France Le pape François nomme Michel Aupetit archevêque de Paris

18:35  07 décembre  2017
18:35  07 décembre  2017 Source:   Franceinfo

Le prélèvement de l'impôt à la source inquiète l'Église catholique

  Le prélèvement de l'impôt à la source inquiète l'Église catholique Mardi après-midi, les plus hautes autorités de l'Église de France sont reçues par le premier ministre et le ministre de l'Intérieur pour en discuter.C'est un rituel annuel. La République française donne rendez-vous à l'Église catholique à Matignon pour régler tout ce qui doit l'être entre les deux institutions. La réunion de cette «instance de dialogue» - qui fut créée par Lionel Jospin, Premier ministre, en 2002 - aura lieu ce mardi après-midi, en présence des plus hautes autorités de l'Église de France dont le nonce apostolique.

Généalogie - Recherche de lien de parenté

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

  Le pape François nomme Michel Aupetit archevêque de Paris © Fournis par Francetv info

Il succède au cardinal André Vingt-Trois, figure influente du catholicisme français, dont il a été l'un des adjoints.

Un ancien médecin devient archevêque. Michel Aupetit, actuel évêque de Nanterre, a été nommé, jeudi 7 décembre, archevêque de Paris par le pape François, ont annoncé le diocèse parisien et la Conférence des évêques de France (CEF). Il succède au cardinal André Vingt-Trois, figure influente du catholicisme français, dont il a été l'un des adjoints.

André Vingt-Trois avait atteint la limite d'âge

André Vingt-Trois a dû quitter ce siège très exposé parce qu'il a atteint la limite d'âge, fixée à 75 ans. Il prend sa retraite après avoir accompli son mandat pendant douze ans.

A 66 ans, Michel Aupetit a été pendant trois ans évêque de Nanterre après une carrière de médecin généraliste à Colombes (Hauts-de-Seine). Il a été ordonné prêtre en 1995 pour le diocèse de Paris, dont il est devenu en 2006 vicaire général, puis l'évêque auxiliaire.

Le pape François est-il au cœur d'un complot? .
Au sein de la Curie romaine, la personnalité et les velléités progressistes du souverain pontife ne font pas l'unanimité.À quelques semaines de la fin du premier «quinquennat» du pape François, élu le 13 mars 2013, des scénarios, plus ou moins farfelus, de «complot» ou de nouveau «schisme» à l’intérieur de l’Église catholique circulent à Rome avec de plus en plus d’insistance.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!