The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

France SNCF : la réforme officiellement lancée, la reprise de la dette oubliée

20:08  14 mars  2018
20:08  14 mars  2018 Source:   liberation.fr

"Il n'y a pas d'échéance de dette avant 2023" pour CGG (Moody's)

  L'agence note la société "B3"La notation crédit de CGG a été fixée à B3 par Moody's, c'est-à-dire six crans en-deçà de la catégorie d'investissement. La perspective d'évolution est stable. L'agence explique que la note reflète un bilan allégé et une dette réduite après la lourde restructuration financière. Moody's n'attend qu'une reprise modeste du marché de la sismique cette année, tirée par les équipements.

En revanche, celui-ci ne mentionne nullement la reprise de la dette du transporteur par l'Etat, seule mesure qui faisait consensus. Réforme de la SNCF : Emmanuel Macron face au pays réel.

SNCF : la réforme officiellement lancée , la reprise de la dette oubliée . Casse-tête, point à la ligne. Les meilleurs jeux vidéo ont su adapter leur gameplay au support : on ne joue évidemment pas de la même façon avec une manette entre les paumes, un clavier sous les doigts, un casque de

La ministre des Transports a présenté ce mercredi en Conseil des ministres un texte sans surprise, qui fera l'objet d'ordonnances. En revanche, celui-ci ne mentionne nullement la reprise de la dette du transporteur par l'Etat, seule mesure qui faisait consensus.

Gare de Besançon Franche-Comté TGV, en 2011. © JEFF PACHOUD Gare de Besançon Franche-Comté TGV, en 2011.

Les choses sérieuses commencent. Le projet de loi «pour un nouveau pacte ferroviaire» a été présenté ce mercredi matin en Conseil des ministres. Comme prévu et annoncé par le Premier ministre le 26 février, le gouvernement va procéder par ordonnances, après l’examen et le vote de la loi d’habilitation par le Parlement début avril. Ensuite, l’exécutif aura les mains libres pour prendre des mesures qui s’articulent autour de deux grands thèmes : les changements internes au fonctionnement de la SNCF et les conditions d’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire français. La réforme devrait être actée d’ici à l’été, soit dans les trois mois à venir.

La droite va-t-elle voter la réforme de la SNCF ? Les deux vice-présidents de LR divergent

  La droite va-t-elle voter la réforme de la SNCF ? Les deux vice-présidents de LR divergent LE SCAN POLITIQUE - Contrairement à Guillaume Peltier, qui ne votera pas le texte présenté ce mercredi en conseil des ministres, Damien Abad a appelé la droite à «s'assumer» et à ne pas «se renier». © GEOFFROY VAN DER HASSELT/AFP Damien Abad avait soutenu Bruno Le Maire lors de la primaire de la droite en 2016. La réforme de la SNCF, voulue par une grande partie de la droite, met celle-ci en porte-à-faux avec son rôle d'opposition.

Dans « A la droite de Dieu » (éd. du Cerf.), Jérôme Fourquet scrute la « droitisation » de l ’opinion publique catholique. Ils ont longtemps fait figure de rempart à l’extrême droite. SNCF : la réforme officiellement lancée , la reprise de la dette oubliée .

Entre les deux clans Hallyday, un dialogue de sous Le climat dans la Constitution: oui, disent des ONG, mais pas à n’importe quel prix Dans les Alpes, un militant convoqué par la police pour avoir aidé une migrante enceinte SNCF : la réforme officiellement lancée , la reprise de la dette oubliée

L’article 1 de ce projet de loi s’attaque, d’entrée, aux sujets qui fâchent : «La gouvernance et la forme juridique du groupe public ferroviaire» sans oublier «La gestion de l’emploi et les conditions de recrutement». En clair, le gouvernement reste droit dans ses bottes sur le changement de statut juridique de l’entreprise, qui devrait passer d’établissement public industriel et commercial (Epic) à société anonyme à capitaux publics. Quant au statut des cheminots, il ne subsistera que pour les agents en poste. Les nouveaux recrutés le seront dans le cadre d’un contrat de travail classique. Deux changements contre lesquels les organisations syndicales de la SNCF sont vent debout. Elles doivent se réunir jeudi afin de déterminer les modalités d’un appel à une grève reconductible, qui apparaît de plus en plus probable.

SNCF : le statut de cheminot coûte "8%" plus cher à la SNCF par rapport à ses voisins européens

  SNCF : le statut de cheminot coûte Alain Bonnafous, professeur émérite de l’Université Lumière-Lyon 2 et chercheur au laboratoire d’Économie des transports, a expliqué, mercredi sur franceinfo, tirer ses chiffres d'"un document interne de la SNCF", ce que n'a pas réfuté Bruno Poncet, membre du bureau fédéral SUD-Rail. Le projet de loi autorisant le gouvernement à légiférer par ordonnances pour lancer la réforme de la SNCF est présenté, mercredi 14 mars, en Conseil des ministres. Parmi les mesures décriées par les syndicats, le changement de statut des cheminots pour les nouveaux entrants.

Monde. Grève à la SNCF : retour progressif à la normale jeudi. L'hebdomadaire "Vraiment", lancé en mars, cesse sa parution. « La réforme de la Bourse devrait permettre de créer les meilleures conditions pour attirer les émetteurs ».

SNCF : la réforme officiellement lancée , la reprise de la dette oubliée . La ministre des Transports a présenté ce mercredi en Conseil des ministres un texte sans surprise, qui fera l'objet d'ordonnances.

46 milliards d'euros

Le texte présenté par le gouvernement fait, en revanche, l’impasse sur une mesure qui avait le mérite de susciter le consensus : la reprise des 46 milliards d’euros de dette de la SNCF par l’Etat, de manière à alléger le bilan de l’entreprise et supprimer, ainsi, dans ses dépenses, le milliard et demi de frais financiers dont elle doit s’acquitter chaque année. «L’Etat prendra ses responsabilités. Je ne pense pas que ce soit un sujet législatif», a répondu laconiquement la ministre des Transports, Elisabeth Borne, à une question de Libération sur ce thème. Reste qu’il n’y a aujourd’hui aucun calendrier prévu sur les engagements de l’Etat en la matière. Or une avancée sur ce sujet aurait pu apparaître comme un signe d’ouverture pour amener les syndicats à de meilleures dispositions.

En prenant connaissance du texte gouvernemental, la plupart des responsables syndicaux, déjà sur une position dure, ont dit leur détermination. «Le bras de fer est engagé», indique Roger Dillenseger, secrétaire national de l’Union des syndicats autonomes (Unsa). «Le gouvernement nous refait le coup de 2014» où l’on «nous avait dit que l’Etat reprendrait la dette et rien n’a été fait», estime Erik Meyer, secrétaire national de Sud Rail.

SNCF: à une grève de "deux jours sur cinq", Borne répond négociation "sept jours sur sept"

  SNCF: à une grève de Aux syndicats qui ont opté pour une grève "deux jours sur cinq" contre le projet de réforme de la SNCF, la ministre des Transports Elisabeth Borne a opposé vendredi des négociations "sept jours sur sept", sur CNews.Estimant que la "posture" de l'intersyndicale des cheminots n'est "pas responsable", la ministre assuré que "le gouvernement ne cherche pas l'affrontement".

SNCF : la réforme officiellement lancée , la reprise de la dette oubliée . AFP. Les huit hommes arrêtés mercredi dans le cadre de l 'enquête ouverte après l'incendie volontaire fin octobre à la gendarmerie de Meylan en Isère ont été relâché jeudi matin.

Si le service minimum n'est pas effectué par la SNCF , la SNCF devra rembourser les voyageurs", a déclaré sur RTL Mme Pécresse, évoquant "un train sur trois aux heures de pointe". SNCF : la réforme officiellement lancée , la reprise de la dette oubliée .

«Open access»

Histoire de calmer préventivement la grogne qui monte, la ministre des Transports a insisté à l’issue du Conseil des ministres sur «les deux mois de concertation à venir d’ici à l’été et la vingtaine de réunions déjà tenues avec les organisations syndicales». Elisabeth Borne a également indiqué que conformément aux demandes de la SNCF, l’ouverture à la concurrence sur les lignes nationales se ferait selon le système dit de «l’open access». Ce qui signifie que plusieurs transporteurs seront en concurrence sur une même ligne. Le gouvernement avait un temps été tenté par le système de la franchise, qui permet de concéder une ligne à un seul opérateur à l’issue d’un appel d’offres. Un tel choix risquait de faire perdre d’un seul coup plusieurs lignes à majeures à la SNCF. Pas sûr que cette concession suffise à atténuer la bronca qui se prépare.

La SNCF ne prend plus de réservations pour les jours de grève en avril .
La SNCF a indiqué mardi qu'elle suspendait la vente de billets pour tous ses TGV et Intercités sur les douze jours de grève prévus en avril, les voyageurs étant invités à reporter leur voyage. La SNCF a indiqué mardi qu'elle suspendait la vente de billets pour tous ses TGV et Intercités sur les douze jours de grève prévus en avril, les voyageurs étant i "Nous avons suspendu les réservations pour les jours de grève sur la période du 3 au 29 avril", a expliqué un porte-parole de Voyages SNCF à l'AFP. Sur le site oui.sncf, tous les TGV et Intercités sont marqués complets.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!