France Une étudiante de 19 ans qui projetait un attentat à Rennes mise en examen et placée en détention provisoire

18:00  10 janvier  2018
18:00  10 janvier  2018 Source:   Franceinfo

"Nous sommes la Nation française": le discours de Macron engendre des moqueries

  Faire partie de la Nation française n'est pas la solution à tous les problèmes, comme l'ont montré les internautes qui ont gentiment tourné en ridicule la phrase du président. "Il y aura des difficultés, des choses que sans doute nous n'avons pas prévues. Vous aurez peut-être dans vos vies personnelles des moments de doute ou des drames, mais n'oubliez jamais que nous sommes la Nation française."Depuis sa diffusion le 31 décembre, le fameux "nous sommes la Nation française" du discours de voeux d'Emmanuel Macron est devenu un gimmick, détourné des milliers de fois sur Twitter.

Cher lecteur, Notre site est momentanément indisponible. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Une femme âgée de 19 ans, a été mise en examen le 21 décembre du chef d'association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes d'atteinte aux personnes, a appris franceinfo de source judiciaire, mercredi.

  Une étudiante de 19 ans qui projetait un attentat à Rennes mise en examen et placée en détention provisoire © Fournis par Francetv info

Une étudiante, âgée de 19 ans, a été mise en examen le 21 décembre dernier pour association de malfaiteurs terroristes "en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes d'atteinte aux personnes", ont appris franceinfo et France Inter de sources concordantes, confirmant une information du Point, mercredi 10 janvier.

Elle projetait un attentat à Rennes, en Ille-et-Vilaine. Radicalisée depuis deux ans, la jeune femme a été placée, après sa mise e examen, en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet.

Vingt attentats déjoués en 2017

  Vingt attentats déjoués en 2017 Vingt attentats ont été déjoués en France en 2017, a affirmé le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, dans une interview parue lundi dans le quotidien Le Progrès. "Vingt attentats ont été déjoués en France en 2017. Il faut donc être vigilant partout. Il n'y a pas de territoire, aujourd'hui, où on puisse dire que le risque est inexistant", a déclaré M. Collomb au quotidien. Le précédent bilan officiel diffusé début novembre par le ministère, à l'occasion de la sortie de l'état d'urgence, faisait état de 13 attentats déjoués.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Service momentanément indisponible. Veuillez nous excuser de ce contre-temps. www.hit-parade.com.

Étudiante à la Sorbonne

La jeune femme, qui étudie à la Sorbonne à Paris, est présentée comme "très radicalisée", selon une source proche de l'enquête. Elle a été repérée au moment où elle a tenté de se procurer une Kalachnikov, via l'application de messagerie cryptée Telegram.

Lors d'une perquisition à son domicile, les enquêteurs ont retrouvé un testament qu'elle avait rédigé en vue de son futur passage à l'acte dans la ville de Rennes, a confirmé une source proche de l'enquête à franceinfo. Les policiers n'ont retrouvé chez elle ni arme ni explosif.

Vendin-le-Vieil: L'islamiste agresseur de surveillants a été inculpé à New York .
Il pourrait faire l'objet d'une nouvelle condamnation en France, qui retarderait son extradition ... © BENOIT PEYRUCQ / AFP Christian Ganczarski lors de son procès en 2009. Le cerveau des attentats de Djerba en 2002, l'islamiste allemand Christian Ganczarski, a été inculpé mercredi par la justice américaine qui réclame son extradition par la France, où il est détenu et a agressé récemment trois surveillants.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!