France Lourdes : la reconnaissance des miracles par l’Église "est un véritable parcours du combattant"

10:10  11 août  2018
10:10  11 août  2018 Source:   francetvinfo.fr

Rennes : L'église Sainte-Thérèse ravagée par les flammes (vidéo)

  Rennes : L'église Sainte-Thérèse ravagée par les flammes (vidéo) Dans la nuit du mardi 31 juillet, l'église Sainte-Thérèse en plein cœur de Rennes a soudainement pris feu. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.Le feu n'épargne rien ni personne. Dans la nuit du mardi 31 juillet, aux alentours de 23h30, un violent incendie s'est déclaré au sommet de l'église Sainte-Thérèse en plein cœur de Rennes, en Ille-et-Vilaine. Le lieu de culte a été littéralement ravagé par les flammes en quelques minutes sous les yeux des témoins médusés qui ont assisté à cet impressionnant incendie. Si le clocher a été atteint, les cloches ne se sont pas effondrées pour autant.

L’engagement le plus fort est la reconnaissance du " miracle " mais, si l’évêque ne veut pas aller jusque-là pour ne pas en faire dire à la médecine plus qu’ elle ne veut en dire, il peut 06 juillet 2018. Guérison et miracle : avec Sœur Bernadette Moriau à Lourdes , un témoignage sublime à quatre voix.

Les guérisons ont tenu une certaine place dans la reconnaissance des apparitions. La petite ville de Lourdes comptait plusieurs médecins. » Le véritable signe du surnaturel, c’ est la foi, l’espérance et la charité. L’expertise médicale est donc une première étape, nécessaire pour ne pas se laisser

Le miracle de guérison est d'abord examiné par une commission médicale, puis confié à l'évêque du lieu où a eu lieu l'événement qui décidera, avec une commision théologique, de le reconnaître ou non.

  Lourdes : la reconnaissance des miracles par l’Église © Fournis par Francetv info

"C'est un véritable parcours du combattant", a estimé sur franceinfo samedi 11 août, Jean-Marie Guénois, spécialiste des questions religieuses au journal Le Figaro, à propos du processus de reconnaissance des miracles par l'Église. Le traditionnel pèlerinage national de Lourdes démarre samedi dans les Hautes-Pyrénées, à l'occasion de la célébration de l'Assomption de la Vierge Marie. C'est le 145e pèlerinage et cela fait 160 ans, selon la croyance catholique, que Bernadette Soubirous a vu la Vierge dans cette commune.

Le pape inscrit dans le catéchisme une opposition catégorique à la peine de mort

  Le pape inscrit dans le catéchisme une opposition catégorique à la peine de mort Le pape François souhaite que l'Eglise s'engage "de façon déterminée" à abolir la peine de mort partout dans le monde. © Fournis par Francetv info La doctrine officielle de l'Eglise catholique évolue. Alors que la version de 1992 du catéchisme n'excluait pas explicitement la peine capitale dans des cas extrêmes, le pape François a modifié le texte pour y établir que la peine de mort est "inhumaine", a annoncé le Vatican, jeudi 2 août.

Entre le moment où soeur Bernadette Mouriau, qui souffrait d’une paralysie, se remet à marcher normalement après un pèlerinage à Lourdes et la proclamation, ce dimanche, du miracle par l ’ Église catholique, une décennie s’ est écoulée. Le processus de reconnaissance du caractère miraculeux

Lourdes est -elle une terre de miracle ? Chaque année, des millions de pèlerins se pressent dans les sanctuaires du Midi-Pyrénées, pour honorer la Vierge Marie, mère Quel rapport entre les miracles et la science ? Évidemment, la reconnaissance des miracles reste une affaire interne à l ' Église .

franceinfo : Comment l’Église fait-elle le tri entre toutes les personnes qui affirment avoir vu la Vierge ?

Jean-Marie Guénois : Bernadette Soubirous disait une phrase assez célèbre : "Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire." Les témoins d'apparition - et c'est le cas notamment pour Fatima par exemple - sont souvent des gens assez simples et assez pauvres. Ils disent et racontent ce qu'ils ont vécu. Il y a parfois des phénomènes visibles par d'autres personnes et il y a surtout les guérisons. Ce qui a fait "décoller" Lourdes c'est que les gens qui sont venus ensuite ont eu des phénomènes de guérison. Au fil du temps, l'Église a reconnu qu'il s'était passé quelque chose d'extraordinaire, un phénomène surnaturel.

Saint-Étienne-du-Rouvray : un proche d’un des assaillants mis en examen

  Saint-Étienne-du-Rouvray : un proche d’un des assaillants mis en examen Jean-Philippe Steven J. L., soupçonné d’« association de malfaiteurs terroriste criminelle », avait tenté de se rendre en Syrie avec le djihadiste Abdel Malik Petitjean, un mois avant l’assassinat du père Hamel. © FRANÇOIS MORI / AP Le 26 juillet 2016, deux jeunes djihadistes avaient égorgé le père Jacques Hamel dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen.

Les guérisons de Lourdes qui sont considérées comme miraculeuses par l ' Église catholique, depuis les premières en 1858 jusqu'à 2018, sont au nombre de 69 reconnues et une guérison déclarée remarquable mais non miraculeuse sur plus de 7000 jugées inexpliquées.

Même dans l ’ Église , beaucoup n’en parlent pas, craignant à tort notamment que les sciences ne puissent remettre en cause ou expliquer un jour ce qui est inexplicable aujourd’hui. » En effet, replacé dans son contexte, ce texte n’ est pas vraiment axé sur la reconnaissance des miracles ; il

Des miracles, il y en a encore aujourd'hui. Vous avez d'ailleurs co-signé le livre Ma vie est un miracle, qui va sortir à la rentrée. Comment se passe la reconnaissance par l'Église d'un miracle ?

C'est un véritable parcours du combattant. J'ai écrit ce livre avec une religieuse, Bernadette Moriot, qui a été guérie d'un syndrome de la queue de cheval. C'est une affection des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale. Le pied gauche était perpendiculaire au pied droit, elle avait d'énormes problèmes et beaucoup de souffrances. Elle est allée à Lourdes en 2008 et trois jours après, à son retour, elle était guérie. L'Église est extrêmement pointilleuse sur ce sujet. Elle confie d'abord le sujet à une commission médicale. Ça a duré quasiment huit ans pour l'examen de la question médicale, avec des commissions de 300 médecins et trois commissions de spécialistes. Ils ont finalement conclu que la science ne pouvait pas expliquer, en l'état de ses connaissances, ce qui s'était passé. Dans un deuxième temps, le dossier revient à l'évêque de l'endroit où habite la personne. Lui doit décider ou non s'il y a miracle. (...) C'est là qu'on demande non plus aux médecins mais à des théologiens de se prononcer. L'évêque réunit une commission de théologiens qui travaillent sur le sujet et disent "oui, il y a miracle".

Ça fait 160 ans maintenant que Bernadette Soubiroux a vu la Vierge, selon l'Église catholique. Cependant, ce genre de pèlerinage à Lourdes a lieu toute l'année ?

Il y a, pour le 15 août, le pèlerinage national qui a été créé par les pères assomptionnistes (...) mais il y en a d'autres. Il y en a un au mois de septembre qui s'appelle Cancer et espérance, un au mois d'octobre organisé par les Dominicains... Chaque année, chaque mois et chaque semaine, à Lourdes, il y a des pèlerinages diocésains. Il y a beaucoup d'étrangers, il y a des gens qui viennent du monde entier à Lourdes, beaucoup plus qu'on ne le croit. Chaque année, en permanence, défilent des gens devant cette grotte qui viennent ici prier pour eux et pour tous ceux qui en ont besoin.

Etats-Unis : le pape se dit du côté des victimes des 300 prêtres pédophiles .
Le Vatican a dit éprouver « honte et colère » concernant les abus sexuels perpétrés par plus de 300 prêtres sur près de 1 000 victimes, qui ont été couverts par l’Eglise catholique locale. © AP Le cardinal Donald Wuerl, archevêque de Washington et ancien évêque de Pittsburgh (Pennsylvanie), fait partie des responsables de l’Eglise catholiques locale accusés d’avoir aidé des « prêtres prédateurs ». Sur cette photo, il rencontrait le pape François, en octobre 2010 au Vatican, à l’occasion de la réunion des membres de la fondation papale.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!