France Savoie : un petit avion s'écrase sur une concession automobile

21:05  16 mai  2017
21:05  16 mai  2017 Source:   Europe 1

SNECI booste le développement international des industriels de l’automobile.

  SNECI booste le développement international des industriels de l’automobile. SNECI est une société de conseil en développement de commerce international, spécialisée dans l’industrie automobile. Ce groupe multiculturel réalise des missions d’étude de marché, de mise à niveau fournisseurs ou de logistique, avec pour objectif d’apporter de la valeur ajoutée à leurs clients.Aujourd'hui, les innovations sont multiples dans le secteur de l'automobile. Du côté technologique, on doit faire face à la transition énergétique vers le tout électrique, et en parallèle à la réduction du diesel. Mais les innovations sont aussi sociales, comme par exemple l'autopartage.

Je crée mon compte. Retrouvez dans votre compte, un accès rapide à vos gares favorites ainsi que leurs actualités et bons plans, le service Objets Trouvés. Si vous avez déclaré un objet perdu en gare où par téléphone, pensez à utiliser le même e-mail afin de retrouver votre dossier dans la rubrique

Un avion de tourisme s'est écrasé mardi après-midi sur une concession automobile de Chambéry. Le pilote est grièvement blessé, selon le "Dauphiné Libéré".

Savoie : collision entre deux avions, un blessé grave © AFP Savoie : collision entre deux avions, un blessé grave

Un avion de tourisme s'est écrasé mardi sur une concession automobile située au nord de Chambéry après avoir percuté un autre appareil en vol, rapporte le Dauphiné Libéré. Le quotidien régional, qui cite des témoins, ajoute qu'avant le crash, l'aéronef a frôlé les véhicules qui circulaient sur l'autoroute situé à côté du garage.

Pronostic vital engagé. Grièvement blessé, le pilote est actuellement hospitalisé. Son pronostic vital est engagé, selon Le Progrès

L'aide-soignante qui avait empoisonné 13 personnes âgées a été condamnée à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Savoie .
Dix des victimes sont mortes. Devant la cour d'assises de Savoie, Ludivine Chambet s'était dite "coupable de crimes" et a demandé "encore une fois pardon" aux familles.L'aide-soignante Ludivine Chambet a été condamnée à 25 ans de réclusion criminelle, mardi 23 mai, pour avoir empoisonné 13 personnes âgées près de Chambéry (Savoie). Dix d'entre elles sont mortes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!