France Athlétisme: Mahiedine Mekhissi, un cinquième titre en forme de record

08:35  10 août  2018
08:35  10 août  2018 Source:   lemonde.fr

Athlétisme : Mahiedine Mekhissi remporte son cinquième titre européen

  Athlétisme : Mahiedine Mekhissi remporte son cinquième titre européen Un champion hors normes se réveille. Au lendemain de sa victoire historique au Championnats européens du jeudi 9 août, Mahiedine Mekhissi a basculé dans une autre dimension. À 33 ans, il devient l'athlète français le plus titré de l'Histoire après avoir remporté le cinquième titre européen de sa carrière en 3 000 m steeple. Le Français a survolé la course, l'une des plus difficiles de la discipline, alliant course et saut. Il s'impose pour la quatrième fois en dix ans. Rendez-vous en 2020 ? Mekhissi a également déjà gagné sur 1 500 mètres. Il a également fait parler de lui pour de mauvaises raisons. Disqualifié pour avoir enlevé son maillot avant de franchir la ligne en 2014, il avait également été suspendu six mois pour une bagarre avec son compatriote Mehdi Baala. Avec les JO et les championnats du monde, il possède désormais 8 médailles internationales et espère un dernier tour d'honneur aux Jeux olympiques dans deux ans à Tokyo (Japon).

Mahiedine Mekhissi s’est montré heureux et il a pour la première fois évoqué une possible fin de carrière : « L’équipe de France avait besoin de médailles. Cela fait dix ans que Mekhissi use ses pointes sur les pistes d’ athlétisme .

Mahiedine Mekhissi espère «marquer l’histoire» en décrochant un cinquième titre européen. L’an passé, PAB, nouveau joyeux trublion de l’ athlétisme tricolore en lice ce jeudi matin en séries (11h30), avait Encore un record pour la Honda Civic Type R. motor1. VIDÉO - Avec l'Atlético, Thibaut

Vainqueur du 3 000 m steeple, le Français est désormais quintuple champion d’Europe. Il est l’un des quatre athlètes européens les plus titrés.

A 33 ans, Mahiedine Mekhissi a largement dominé la finale du 3 000 m steeple en 8 min 31 sec 66, jeudi 9 août à Berlin. © Michael Sohn / AP A 33 ans, Mahiedine Mekhissi a largement dominé la finale du 3 000 m steeple en 8 min 31 sec 66, jeudi 9 août à Berlin.

La première partie du plan de Mahiedine Mekhissi vient de se dérouler sans accroc. Jeudi 9 août à Berlin, le coureur français est devenu champion d’Europe du 3 000 m steeple avant de viser peut-être un doublé sur 5 000 m samedi. Il a dominé assez facilement l’Espagnol Fernando Carro et l’Italien Yohannes Chiappinelli dans un temps de 8 min 33 s 59. L’autre Français, Yoann Kowal, échoue à la quatrième place.

Athlétisme : Mahiedine Mekhissi, roi de l'Europe

  Athlétisme : Mahiedine Mekhissi, roi de l'Europe Et de cinq ! Cinq titres européens, en dix ans, dont quatre sur 3 000 m steeple. Mahiedine Mekhissi ou la maturité d'un champion. Jeudi 9 août dernier, lors des Championnats européens d'athlétisme à Berlin (Allemagne), il a maîtrisé sa course et n'a laissé aucun espoir à la concurrence italienne et espagnole. À 100 m de la ligne, il célèbre déjà son titre. Ça a l'air facileEn apparence. "J'avais beaucoup de pression, de stress. Sincèrement aujourd'hui, je crois que c'est la course la plus dure que j'ai gagné, en termes d'émotions", confie-t-il. Disqualifié à Zurich en 2014 Cette fois-ci, il n'a pas enlevé son maillot. À Zurich (Suisse), en 2014, dans l'euphorie d'une course gagnée , Mekhissi ôte son maillot tel un footballeur, il est disqualifié et dépité. Il court le demi-fond et ne fait pas les choses à moitié. Catalogué mauvais garçon, Mekhissi est un athlète entier. En 2012, à Helsinki (Finlande), il bouscule une mascotte. Pataquès et incompréhension, il est juste dans sa bulle. Mekhissi sanguin, Mekhissi divin. Aux JO de Londres (Royaume-Uni), ses rivaux sont Kényans, il termine deuxième et félicite le vainqueur comme son meilleur ami. Jeudi 9 août dernier, il a évoqué sa retraite à 33 ans.

Déjà quadruple champion d'Europe, Mahiedine Mekhissi courra le 3000m steeple et le 5000m à Berlin. Il y a vingt ans, la Guadeloupéenne crevait l'écran en remportant le titre européen du 100 m à Budapest avec un record continental (10''73) qui tient toujours.

La soirée a été riche en émotions aux championnats d'Europe d' athlétisme de Zurich. Le Français Mahiedine Mekhissi a été disqualifié alors qu'il a remporté

« Les médailles ont toutes les mêmes saveurs. Tenir au plus haut niveau pendant dix ans, ce n’est pas facile. Je voulais absolument défendre mon titre. Ça a été une des courses les plus dures au point de vue de l’émotion. Il y a eu beaucoup de stress et de pression car ça n’a pas été facile cette saison », a-t-il commenté au micro de France Télévisions.

Mahiedine Mekhissi s’est montré heureux et il a pour la première fois évoqué une possible fin de carrière : « L’équipe de France avait besoin de médailles. C’est la deuxième. J’essaie de faire mon boulot. Une cinquième en or, c’est exceptionnel et historique. Je ne me rends pas encore compte mais je suis en train de me dire que je vais peut-être arrêter bientôt. Je suis en pleine réflexion sur la suite. »

Championnats européens : un été en or pour les Français

  Championnats européens : un été en or pour les Français C'est un panorama d'émotion, d'efforts, de souffrance parfois. Un panorama du bonheur, celui des Français qui, pendant dix jours, ont fait vibré, brillé les couleurs tricolores : 38 médailles françaises ont été remportées lors de ces premiers championnats d'Europe multi-sports à couper le souffle. Un souffle d'or pour Pascal Martinot-Lagarde, vainqueur du 110 m haies, pour deux millièmes de secondes. Prostré de bonheur, au point de verser quelques larmes. Des larmes de revanche. Il y aussi l'or historique pour Mahiedine Mekhissi-Benabbad qui a survolé le 3 000 m steeple. Cinquième titre européen , un record pour un Français. L'avènement d'une génération dorée Et puis il y a la désillusion. L'échec de Kévin Mayer sur le décathlon. Lui, le favori, a raté ses sauts en longueur et a préféré renoncer. Huit médailles déjà ont été remportées par les Français en athlétisme, 11 pour la natation. Une jeune équipe se reconstruit derrière Charlotte Bonnet. Des sports médiatiques qui ont permis de mettre en lumière ceux qui le sont moins : l'aviron, le triathlon et leurs champions. Ces championnats d'Europe c'est aussi l'avènement d'une génération dorée.

Le triple médaillé olympique Mahiedine Mekhissi a égalé les plus grands du Vieux Continent avec un 5e titre - le 4e au 3000 m steeple, sa discipline de prédilection -, aux Championnats d'Europe d' athlétisme , jeudi soir à Berlin.

Une énorme déception pour le Tricolore, qui visait un premier titre continental en plein air. Lolassonn Djouhan au disque, ainsi que Mahiedine Mekhissi , Yoann Kowal et Djilali Bedrani Ce mardi, il était dans la forme de sa vie. Son record personnel sur 100 m en 10’’64, « malgré le plus mauvais temps

Athlète tricolore le plus titré

Le Rémois de 33 ans compte désormais cinq médailles d’or européennes (quatre en 3 000 m steeple et une en 1 500 m), ce qui en fait l’athlète tricolore le plus titré devant Christophe Lemaitre. Il rejoint le cercle très fermé des quintuples champions continentaux, constitué de l’Allemand Harald Schmid (400 m haies et 4 × 400 m) et des Britanniques Roger Black (400 m et 4 × 400 m) et Mo Farah (5 000 et 10 000 m). Avant la finale, il se montrait volontaire pour aller chercher ce nouveau titre : « Cela ne va pas être simple, même quand on est favori. Quand on est tête d’affiche et qu’on est numéro un, on est attendu et les gars ne vont pas te laisser courir et te laisser la victoire, c’est à moi de m’employer et d’aller chercher ce titre. »

Cela fait dix ans que Mekhissi use ses pointes sur les pistes d’athlétisme. Déboulé de nulle part ou presque en 2008 pour s’emparer de la première de ses trois médailles olympiques à Pékin, le spécialiste du 3 000 m steeple s’est construit l’un des plus beaux palmarès de l’athlétisme français, même s’il n’a jamais goûté à l’or mondial ou olympique, faute à la maestria kényane dans cette discipline.

Athlétisme : une cinquième médaille pour les Français

  Athlétisme : une cinquième médaille pour les Français Les Français continuent d'empocher les médailles en Allemagne. Manuel Tissier est en direct des Championnats européens d'Athlétisme, à Berlin. "C'est une cinquième médaille française, mais le métal, c'est le bronze", relate-t-il. Pierre-Ambroise Bosse termine en effet troisième du 800 mètres, derrière le Polonais Kszczot et le Suédois Kramer. "Une petite déception pour un garçon qui avait été champion du monde à Londres l'année dernière", rappelle le journaliste. Pierre-Ambroise Bosse monte néanmoins sur le podium et "étoffe un petit plus le bilan français". Un bilan qui, sur ces championnats européens, "marche beaucoup mieux à Glasgow (Ecosse), avec un triathlon français en très grande forme, puisque samedi 11 août, les triathlètes français, le quatuor du relais mixte a décroché l'or". De l'or pour Pierre Le Corre Vendredi 10 août, Pierre Le Corre, qui faisait partie de ce quatuor, a aussi décroché l'or. "C'est donc une superbe journée pour le triathlon français. On espère qu'elle se poursuivra aussi à Berlin dans la soirée du samedi 11 août, puisqu'on a un joli programme avec le 5 000 mètres", poursuit le journaliste. "Dans cette finale, Mahiedine Mekhissi ne sera pas là. Mais Morhad Amdouni espère monter pour un sixième podium français", conclut-il.

Le triple médaillé olympique Mahiedine Mekhissi a égalé les plus grands du Vieux Continent avec un 5e titre - le 4e au 3000 m steeple, sa discipline de prédilection -, aux Championnats d'Europe d' athlétisme , jeudi soir à Berlin.

Mahiedine Mekhissi a été sacré champion d'Europe du 3000 m steeple, jeudi lors des Championnats d'Europe de Berlin, portant à cinq son total de médailles d'or européennes, un record pour l' athlétisme français à l'échelon européen.

Personnalité atypique, le champion ne laisse personne indifférent. En 2014, lors des championnats d’Europe à Zurich, il avait survolé le 3 000 m steeple avant d’être disqualifié pour une cause tout à fait insolite, un strip-tease inédit. Lors du passage du dernier obstacle, il avait retiré son maillot, passant la ligne d’arrivée torse nu, contrevenant à un point de règlement méconnu.

Objectif : 5 000 m

Quelques jours plus tard, il avait pris une éclatante revanche en réalisant une course extraordinaire pour remporter le 1 500 m, une discipline dont il n’était pas spécialiste. Dans un entretien à L’Equipe jeudi, il est revenu avec humour sur cette mésaventure rocambolesque : « Maintenant, à Berlin, pour la finale du steeple, peut-être que j’enlèverai mon maillot… mais je le remettrai avant la ligne. J’ai le droit puisque la règle dit juste qu’il faut passer la ligne avec son maillot. »

Bouté hors du podium des Mondiaux de Londres l’an passé par l’Américain Evan Jager, Mahiedine Mekhissi possède encore une marge importante en Europe. En effet, même si son meilleur chrono de l’année était assez moyen au regard de son record personnel (8 min 16 s 97 contre 8 min 0 s 09 en 2013), il est arrivé à Berlin fort d’une première place au bilan continental.

Championnats d’Europe : de nouvelles médailles pour les Bleus

  Championnats d’Europe : de nouvelles médailles pour les Bleus Il est désormais seul au panthéon du sport français. Avec sa victoire jeudi 9 août sur le 3000 m steeple des Championnats d’Europe de Berlin (Allemagne), Mahiedine Mekhissi Benabbad a désormais dans son escarcelle cinq titres continentaux. Dominateur de bout en bout, le Français était soulagé à l’arrivée. "J’avais beaucoup de stress aujourd’hui, c’est l’une des courses les plus dures que j’ai réalisées en termes d’émotion", a-t-il concédé. Et ce n’est pas terminé pour le coureur de fond qui tentera de glaner un sixième titre samedi sur le 5000 m pour un doublé inédit. Sept médailles pour la natation À Glasgow (Royaume-Uni), la session de natation s’est terminée en beauté pour le clan français. Medhy Metella a remporté la médaille d’argent sur le 100 m papillon alors qu’il était sur un couloir extérieur. Sa troisième médaille personnelle, ce qui porte à sept le nombre de breloques remportées par la France cette année. Enfin en triathlon, très bonne nouvelle aussi pour les Français. La jeune Cassandre Beaugrand termine troisième de la course individuelle femmes. À 21 ans, elle confirme tous les espoirs placés en elle.

En 2009, Mahiedine Mekhissi porte à 8:06.98 son record personnel sur 3 000 m steeple. Deux ans plus tard, Mekhissi décroche son 3e titre européen du 3 000 m steeple à l'occasion des Mahiedine Mekhissi -Benabbad bouscule la mascotte des championnats d'Europe d' athlétisme à Helsinki.

World Record : Yohan Diniz Recordman du monde et qui s’arrête pour prendre un drapeau ! Drills & techniques for successful steeplechase - Entraînement athlétisme course haies Montréal Mahiedine Mekhissi , l'homme qui a perdu son titre - Продолжительность: 0:48 CNEWS 216 742 просмотра.

Samedi, le 5 000 m sera bien moins aisé pour lui, qui est un quasi-néophyte sur cette distance en compétition. « Je n’ai fait qu’un 5 000 m dans ma vie, au mois de mai [en 13 min 20 s 53, sixième temps continental cette saison]. Il faudra bien aborder toutes les courses, ne pas laisser de plumes en finale du 3 000 m steeple, pour être performant sur 5 000 m, déclarait-il avant de conserver son titre sur le steeple, mais il ne faut pas non plus se préserver, sinon tu te mets en danger par rapport à la finale du 3 000 m steeple. Tu peux te faire avoir, il faut donc trouver le bon équilibre. »

Le doublé du Français n’en aurait que plus de force et de retentissement, surtout qu’il lui permettrait de devenir, cette fois-ci seul, l’athlète le plus titré de l’histoire des championnats d’Europe d’athlétisme. A l’heure où il pense à une possible retraite, cela serait le moment idéal.

Natation : Mehdy Metella remporte la médaille d’argent du 100 m papillon. Le Français Mehdy Metella a remporté la médaille d’argent en finale du 100 m papillon, jeudi 9 août, à l’occasion des championnats d’Europe à Glasgow. Il a été devancé par l’Italien Piero Codia. Ce dernier, 28 ans, a terminé en 50 s 64, à 60 centièmes de Metella. Le Britannique James Guy (51 s 42) complète le podium. Grâce à ce résultat, le nageur français décroche sa troisième médaille dans ces championnats d’Europe. Il a participé au 4x100 m mixte et remporté le titre européen avec ses coéquipiers mercredi. Et il a également remporté la médaille de bronze sur 100 m dimanche.

Mekhissi sur le maillot de Reims contre l'OL? .
Champagne pour Mahiedine. Le Stade de Reims souhaite rendre hommage au désormais quadruple champion d'Europe du 3000 mètres steeple, originaire de Reims, de la plus noble des manières: son nom pourrait en effet constituer leur sponsor ventral lors de la deuxième journée de Ligue 1, vendredi prochain à domicile contre Lyon.Cette drôle d'idée provient du défi lancé par un journaliste sur Twitter : celui-ci proposait aux Rouges et Blancs, toujours à la recherche d'un sponsor pour cette saison, d'apposer le nom du médaillé d'or sur leur maillot.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!