France Christiane Taubira sort de son silence pour critiquer le projet de loi asile et immigration

20:50  12 février  2018
20:50  12 février  2018 Source:   Le Figaro

Affaire Weinstein : Uma Thurman sort de son silence

  Affaire Weinstein : Uma Thurman sort de son silence Dans un long récit du «New York Times», la comédienne Uma Thurman raconte sa colère. Elle revient notamment sur l'affaire Harvey Weinstein.Uma Thurman, star des films de Quentin Tarantino «Pulp Fiction» et «Kill Bill», l'avait annoncé après les premières révélations sur l'affaire Harvey Weinstein : elle est «en colère». Elle avait aussi fait savoir qu'elle ne s'exprimerait pas avant d'être prête. Dans un long récit de la journaliste du «New York Times» Maureen Dowd intitulé «Voilà pourquoi Uma Thurman est en colère», la comédienne se livre.

Christiane Taubira n'a pas disparu. Elle se montre même critique sur le projet de loi asile - immigration , notamment sur le mantra du gouvernement associant "fermeté" et "humanité". Ce "sont des mots marketing […].

Dans sa loi de 2003, le durcissement des conditions d’entrée et d’éloignement était compensé par la prétendue abolition de la “double peine” ou l’instauration du contrat d’accueil et d’intégration. Présentation des dispositions du projet de loi asile - immigration .

Dans un entretien consacré à Regards, l'ancienne ministre de la Justice de François Hollande s'en est sévèrement prise à la politique migratoire d'Emmanuel Macron. Elle a également défendu son bilan de garde des Sceaux.

figarofr: Christiane Taubira se montre critique envers le projet de loi asile et immigration impulse par le gouvernement. © JEWEL SAMAD/AFP Christiane Taubira se montre critique envers le projet de loi asile et immigration impulse par le gouvernement.

Les sorties médiatiques de Christiane Taubira sont rares depuis son départ du gouvernement, en 2016. «Je suis en retrait du bruit et du brouhaha politique», explique-t-elle dans un entretien vidéo accordé à la revue Regards, mis en ligne lundi. Une fois n'est pas coutume, l'ancienne ministre de la Justice de François Hollande est sortie de son silence pour distribuer des critiques à Emmanuel Macron. Dans sa ligne de mire: le projet de loi asile et immigration porté par le gouvernement. S'alignant sur une politique de dissuasion migratoire, le texte est souvent résumé en deux mots au sein de la majorité: «fermeté» et «humanité».

Italie : ce que l'ont sait de la fusillade inspirée par "la haine raciale"

  Italie : ce que l'ont sait de la fusillade inspirée par Luca Traini, le tireur présumé, avait été candidat en 2017 sous l'étiquette de la Ligue du Nord, parti souverainiste anti-immigration proche du Front national français. © Copyright 2018, L'Obs Une fusillade attribuée à un jeune Italien sympathisant d'extrême droite a fait samedi 3 février six blessés à Macerata. La fusillade attribuée à un jeune Italien sympathisant d'extrême droite, qui a fait samedi 3 février six blessés, tous d'origine africaine, à Macerata, en pleine campagne électorale italienne, est empreinte d'une "évidente haine raciale", selon le ministre italien de l'Intérieur.

Le projet de loi sur l' immigration initialement prévu pour la rentrée est reporté à 2014 pour y ajouter un volet ' asile '. ?réactioncommentaire. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a indiqué samedi qu'il voulait proposer à la garde des Sceaux Christiane Taubira "d'aggraver" les peines contre "ceux qui

Dans une interview accordée au journal La Croix, à paraître ce mardi, Christiane Taubira a présenté les grandes lignes de son projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels.

«[Ce] sont des mots marketing. (...) C'est insensé. La juxtaposition des mots “fermeté et humanité” n'a pas de sens», raille l'ancienne garde des Sceaux. «Nous sommes dans une période de circulation humaine, il est donc absurde de vouloir endiguer cette circulation humaine juste pour satisfaire une partie de l'opinion publique», estime Christiane Taubira. «Effrayer l'opinion publique européenne parce qu'un peu moins d'un milion de personnes arrivent aux portes de l'Europe, de 500 millions d'habitants, il y a un moment où il faut peut-être opposer les choses», raille l'ancienne garde des Sceaux.

Taubira défend sa politique pénale

Également interrogée sur la colère des gardiens de prison qui dénoncent notamment la surpopulation carcérale, l'ancienne garde des Sceaux estime qu'elle n'a, quant à elle, pas à rougir de son bilan en matière pénale. «On peut toujours me reprocher de ne pas être allée au bout. C'est quoi être allé jusqu'au bout? La loi pénale existe, a été adoptée par le Parlement, elle est appliquée. La contrainte pénale existe, la modification du régime des peines existe, la libération sous contrainte existe», déroule-t-elle.

«Je suis d'accord pour rendre des comptes, mais je rends des comptes sur ce que j'ai décidé (…). On peut me taper dessus, on peut vouloir m'écrabouiller mais si c'est moi qui l'ai décidé, oui je viens torse bombé, rendre des comptes», affirme Christiane Taubira.

Le projet de loi portant sur l’asile et l’immigration est présenté mercredi en Conseil des ministres .
Les députées Marie Guévenoux (LRM) et Marietta Karamanli (PS) répondent à vos questions lors d’un tchat au « Monde.fr » sur le projet de loi « pour une immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif ». © Fournis par Le Monde Interactif Les députée Marie Guévenoux (La République en marche) et Marietta Karamanli (Parti socialiste). Les députées Marie Guévenoux (La République en marche) et Marietta Karamanli (Parti socialiste), répondent, mercredi 21 février, à vos questions lors d’un tchat du Monde.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!