France Pollution : respirer dans les grandes villes équivaut à fumer, selon une étude

12:00  10 août  2018
12:00  10 août  2018 Source:   francetvinfo.fr

CARTE. Canicule : regardez l'évolution de la pollution à l'ozone en France depuis un mois

  CARTE. Canicule : regardez l'évolution de la pollution à l'ozone en France depuis un mois C'est le deuxième épisode de pollution à l'ozone que connaît le pays depuis deux semaines. La situation devrait s'améliorer à partir de mercredi. Une vague de pollution à l'ozone frappe la France depuis vendredi 3 août, en raison des conditions météorologiques liées à la canicule. Pour la journée du 6 août, seules quelques régions sont à l'abri de ce phénomène. Des dépassements du seuil d’information et de recommandation étaient prévus par l'organisme Prev'Air sur les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Île-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Occitanie et Grand Est.

D’après une étude européenne publiée ce vendredi, la pollution de l’air est telle dans les grandes villes du continent qu’y passer quelques jours équivaut à fumer entre une et quatre cigarettes.

La pollution dans les grandes villes est plus importante que celle des milieux ruraux pour diverses raisons : concentration de la population dans les zones urbaines, proximité d’une zone de circulation importante avec les lieux d’habitation, présence d’usines, etc.

Séjourner quatre jours à Paris début août représentait l'équivalent de deux cigarettes fumées, selon une étude l'ONG Transport et environnement.

Dans les grandes villes, la pollution de l'air atteint un niveau tel qu'elle équivaut à fumer plusieurs cigarettes, rapporte une étude de l'ONG Transport et environnement, publiée vendredi 10 août et relayée par Le Parisien. Ainsi respirer l'air de Paris pendant quatre jours aurait le même impact que de fumer deux cigarettes. Il en est de même pour Amsterdam (Pays-Bas), Rome (Italie) et Vienne (Autriche), soulignent Les Echos.

Cette étude a été réalisée avec le niveau médian de particules observé du 1er au 8 août dernier, en plein épisode caniculaire. Le résultat a ensuite été converti en "équivalent cigarette". Les chercheurs estiment que respirer 22 microgrammes/m3 de particules fines produit les mêmes effets sur les poumons que le tabagisme. Lorsqu'on extrapole ces données sur une année, un Parisien respirerait (en cas de pollution de l'air élevée) l'équivalent de 183 cigarettes.

Canicule: le pire est à venir avant l'accalmie

  Canicule: le pire est à venir avant l'accalmie La canicule va se poursuivre lundi et mardi en France, provoquant des pics de pollution dans les grandes villes.  La canicule va continuer de sévir et les températures les plus élevées sont attendues lundi et mardi, avec une augmentation de la pollution à l'ozone notamment dans la région parisienne, le sud et l'est qui entraînera des restrictions de la circulation automobile.

Les embouteillages ou le trafic peuvent accentuer cette pollution à l'intérieur même de ces véhicules à moteurs[61]. Selon une étude du docteur Fabien Squinazi, membre du La qualité de l'air ne respecte pas les normes de l'Organisation mondiale de la santé dans 495 des 500 plus grandes villes chinoises.

En ville , 8 habitants sur 10 respirent un air trop pollué. D'après certaines étude la pollution abime le cerveau et rend fou dans certains cas , ceci explique Faut habiter à l’île d'Oléron ou à la réunion, c'est pas plus compliqué, profitez de la vie, au lieu d'encrasser vos poumons dans ces grandes villes .

"C'est comme si on obligeait les touristes à fumer, y compris les enfants"

  Pollution : respirer dans les grandes villes équivaut à fumer, selon une étude © Fournis par Francetv info

Quatre jours passés à Barcelone (Espagne) ou Dublin (Irlande) représentent l'équivalent d'une cigarette fumée. Parmi les mauvais élèves figurent Londres (Royaume-Uni), où l'on "fume" 2,75 cigarettes en quatre jours ou Milan, avec trois cigarettes pour la même durée de séjour. Pire, à Istanbul (Turquie) et Prague (République Tchèque), un séjour de quatre jours y représente quatre cigarettes fumées.

L'ONG Transport et Environnement rapelle qu'en cas de pic de pollution, il est recommandé d'éviter les activités en extérieur. Toutefois, "passer ses vacances dans une ville consiste essentiellement à marcher et à déjeuner en terrasse. Au regard des impacts de la pollution de l’air sur la santé, c'est comme si on obligeait les touristes à fumer, y compris les enfants", souligne auprès du Parisien Jens Muller, coordinateur des dossiers qualité de l’air au sein de Transport et environnement.

Les épisodes pilotes perdraient de leur intérêt, selon une étude .
Passage obligé pour les nouvelles séries, les épisodes pilotes, qui servent de test pour un lancement sur les chaînes de télévision américaines, ne garantissent pas forcément la qualité d'une oeuvre. Un constat qui s'impose par contraste, en constatant l'accueil phénoménal réservé à des séries proposées en saison complète sur les nouvelles plateformes de streaming comme Netflix et Amazon Prime Video. Les épisodes pilotes ne sont plus le moyen le plus sûr de juger du succès d'une série, selon une étude établie par Ampere Analysis, une société spécialisée dans le secteur audiovisuel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!