France Quatre choses à retenir des manifestations contre la réforme du Code du travail

08:45  13 septembre  2017
08:45  13 septembre  2017 Source:   Franceinfo

Code du travail : le PS soutient les mobilisations syndicales et va diffuser un tract

  Code du travail : le PS soutient les mobilisations syndicales et va diffuser un tract La question de la participation ou non du PS à la manifestation du 12 septembre a suscité quelques remous ces derniers jours rue Solférino. Le bureau national du PS a décidé lundi d'afficher son "soutien" à toutes les initiatives syndicales contre la réforme du Code du travail, sans appeler formellement à manifester le 12 septembre aux côtés de la CGT, de Solidaires et de la FSU. "Le PS, respectueux de l'indépendance syndicale, soutient toutes les initiatives syndicales contre la loi Pénicaud en appelant à des démarches unitaires", a affirmé le numéro deux du parti Rachid Temal.

Cette page n'est pas visible actuellement.

Liseuse documents eyrolles. Chapitre 1 : Quelle démarche pour passer des besoins utilisateur au code de

Les opposants à la réforme du droit du travail sont descendus dans la rue, mardi 12 septembre. Franceinfo liste quatre informations à retenir de cette mobilisation.

  Quatre choses à retenir des manifestations contre la réforme du Code du travail © Fournis par Francetv info
Le chef de l'État, Emmanuel Macron, a vécu sa première mobilisation sociale d'ampleur, mardi 12 septembre. Des manifestations et des grèves, lancées par les syndicats CGT, FSU, Solidaires et Unef, se sont déroulées à travers la France afin de dénoncer la réforme du Code du travail, jugée comme étant une "régression sociale".

Si Force ouvrière a refusé de participer à cette journée d'action, plusieurs militants du syndicat, ainsi que des sections des syndicats CFDT, CFE-CGC, CFTC ou Unsa figuraient parmi les manifestants. La CGT a quant à elle déjà appelé à une nouvelle mobilisation, le 21 septembre. Une autre journée d'action, à l'initiative de La France insoumise, est attendue le 23 septembre.

La CGT se prépare à sa première mobilisation contre la réforme du travail

  La CGT se prépare à sa première mobilisation contre la réforme du travail Plusieurs préavis de grève ont été déposés dans le secteur des transports, de l'énergie et de la santé.C'est le premier test social de la rentrée : des milliers de personnes sont attendues par la CGT mardi pour sa première journée de mobilisation contre la loi Travail. Plusieurs préavis de grève ont été déposés dans le secteur des transports, de l'énergie et de la santé. La centrale entend faire pression sur le gouvernement avant la publication officielle des cinq ordonnances prévue pour le 25 septembre.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Nombre de participants, déclarations et images fortes, heurts entre la police et les manifestants : comment s'est déroulée cette première journée de mobilisation contre les ordonnances réformant le droit du travail ? Franceinfo fait le point.

1. Le chiffre : plus de 400 000 manifestants, selon la CGT, 223 000 selon le ministère

Selon le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, les différentes manifestations contre la réforme du Code du travail ont mobilisé "plus de 400 000 personnes" à travers la France, rapporte l'AFP. "Pour une première, c'est une bonne première", a martelé le leader syndical au micro d'Europe 1, mardi soir. Le ministère de l'Intérieur avance, lui, le chiffre de 223 000 manifestants dans tout le pays.

À Paris, environ 60 000 personnes ont manifesté, selon la CGT, tandis que la préfecture de police avance le chiffre de 24 000 manifestants. Les acteurs des mobilisations ont présenté le même chiffre – 60 000 manifestants – pour Marseille, contre 7 500 selon la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Manifestations et grèves contre la réforme du Code du travail : à quoi faut-il s'attendre ?

  Manifestations et grèves contre la réforme du Code du travail : à quoi faut-il s'attendre ? Les opposants à cette réforme se mobilisent mardi. L'appel à la grève concernera notamment les RER et les trains de banlieue parisienne, dès lundi soir. Voici un tour d'horizon des perturbations.C'est la première mobilisation d'ampleur contre la réforme du Code du travail depuis l'élection d'Emmanuel Macron. Un préavis de grève a été déposé par la CGT, SUD, FO et Unsa dans le cadre du mouvement de protestation contre les ordonnances réformant le Code du travail. Des manifestations sont également prévues dans plusieurs dizaines de villes en France, dont Paris, Marseille et Lyon, mardi 12 septembre, à l'initiative de la CGT, de Solidaires et de la FSU.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Site en maintenance J'étais à quatre pattes, j'attendais qu'il me pénètre.

Les opposants à la réforme étaient entre 8 000 et 16 000 à Toulouse, et entre 4 800 et 10 000 à Rennes (Ille-et-Vilaine). Au Havre (Seine-Maritime), dont le Premier ministre, Édouard Philippe, a été maire pendant sept ans, la police a recensé 3 400 manifestants. Ils étaient environ 2 000 à Besançon (Doubs).

2. La déclaration : "Le gouvernement peut et doit reculer", assure Jean-Luc Mélenchon

Le député de la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), était auprès des manifestants à Marseille. "La démolition du Code du travail, c'est un pan de notre histoire sociale et de nos mobilisations que le président de la République veut faire basculer", a-t-il déclaré, selon le journal La Provence. "C'est un moment important de l'histoire de France", a-t-il martelé. "On ne veut pas de ce monde où tout le monde est en compétition avec tout le monde."

Lilâ Le Bas (Unef) : "Cette nouvelle loi Travail va nous précariser durablement"

  Lilâ Le Bas (Unef) : Lilâ Le Bas, présidente du syndicat étudiant Unef, manifeste, mardi, pour protester contre la réforme du Code du Travail portée par le gouvernement. Mardi, l'Unef défilera aux côtés de la CGT, Solidaires, la FSU ou encore le mouvement du 1er juillet de Benoît Hamon, pour dénoncer les conséquences de la réforme du Code du travail menée par le gouvernement d'Édouard Philippe. "On appelle les jeunes à se mobiliser car cette nouvelle loi Travail va nous précariser durablement", justifie Lilâ Le Bas, présidente du syndicat étudiant, invitée d'Europe 1 mardi matin.

Label. 1. 1. Info. 0. 1. Aller aux exercices

Découvrez nos activités sur Agence Okarina.

"Le gouvernement peut et doit reculer", a poursuivi le président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale. "Nous sommes en train d'organiser une défense implacable du Code du travail. Nous allons le faire reculer."

Un autre ancien candidat à l'élection présidentielle, le socialiste Benoît Hamon, était également présent parmi les manifestants. Dans le quartier de la Bastille, à Paris, le fondateur du mouvement du 1er-Juillet (M1717) a exprimé sa vive opposition à la réforme du Code du travail, martelant que "ce sont toujours les mêmes qui payent la facture". "Puisqu'Emmanuel Macron parle de fainéants, je pense que le plus paresseux de tous, c'est celui qui est allé chercher dans les programmes de Madame Thatcher, le programme de Monsieur Blair, dans les programmes libéraux des années 1980, une manière de penser la réforme en France en 2017", a-t-il ironisé.

3. Les incidents : un blessé et plus de dix interpellations

À Paris, plusieurs incidents ont éclaté entre quelques manifestants et les forces de l'ordre autour du boulevard de l'Hôpital, dans les 5e et 13e arrondissements de la capitale. La préfecture de police a rapporté la présence de "300 personnes encagoulées" dans le cortège, et a noté "quelques dégradations" de vitres et de panneaux publicitaires.

Réforme du Code du travail : ces militants FO qui manifestent malgré la ligne officielle de leur syndicat

  Réforme du Code du travail : ces militants FO qui manifestent malgré la ligne officielle de leur syndicat Dans les 180 défilés organisés mardi contre la réforme du Code du travail, il y aura des militants de Force Ouvrière. Beaucoup sont très remontés contre leur secrétaire confédéral qui n'a pas appelé à manifester.Le gouvernement affronte sa première mobilisation contre la réforme du Code du travail. La CGT, FSU et Solidaires appellent les salariés et les fonctionnaires à une journée nationale de grève et de manifestation, mardi 12 septembre, contre les ordonnances.

Base documentaire pour les Ingénieurs - articles scientifiques et technique dans tous les domaines : Mesure Chimie Construction Energie Environnement Génie industriel Mécanique Sciences fondamentales Electronique T.I.C. Nanotechnologies Matériaux

CETTE PAGE N’EST PAS DISPONIBLE POUR LE MOMENT. Accéder à la page d'accueil du site E.Leclerc.

Un manifestant a été blessé et conduit à l'hôpital. Les forces de l'ordre, recevant des projectiles, ont fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau. Au total, la police a procédé à trois interpellations au cours de la manifestation parisienne.

Des échauffourées ont également éclaté en fin de manifestation à Nantes, rapporte l'AFP. Trois personnes y ont été arrêtées, tout comme cinq autres à Lyon. Des incidents ont également été constatés à Marseille.

4. L'image forte : "On lâche rien !", chante un homme nu dans la manifestation

C'est l'une des images les plus surprenantes des manifestations. Un homme nu, portant uniquement une guitare en bandoulière, a commencé à chanter devant les policiers à Paris, en plein défilé. "On lâche rien, on lâche rien !" a-t-il entonné à plusieurs reprises. "On ne lâche pas les sans-papiers ! On ne lâche pas les policiers !"

Code du Travail : FO accusé d'avoir réprimandé des militants ayant manifesté .
Une source syndicale de l'AFP assure qu'un salarié du siège a écopé d'un "blâme" et qu'un autre a frôlé le licenciement. © Copyright 2017, L'Obs Les slogans de la manifestation contre la réforme du Code du travail, le 12 septembre Le syndicat Force ouvrière aurait-il réprimandé des militants pour avoir participé à la manifestation du 12 septembre, à l'appel de la CGT ? C'est ce qu'affirme une source syndicale interne à l'AFP, démentie par la direction.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!