France Violences dans les espaces publics: une femme sur quatre a déjà été victime

15:35  07 décembre  2017
15:35  07 décembre  2017 Source:   L'Express

L’oncle de Kate Middleton accusé de violences conjugales échappe à la prison

  L’oncle de Kate Middleton accusé de violences conjugales échappe à la prison Reconnu coupable d'avoir violemment frappé sa femme au visage en octobre dernier, Gary Godsmith, l'oncle de Kate Middleton a été condamné à 12 mois de travaux d'intérêt général.À l'issue du verdict, Gary Goldsmith s'est dit "profondément honteux" d'avoir donné un coup de poing à sa femme, ajoutant par la même occasion qu'il l'aime et qu'il espère une réconciliation, comme le rapporte le site Daily Star. De son côté, Julie-Ann Goldsmith a révélé souffrir de crises de panique au quotidien : "Je ne sors que pour aller au travail, acheter de la nourriture et promener mes chiens. Il m'est très difficile d'affronter d'autres personnes. Je suis prisonnière dans ma propre maison.

Err Connexion. Aborder une femme sur le chat.

Cette page n' est pas visible actuellement. public /gscw030?owa_no_site=277 - oraprdnt.uqtr.uquebec.ca.

Les jeunes femmes habitant les grandes villes sont les plus touchées par les violences dans les espaces publics, selon une étude de l'Ined publiée jeudi.

Sifflements, drague lourde, insultes, agressions physiques ou sexuelles... Une femme sur quatre dit avoir été victime d'au moins une violence dans la rue, les transports ou autres lieux publics. © afp.com/LIONEL BONAVENTURE Sifflements, drague lourde, insultes, agressions physiques ou sexuelles... Une femme sur quatre dit avoir été victime d'au moins une violence dans la rue, les transports ou autres lieux publics.

Ce sont dans les grandes villes que les jeunes femmes sont les plus touchées par les violences dans les espaces publics, selon une étude de l'Institut national d'études démographiques (Ined) publiée jeudi. Les habitants d'Ile-de-France sont les plus nombreux à en déclarer dans l'enquête, tandis que les habitants des zones rurales sont ceux qui en déclarent le moins.

Les Z'amours : Tex mis à pied après une blague sur les violences conjugales

  Les Z'amours : Tex mis à pied après une blague sur les violences conjugales L'animateur des «Z'amours» Tex a été mis à pied par France Télévisions après sa blague sur les violences conjugales sur C8 il y a quelques jours. Les tournages de l'émission «Les Z'amours» sont suspendus depuis vendredi. Cette décision a été prise à la dernière minute par la société de production du jeu de France 2 Sony Pictures Télévision après la polémique provoquée par une blague de l'animateur Tex sur les violences conjugales sur C8 le 30 novembre. Selon Puremédias, France Télévisions a décidé d'une «mise à pied disciplinaire» contre l'animateur, sans lui donner la date d'un éventuel retour.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

ERREUR. salem, je suis une femme divorcée sans enfants de tunis, enseignante

Sifflements, drague importune, insultes, agressions physiques ou sexuelles... Une femme sur quatre dit avoir été victime d'au moins une violence dans la rue, les transports ou autres lieux publics pendant l'année précédant l'enquête. La plus forte proportion (20%) fait état de sifflements et interpellations sous prétexte de drague, décrits dans une large majorité des cas comme sans gravité par les intéressées.

Insultes, pelotages, baisers forcés

8% des femmes interrogées déclarent avoir été la victime d'au moins un fait grave, relevant le plus souvent de violences physiques ou sexuelles, selon cette étude qui analyse une partie des résultats de l'enquête "Virage" (violences et rapports de genre), réalisée en 2015 auprès d'un échantillon de 15 556 femmes et 11 712 hommes de 20 à 69 ans. Chez les hommes, 14% déclarent au moins une violence, dont 5% font état d'au moins un fait qu'ils considèrent comme grave.

Paroles d'experts - Cowork Io : Gestion d’espaces de travail partagés et collaboratifs, enjeux, défis et perspectives

  Paroles d'experts - Cowork Io : Gestion d’espaces de travail partagés et collaboratifs, enjeux, défis et perspectives Ce numéro de Paroles d’Experts est consacré aux espaces de travail partagés et collaboratifs, dont les plus connus sont les espaces de coworking. Pour nous éclairer sur une tendance de plus en plus présente en France, nous accueillons Thomas Vermersch, co-fondateur et directeur général de CoWork.io. À ce jour, la solution CoWork.io est considérée comme l’une des plus performantes et des plus innovantes pour faciliter la gestion d’espaces de travail et optimiser la croissance des entreprises en quête de flexibilité. L'histoire de la startup commence avec le désir de son fondateur de comprendre et de s'adapter à l'évolution continuelle du monde du travail.

Quatre minutes.

Dans le détail, 8% des femmes interrogées disent avoir été au moins une fois la cible d'insultes. 3% disent avoir été suivies avec insistance, 2% avoir été victimes de pelotage accompagné parfois de baisers forcés, 1% de propositions sexuelles insistantes, tandis que 1% ont eu affaire à un exhibitionniste ou voyeur et 1% ont été frappées ou secouées brutalement.

"Lorsqu'une femme est victime de plusieurs faits, elle rapporte la plupart du temps qu'il s'agit d'auteurs différents", souligne l'étude. "Les cas de faits répétés perpétrés par un même auteur sont exceptionnels dans les espaces publics".

Délit d'"outrage sexiste"

Dans l'ensemble de la population, ces chiffres signifient que près de 3 millions de femmes par an subissent dans l'espace public une situation de drague importune, et que plus d'un million subissent des situations de harcèlement et d'atteintes sexuels, a calculé l'Ined.

Emmanuel Macron a confirmé le 25 novembre la création prochaine d'un nouveau délit d'"outrage sexiste", pour permettre à la future police de proximité de verbaliser les auteurs de harcèlement de rue.

Cette disposition, qui sera incluse dans un projet de loi sur les violences sexistes et sexuelles devant être soumis au Parlement au premier semestre 2018, viserait des actes répétés de harcèlement, mais pas des situations telles que les sifflements.

En 2016, 470 000 ménages français ont été victimes de cambriolages .
Violences physiques, vols, fraudes L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) sort son enquête annuelle sur l'insécurité en France.Violences physiques, vols, fraudes... L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) sort son enquête annuelle sur l'insécurité en France.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!