France Projet de loi sur la sécurité : Gérard Collomb promet un équilibre entre "protection" et "libertés individuelles"

15:20  19 juin  2017
15:20  19 juin  2017 Source:   Franceinfo

International - Une nouvelle loi antiterroriste controversée au Japon

  International - Une nouvelle loi antiterroriste controversée au Japon Le Parlement a voté une loi que certains jugent trop stricte voire liberticide, dans l'optique des JO de 2020.Est-ce une loi liberticide? Experts et citoyens se mobilisent au Japon contre une nouvelle loi présentée comme anti-terroriste. Le texte a été adopté jeudi par le parlement, ciblant la préparation en bande organisée d'attentats ou d'autres actes criminels.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document. Projet Business Process Management.

Maladie d’Alzheimer: en France, prévalence de 1 % entre

  Projet de loi sur la sécurité : Gérard Collomb promet un équilibre entre © Fournis par Francetv info

Invité sur franceinfo lundi matin, le ministre de l'Intérieur a estimé que le projet de loi sur la sécurité qui sera présenté dans quelques jours sera "équilibré" et permettra un équilibre entre la protection et le respect des libertés

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a estimé lundi matin sur franceinfo que la loi en préparation qui vise à faire entrer dans le droit commun certaines des mesures exceptionnelles permises par l'état d'urgence permettrait de mieux sécuriser des événements comme le Tour de France cycliste. Selon lui, le texte qui sera présenté dans quelques jours sera "équilibré" et permettra un équilibre entre la protection et le respect des libertés individuelles.

Face à l'explosion du nombre d'allocataires, la CAF ne sait pas gérer

  Face à l'explosion du nombre d'allocataires, la CAF ne sait pas gérer En 2016, la CAF a vu le nombre de ses allocataires augmenter de 700.000 nouveaux bénéficiaires. Une hausse que l'organisme n'a pas su gérer, en étant en incapacité de fournir un accueil téléphonique correct. © PHILIPPE HUGUEN/AFP La CAF a enregistré, l'année dernière, un bond record de 6,2% du nombre de ses adhérents. La Caisse nationale des allocations familiales (CAF) est débordée. C'est ce que révèle RTL ce mardi matin. Selon la radio, l'organisme peine à faire face à la très forte augmentation de ses allocataires. En effet, avec 700.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Site en maintenance

Le Tour de France, cible potentielle d'attentat

Avec la prorogation de l'état d'urgence, et avec le nouveau texte de loi en préparation, "nous allons pouvoir continuer de faire un certain nombre de perquisitions et d'assignations à résidence qui vont nous permettre de sécuriser ce type d'événements", a dit Gérard Collomb en citant notamment le prochain Tour de France cycliste, souvent présenté comme cible potentielle d'un éventuel attentat terroriste.

Interrogé sur les éventuelles atteintes aux libertés publiques que provoquerait l'inscription dans le droit commun des mesures d'exception permises par l'état d'urgence, Gérard Collomb a tenu à rassurer sur le caractère équilibré, selon lui, du projet de loi en préparation, tout en appelant à tenir compte de la "réalité du moment, une réalité d'intense menace terroriste."

Collomb promet des lois "balancées"

"Ce que nous essaierons de faire, et je crois que nous y sommes plutôt bien parvenu, c'est trouver un équilibre entre protection et en même temps capacité à faire en sorte que les libertés individuelles soient totalement protégées", a expliqué Gérard Collomb. Le ministre de l'Intérieur "en dira plus dans quelques jours".

"Toutes les lois que nous passerons en matière de sécurité seront des lois balancées, où on essaie de préserver la liberté individuelle, mais où en même temps on prend en compte la réalité du moment qui est une réalité d'intense menace terroriste", a promis Gérard Collomb.

Quelle politique d'intégration le gouvernement souhaite-t-il mener ? .
Le 23 juin, alors qu'à Bruxelles le Président plaidait pour un accueil des réfugiés lors d’une conférence de presse commune avec Angela Merkel, à Calais le ministre de l'Intérieur défendait une ligne sécuritaire sur la question migratoire. Pour l'ancienne ministre Emmanuelle Cosse, qui ne manque pas de pointer le différend politique, c'est d'abord l'hébergement des personnes dès leur arrivée en France qui doit être reconsidéré dès maintenant. Face à l’accueil des migrants, la France semble frappée par le recommencement des mêmes faits, des mêmes lieux, des mêmes acteurs. En responsabilité il y a encore quelques semaines, je ne peux que contester cette lecture d’un continuum qui se dé

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!