'Eure. Jusqu'au 5 septembre, l'établissement consacre une exposition à cet artiste, qui n'est pas aussi connu qu'Henri Matisse, mais qui a pourtant lancé avec lui, et d'autres, le mouvement du Fauvisme en 1905.

L' artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, un dragon de métal de près de 5 mètres de haut, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin / AFP. Dans son vaste atelier de la banlieue pékinoise, un artiste et ingénieur chinois de 32 ans façonne d'immenses robots d'acier

Dans son vaste atelier de la banlieue pékinoise, un artiste et ingénieur chinois de 32 ans façonne d'immenses robots d'acier, de rutilants colosses qui semblent tout droit sortis de mangas japonais ou du film " Transformers ".

L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, un dragon de métal de près de 5 mètres de haut, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin© Fournis par AFP L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, un dragon de métal de près de 5 mètres de haut, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin

Dans son vaste atelier de la banlieue pékinoise, un artiste et ingénieur chinois de 32 ans façonne d'immenses robots d'acier, de rutilants colosses qui semblent tout droit sortis de mangas japonais ou du film "Transformers".

Dans la ménagerie de Sun Shiqian figurent de nombreux spécimens animaliers, dont l'un des plus imposants est un fougueux dragon de métal haut de près de cinq mètres.

"Enfant, j'adorais regarder les dessins animés avec des robots", raconte-t-il à l'AFP.

Chine : Renault-Nissan crée une nouvelle entreprise avec Dongfeng

  Chine : Renault-Nissan crée une nouvelle entreprise avec Dongfeng Renault-Nissan entend s'étendre un peu plus en Chine en produisant des véhicules électriques. Sur place, le groupe automobile devra faire face à son concurrent PSA, déjà présent depuis les années 1980.Dans un communiqué, Renault-Nissan a expliqué que la nouvelle entité, baptisée eGt New Energy Automotive "s'appuiera sur les compétences clés de chaque partenaire pour produire des véhicules électriques compétitifs destinés au marché chinois". Le montant de l'opération n'a cependant pas été dévoilé.

Dans son vaste atelier de la banlieue pékinoise, un artiste et ingénieur chinois de 32 ans façonne d'immenses robots d'acier, de rutilants colosses qui semblent tout droit sortis de mangas japonais ou du film " Transformers ". Je crée un compte avec Facebook.

Site en maintenance UN VRAI .

"Mais ils venaient tous du Japon ou des États-Unis. Aucun n'était chinois."

L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin© Fournis par AFP L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin

Au Congrès mondial des robots à Pékin le mois dernier, le sculpteur a dévoilé sa nouvelle création: un boeuf géant capable de se transformer en robot "gladiateur" et pourvu de puissants abdominaux en acier. Une sculpture qui fait partie d'une nouvelle série inspirée par les 12 animaux du zodiaque chinois.

Diplômé de la prestigieuse Académie centrale des Beaux arts de Pékin, M. Sun occupait un emploi d'ingénieur avant de démissionner en 2011 pour se consacrer à plein temps à sa passion.

Issu d'une famille modeste, Sun Shiqian n'a jamais reçu beaucoup de jouets de ses parents durant son enfance. Mais son père, ex-soldat, lui montrait souvent des croquis d'armes utilisées dans le cadre de son travail.

Gigi Hadid « pas la bienvenue en Chine » va-t-elle être bannie du défilé Victoria’s Secret ?

  Gigi Hadid « pas la bienvenue en Chine » va-t-elle être bannie du défilé Victoria’s Secret ? Internet n’oublie jamais, et Gigi Hadid l’apprend à ses dépens. En février dernier, le mannequin Gigi Hadid avait créé la polémique à cause d’une vidéo d’elle, où l'on aperçoit la sœur de Bella Hadid tenant une petite figurine asiatique, imitant alors son visage, se bridant les yeux. Très vite, un bad buzz avait pris sur Internet, accusant la jeune femme de racisme. Un polémique dont elle se serait bien passée puisque le mois d’avant, sur scène, elle s’était fait critiquer p Internet n’oublie jamais, et Gigi Hadid l’apprend à ses dépens.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Dans son vaste atelier de la banlieue pékinoise, un artiste et ingénieur chinois de 32 ans façonne d'immenses robots d'acier, de rutilants colosses qui semblent tout droit sortis de mangas japonais ou du film " Transformers ".

L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin© Fournis par AFP L'artiste chinois Sun Shiqian devant l'une de ses créations, le 29 août 2017 dans son atelier de la banlieue de Pékin

Muni de ces schémas et de bouts de carton, le jeune Sun confectionnait alors lui-même ses jouets de fortune: des dragons combattants et d'autres créatures sorties de son imagination.

"J'ai commencé à me passionner pour l'art. Et durant mon temps libre, je créais des robots de plus en plus compliqués", explique-t-il. Ses créations sont aujourd'hui si complexes que leurs coûts de production peuvent atteindre le million de yuans (130.000 euros).

En 2014, les studios Paramount avaient chargé Sun Shiqian de la création d'un robot géant pour promouvoir leur film "Transformers: L'Âge de l'extinction", un grand succès dans les salles obscures chinoises.

Assemblage d'un des robots-sculptures de l'artiste chinois Sun Shiqian devant le centre des expositions à Pékin à l'occasion du Congrès mondial des robots, le 29 août 2017© Fournis par AFP Assemblage d'un des robots-sculptures de l'artiste chinois Sun Shiqian devant le centre des expositions à Pékin à l'occasion du Congrès mondial des robots, le 29 août 2017

L'un des modèles avait été exposé dans le centre de Pékin, devant une des anciennes portes monumentales de la ville.

"Les gens me demandaient à l'époque pourquoi on mettait de l'art étranger" dans un endroit aussi historique, se souvient M. Sun.

"Ça m'a beaucoup marqué. Parce qu'ils ne considéraient pas ces oeuvres comme chinoises. Depuis lors, mon rêve est de créer des robots qui sont spécifiquement et distinctement chinois."

Youssou N'Dour et Mikhail Baryshnikov parmi les lauréats du "Nobel des arts" .
Ce prix prestigieux, dont le palmarès a été annoncé mardi à Paris, a été créé en 1988 par la Japan Art Association. © Nir Elias / Reuters - Reuters Youssou N'Dour et Mikhail Baryshnikov parmi les lauréats du "Nobel des arts" Deux artistes africains, la star de la musique sénégalaise Youssou N'Dour et le sculpteur ghanéen El Anatsui, font partie des lauréats du 29e Praemium Imperiale, considéré comme le "Nobel des arts" qui récompense aussi cette année la légende de la danse Mikhail Baryshnikov.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!