France Un détenu des Baumettes agresse à l'arme blanche deux surveillants

20:35  19 juin  2017
20:35  19 juin  2017 Source:   L'Express

Margny-lès-Compiègne - Compiègne : l’interpellation faisait suite à des tirs sur une voiture abandonnée

  Margny-lès-Compiègne - Compiègne : l’interpellation faisait suite à des tirs sur une voiture abandonnée Lundi soir, un peu avant 21 heures, des Compiégnois ont assisté à l’interpellation d’un couple en plein centre-ville, au croisement des rues Solférino et du Général-Leclerc. Selon le parquet de Compiègne, l’intervention des forces de l’ordre a eu lieu suite à des tirs à l’arme à feu sur une voiture abandonnée, survenus un peu plus tôt. Des faits commis à Varesnes, un village du Noyonnais. Une Audi noire avait été signalée ... © LP/J.B. Compiègne, lundi soir. Après avoir interpellé le couple, en plein centre-ville, policiers et gendarmes ont fouillé leur véhicule, à la recherche d’une arme.

La nouvelle version de MSN, votre collection personnalisable du meilleur des catégories Actualité, Sport, Divertissement, Finance, Météo, Voyage, Santé En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Ce lundi, un détenu qui venait de réintégrer sa cellule après une période à l'isolement, a agressé deux surveillants avec un morceau de verre. Ils sont toujours hospitalisés.

Deux surveillants des Baumettes ont été agressés ce lundi par un détenu déjà placé à l'isolement pour des faits de violence. © AFP PHOTO / POOL / BERTRAND LANGLOIS Deux surveillants des Baumettes ont été agressés ce lundi par un détenu déjà placé à l'isolement pour des faits de violence.

L'homme, qualifié d'"agressif" par les surveillants des Baumettes, sortait tout récemment du quartier disciplinaire, où il avait été transféré après des faits de violence. Il a récidivé, lundi, en blessant avec une arme blanche et des morceaux de miroir ou de verre deux surveillants venus lui apporter son déjeuner.

Faits divers - Val-d'Oise : retrouvé nu et ligoté dans la rue à Garges-les-Gonesse

  Faits divers - Val-d'Oise : retrouvé nu et ligoté dans la rue à Garges-les-Gonesse Le jeune artisan explique avoir été agressé après avoir demandé à un de ses clients de régler son dû. © LP/O.B. Illustration. En fuite, les deux agresseurs sont activement recherchés par les policiers du commissariat local. Un artisan de 36 ans a été retrouvé dans la nuit de mercredi à jeudi, nu et ligoté dans la rue à Garges-les-Gonesses (Val-d'Oise). Vers minuit et demi, un riverain prévient la police après avoir découvert la victime avenue du 8 mai 1945. Ce dernier leur explique qu'il est artisan.

Cette page n’est pas disponible pour le moment. Accéder à la page d'accueil du site E.Leclerc.

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

"Comme il était agressif, deux personnels sont allés lui porter son repas à midi, et il leur a tendu un véritable guet-apens", a expliqué à l'AFP Christelle Rotach, la directrice des Baumettes. "On devait le réintégrer dans sa cellule, mais ce détenu ne voulait pas sortir du quartier disciplinaire. Il a finalement accepté, avant de changer d'avis et d'agresser mes collègues", relate à L'Express Catherine Forzi, la déléguée FO pénitentiaire aux Baumettes.

"Nous avons demandé à ce qu'il soit définitivement transféré"

"L'un a été blessé au doigt par ce qui semble être un bout de verre, l'autre a été bousculé et s'est blessé l'avant-bras sur la vitre de la coursive", précise-t-elle, sans en savoir plus sur leur état de santé. Les deux surveillants sont toujours hospitalisés ce lundi après-midi et la psychologue de l'établissement les a déjà contactés pour une prise en charge.

Londres : une attaque «potentiellement terroriste» fait un mort et huit blessés

  Londres : une attaque «potentiellement terroriste» fait un mort et huit blessés Une camionnette blanche a foncé sur des passants à la sortie d'une mosquée dans Finsbury Park. Le conducteur a été arrêté, la police antiterroriste saisie. Il est minuit vingt dans la nuit de dimanche à lundi. Les rues dans le quartier de Finsbury Park au nord-est de Londres sont très animées en cette soirée très chaude. Les fidèles de la mosquée viennent de sortir après avoir rompu le jeûne du Ramadan. Soudain, une camionnette blanche fonce délibérément sur un groupe de personnes. Une personne a été tuée sur le coup et dix autres blessées, dont huit ont été hospitalisées, a dit la police. Le conducteur de la camionnette, un homme de 48 ans, a été interpellé par des passants avant d’être pris en charge par la p

Cette page n'est pas visible actuellement.

Cuisines - Bains. Laissez place à votre imagination ! Découvrez la nouvelle collection 2017

Selon la directrice de la prison, le parquet de Marseille a engagé des poursuites pour "agression caractérisée" et le détenu a été transféré pour être placé en garde à vue.

Une "escalade dans la violence"

"Ce n'est pas la première fois qu'il est violent et nous avons demandé à ce qu'il soit définitivement transféré", précise la déléguée FO pénitentiaire. Elle s'alarme du manque de personnel, alors que la population est en cours de transfert vers une annexe, Baumettes 2.

David Cucchietti, de la CGT Baumettes, s'est également inquiété d'une "escalade dans la violence". "Les agents sont ciblés directement, c'est inacceptable de bosser comme ça", déplore-t-il auprès de l'AFP. Il y a "une tension, un stress des détenus comme des agents avec l'ouverture de Baumettes II, alors qu'il manque 55 agents et que nous devons jongler entre les deux bâtiments", souligne David Cucchietti.

Claye-Souilly - Claye-Souilly : un couple de commerçants braqué chez lui et délesté de 30 000 euros .
Un couple de commerçants et leur enfant ont été séquestrés par des hommes armés à leur domicile de Claye-Souilly ce lundi matin. Les faits se sont produits vers 6 h 30. Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée à la police judiciaire de Meaux, cinq individus munis d’une arme de poing et d’une machette ont ligoté les trois occupants des lieux. Ils ont mis la main sur un butin estimé à 30 000 euros, dont des montres, ... © LP/Olivier Boitet Illustration. La police judiciaire de Meaux a été saisie de l’enquête. Un couple de commerçants et leur enfant ont été séquestrés par des hommes armés à leur domicile de Claye-Souilly ce lundi matin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!