Insolite Les moines de l’Abbaye de Grimbergen ne retrouvent plus la recette de leur bière

10:40  11 mai  2018
10:40  11 mai  2018 Source:   msn.com

Carlsberg maintient ses prévisions malgré la Russie

  Carlsberg maintient ses prévisions malgré la Russie par Jacob Gronholt-Pedersen

Voilà plus de 220 ans que la bière de Grimbergen n ’est plus brassée entre les murs quasi-millénaires de l ’ abbaye éponyme du Brabant flamand, en Belgique. Si des documents, attestant notamment de l ’achat d’orge à des agriculteurs des environs, ont permis aux moines de lister les ingrédients

Or, les moines de l ’ Abbaye de Grimbergen savaient le faire et, partant, étaient considérés comme des experts en la matière. Encore faut-il qu’ils retrouvent la recette d ’origine du breuvage doré ! A l’heure actuelle, la célèbre bière n’est plus fabriquée par les moines .

Les religieux belges veulent remettre en place la brasserie historique, démolie au XVIIIe siècle, mais ne parviennent plus à remettre la main sur la composition originelle de leur bière.

Voilà plus de 220 ans que la bière de Grimbergen n’est plus brassée entre les murs quasi-millénaires de l’abbaye éponyme du Brabant flamand, en Belgique. Depuis la fin des années 1950, la brasserie Maes utilise le nom du lieu pour produire une célèbre bière ambrée, commercialisée en France par le groupe Carlsberg. Plus rien à voir donc avec le breuvage que produisaient jusqu’à la fin du XVIIIe siècle les chanoines prémontrés.

Une start-up canadienne brasse de la bière au cannabis, "buzz" rapide garanti

  Une start-up canadienne brasse de la bière au cannabis, Surfant sur la dépénalisation imminente du cannabis au Canada, une jeune entreprise et une université ont entrepris de brasser ce qu'elles décrivent comme la première bière du monde parfumée à cette drogue douce. "Buzz" rapide garanti.Province Brands of Canada a reçu une subvention de 300.000 dollars canadiens (195.218 euros) de la province d'Ontario (centre) pour créer une boisson "hautement enivrante" qui soit moins dangereuse que l'alcool, selon les termes de la société établie à Toronto.

Et s'ils viennent de l 'étranger, ils ne comprennent pas que nous ne brassons pas de bière ", explique le prieur de l ' abbaye Karel Stautemas au quotidien Avec de la persévérance et une pointe d'optimisme, les moines espèrent retrouver la recette rapidement et "boire notre nouvelle Grimbergen à la

Les moines de l ' Abbaye de Grimbergen sont installés à une dizaine de kilomètres de Bruxelles, dans le Brabant wallon. Ils ne retrouvent plus la recette . On pourrait même dire que les moines ont perdu le goût de la dernière gorgée de bière .

Les moines de l’Abbaye de Grimbergen ne retrouvent plus la recette de leur bière © Capture Google maps Les moines de l’Abbaye de Grimbergen ne retrouvent plus la recette de leur bière

Or, leurs lointains successeurs ont choisi de renouer avec la tradition et espèrent relancer l’activité brassicole de l’abbaye, comme le rapporte cette semaine le quotidien flamand Het Laaste Nieuws. Mais les apprentis brasseurs vont devoir surmonter un problème de taille : impossible pour l’heure de remettre la main sur la recette originelle du précieux nectar !

La brasserie d'origine démolie par les Français. "Nous avons trouvé des documents datant du XIIe siècle et attestant du brassage de la bière dans l’abbaye", explique le père Karel Stautemas, cité par le journal flamand. Or, en 1797, pendant les guerres de la Révolution française, les soldats français débarquent à Grimbergen où "ils ont démoli l’abbaye et la brasserie". "Dans le rétablissement ultérieur de l’abbaye, plus aucune brasserie n’était prévue", précise encore le religieux.

Une start-up canadienne brasse de la bière au cannabis, "buzz" rapide garanti

  Une start-up canadienne brasse de la bière au cannabis, Surfant sur la dépénalisation imminente du cannabis au Canada, une jeune entreprise et une université ont entrepris de brasser ce qu'elles décrivent comme la première bière du monde parfumée à cette drogue douce. "Buzz" rapide garanti.Province Brands of Canada a reçu une subvention de 300.000 dollars canadiens (195.218 euros) de la province d'Ontario (centre) pour créer une boisson "hautement enivrante" qui soit moins dangereuse que l'alcool, selon les termes de la société établie à Toronto.

Et parmi celles qui se consomment le plus dans nos contrées, on a la Grimbergen (la Grim, pour les intimes). D’après le quotidien flamand Het Laaste Nieuws, les religieux veulent brasser à nouveau la bière , selon la recette d ’origine datant d’avant le XIIè siècle.

Grimbergen Double Ambree - Продолжительность: 0:21 Grimbergen Hungary 6 498 просмотров. Biéromatique : brassez de la bière dans votre lave-linge ! - Продолжительность: 6:39 V and B TV 3 603 просмотра.

Plongée dans les archives. Pour remettre la main sur la composition de la bière, les moines se sont plongés dans leurs archives : 35.000 livres poussiéreux et presque autant de classeurs à éplucher pour espérer tomber sur la recette, précise le Het Nieuwsbald. Si des documents, attestant notamment de l’achat d’orge à des agriculteurs des environs, ont permis aux moines de lister les ingrédients nécessaires à la fabrication de la Grimbergen d’origine, il reste encore à trouver les justes proportions pour pouvoir donner corps à leur rêve de micro-brasserie. Mais la foi transporte des montagnes : "Nous espérons pouvoir goûter d’ici 2020 notre propre Grimbergen, brassée dans notre propre cuve", conclut Karel Stautemas.

Deux femmes provoquent une grosse bagarre lors de l'Oktoberfest (Vidéo) .
L'Oktoberfest est une grande tradition en Allemagne et plus particulièrement en Bavière. À cette occasion, la bière et les bretzels coulent à flot. L'alcool et l'effet de groupe peuvent parfois créer des bagarres, et ça a été le cas entre ces deux femmes. Une vidéo à retrouver sur Non Stop Zapping.L'Oktoberfest est la grande fête de la bière. Elle est particulièrement célébrée en Bavière, à Munich, où des amateurs du monde entier affluent. Lors de cette fête synonyme de véritable orgie de nourriture et de bière, si l'esprit est bon enfant pour la majorité, il arrive que l'alcool en décide autrement.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!