France Mort de Johnny Hallyday: gouvernement et députés saluent la mémoire de l’artiste

10:35  07 décembre  2017
10:35  07 décembre  2017 Source:   RFI

Mort de Johnny Hallyday : l'hommage de Céline Dion

  Mort de Johnny Hallyday : l'hommage de Céline Dion La star canadienne de la chanson Céline Dion a rendu hommage à Johnny Hallyday, mort à l'âge de 74 ans. «Une véritable légende», décrit-elle. La chanteuse Céline Dion a été mercredi une des premières artistes à réagir sur les réseaux sociaux pour saluer la mémoire de Johnny Hallyday, icône du rock français décédée dans la nuit à l'âge de 74 ans.Lire aussi : Johnny Hallyday : quinze tubes pour l’éternité"Je suis très triste d'apprendre le décès de Johnny Hallyday. Il était un géant du show-business... une véritable légende!", a écrit sur Twitter la chanteuse aux 250 millions d'albums vendus à travers le monde.

L ' artiste n'a pas été trouvé.

Communiqué supprimé de l 'Espace Datapresse.

Le deuil et l'émotion sont toujours très forts en France après le décès du chanteur Johnny Hallyday. Il a succombé à un cancer du poumon dans la nuit de mardi à mercredi, à l'âge de 74 ans.

A l'Assemblée, la quasi-totalité des députés et les ministres ont salué le défunt par une standing ovation. Paris, le 6 décembre 2017. © Bertrand GUAY / AFP A l'Assemblée, la quasi-totalité des députés et les ministres ont salué le défunt par une standing ovation. Paris, le 6 décembre 2017.

« Monsieur le président, mesdames et messieurs les députés, Johnny Hallyday avait une place très particulière dans notre pays, cet artiste exceptionnel qui a su séduire, conquérir de nouveaux publics, durer aussi », a déclaré Edouard Philippe.

Des applaudissements, mais pas de chanson de Johnny dans l'hémicycle après l'hommage rendu par Edouard Philippe à l'artiste. Pourtant, chaque député a son titre favori.

Décès Johnny Hallyday : "la mort d'un monument de la chanson française" (presse)

  Décès Johnny Hallyday : La presse française et étrangère sur leurs sites internet rendent hommage à Johnny Hallyday, décédé dans la nuit de mardi à mercredi, en saluant "la mort d'un monument de la chanson française". Pour Le Figaro, "la dernière idole de la France s'en va". Le journal sur son site fait un "retour sur la vie du rocker, toutes ses joies et ses peines, qui ont marqué profondément la France depuis 60 ans. Une vie de légende." "Feu Johnny", titre sur son site Pour Le Figaro, "la dernière idole de la France s'en va". Le journal sur son site fait un "retour sur la vie du rocker, toutes ses joies et ses peines, qui ont marqué profondément la France depuis 60 ans. Une vie de légende.

Veuillez saisir le code d'usager et le mot de passe reliés à votre abonnement.

Le récit que vous demandez n'existe pas. Retour au menu principal des histoires.

Pour Eric Woerth, élu Les Républicains, c'est « Oh Marie, si tu savais… ». Quant au député socialiste Olivier Faure, il préfère : « On m'a trop donné bien avant l'envie. J'ai oublié les rêves et les "merci" Toutes ces choses qui avaient un prix… », fredonne-t-il.

Sébastien Chenu, du Front national, adore : « A force de briser dans mes mains des guitares, sur des scènes brillantes, sous des lumières bizarres… »

Lui n'a pas le cœur à chanter : Adrien Quatennens, 27 ans, député de La France insoumise, est triste. « Mon super-héros étant gamin c’était Johnny Hallyday, dit-il. J’ai été amené à cela par mes grands-parents à l’âge de trois ans et la première fois qu’on est allé le voir en concert j’avais huit ans. Ça a été une déflagration. Et puis après, bien sûr, je suis passé à autre chose avec l’adolescence, mais je ne l’ai jamais renié. Je suis ému aujourd’hui. »

Plusieurs députés demandent à ce qu’un hommage national soit rendu à Johnny Hallyday.

Mort de Johnny Hallyday : Son médecin s'est exprimé .
David Khayat, le médecin qui a suivi Johnny Hallyday durant sa longue lutte contre le cancer a rendu hommage à celui qui fut son patientLe professeur David Khayat, chef du service d'oncologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, qui suivait le chanteur dans sa longue lutte contre la maladie, s'est exprimé au micro de RTL : "Il s'est battu comme un lion, avec détermination et accompagné de Laeticia qui lui a permis de vivre le combat de manière exemplaire, vraiment (...) Il souhaitait vraiment refaire (cette) tournée. Mon travail a été de faire en sorte qu'il puisse le faire physiquement, on a fait en sorte qu'il puisse faire toutes les soirées, les concerts.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!