France CARTE AVANT/APRES. Législatives : Les Républicains gagnent 113 circonscriptions, contre 194 en 2012

08:45  19 juin  2017
08:45  19 juin  2017 Source:   Franceinfo

Législatives : La République en marche réalise "un raz-de-marée inédit sous la Ve République"

  Législatives : La République en marche réalise Interrogé sur franceinfo lundi, le politologue Jean Peteaux retient le triomphe de La République en marche plutôt que l'abstention record après le premier tour des élections législatives. © Fournis par Francetv info Le premier tour des élections législatives, qui a placé dimanche la formation du président Emmanuel Macron largement en tête, a été marqué par une très forte abstention (51,29%). "C'est un record", mais "cette abstention est en progression constante depuis 2002", a commenté le politologue Jean Petaux, professeur à Sciences Po Bordeaux, lundi 12 juin sur franceinfo.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse. Symfony Live Berlin 2012 by SensioLabs: l'ultime

Cette circonscription n'existe pas ou n'a pas encore été mise à jour. Groupes d’appui : La carte des groupes L'actu des groupes d'appui Créer ou rejoindre un groupe. Matériel. Evènements : L’agenda de JLM Evènements locaux.

  CARTE AVANT/APRES. Législatives : Les Républicains gagnent 113 circonscriptions, contre 194 en 2012 © Fournis par Francetv info

Les députés Les Républicains seront moins nombreux lors de la rentrée parlementaire. A l'issue du second tour des élections législatives, dimanche 18 juin, LR obtient 113 sièges, contre 194 pour son ancêtre l'UMP en 2012. Sur l'ensemble du bloc LR-UDI-DVD, la droite républicaine compte 137 députés, contre 229 en 2012.

"Avec moins de 120 députés, c'est peu, mais ça reste le premier groupe d'opposition, note le directeur du Cevipof Martial Foucault, au regard de la séquence présidentielle et du premier tour des présidentielles, beaucoup de députés sortants s'en sortent bien et finalement LR apparaît moins fragilisé que le PS en comparaison."

"Mais la droite n'est pas à l'abri d'une nouvelle division dans les semaines à venir. "Il y a plusieurs lignes qui risquent de s'affronter et si la ligne dure l'emporte, cela pourrait entraîner une partie des députés vers la majorité présidentielle", ajoute Martial Foucault.

NKM abandonne la présidence du groupe LR au Conseil de Paris .
Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé mardi à l'AFP qu'elle ne se représentait pas à la présidence du groupe Les Républicains au Conseil de Paris, en suggérant la possibilité que soit constitué un deuxième groupe. L'ancien ministre qui dirigeait l'opposition à la maire PS de Paris Anne Hidalgo, a "décidé de ne pas solliciter un nouveau mandat" de présidente du groupe, qui était remis en jeu le 5 juillet. La députée sortante de l'Essonne a été battue aux dernières législatives à Paris par un candidat de la République en Marche.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!