France Affaire Benalla : pas d'enquête sur la disparition de ses armes avant la perquisition

17:50  04 août  2018
17:50  04 août  2018 Source:   parismatch.com

Le bureau d'Alexandre Benalla à l'Elysée perquisitionné

  Le bureau d'Alexandre Benalla à l'Elysée perquisitionné Une perquisition a été menée mercredi à l'Elysée, dans le bureau d'Alexandre Benalla et en présence du chargé de mission en voie d'être licencié.Une perquisition a été menée mercredi à l'Elysée, dans le bureau d'Alexandre Benalla et en présence du chargé de mission en voie d'être licencié.

↑ « Affaire Benalla : perquisition à l'Élysée », Franceinfo,‎ 25 juillet 2018 (lire en ligne). ↑ « " Affaire Benalla " : la commission des lois obtient les pouvoirs d'une commission d ' enquête et organise une ↑ « Le port d' arme accordé à Benalla ne faisait pas consensus », Reuters,‎ 25 juillet 2018 (lire en ligne).

Повторите попытку позже. Опубликовано: 2 авг. 2018 г. ♫ Pendant la perquisition chez Alexandre Benalla , une mystérieuse disparition Affaire Benalla : au moins une arme non déclarée retrouvée au siège de La République en marche - Продолжительность: 1:04 BFMTV 9 422 просмотра.

Le parquet a refusé d'élargir le champ d'investigation des juges d'instruction à une dissimulation de preuves, après la disparition d'un coffre contenant des armes au domicile d'Alexandre Benalla 

Affaire Benalla : pas d'enquête sur la disparition de ses armes avant la perquisition © STEPHANE MAHE / POOL / AFP Affaire Benalla : pas d'enquête sur la disparition de ses armes avant la perquisition

Saisi par un avocat de partie civile, le parquet a refusé d'élargir le champ d'investigation des juges d'instruction à une dissimulation de preuves, après la disparition d'un coffre contenant des armes au domicile d'Alexandre Benalla avant la perquisition, a indiqué vendredi une source judiciaire.

Affaire Benalla : Emmanuel Macron esquive le sujet avec des propos surréalistes (Vidéo)

  Affaire Benalla : Emmanuel Macron esquive le sujet avec des propos surréalistes (Vidéo) En déplacement à Bagnères-de-Bigorre, Emmanuel Macron a refusé d'évoquer l'affaire Benalla, qui fait pourtant la Une de l'actualité. Et ses motivations sont on ne peut plus sordides… Non Stop Zapping vous en dit plus.L'affaire Benalla bat son plein. Depuis les révélations faites par le journal Le Monde, l'opposition est en ébullition. En effet, Emmanuel Macron fait face au premier gros scandale de son quinquennat. Et il a une manière bien à lui de gérer la crise… Alors qu'il était en déplacement à Bagnères-de-Bigorre à l'occasion du Tour de France, il a en effet tenu des propos surréalistes afin d'éviter d'aborder le sujet.

Alexandre Benalla avait déclaré en garde à vue posséder des armes déclarées dans une armoire forte. Mais les policiers ne l'avaient pas trouvée durant leur perquisition . Affaire Benalla : la commission d ' enquête de l'Assemblée ne remettra pas de rapport.

La mystérieuse disparition pendant la perquisition chez Benalla . AFFAIRE BENALLA - Une porte compliquée à ouvrir un vendredi soir, un retour sur les lieux le lendemain matin et des armes qui Vidéos à ne pas rater. Cet ado a vécu le match de baseball le plus embarrassant de sa vie.

L'ancien collaborateur de l'Elysée, notamment mis en examen pour "violences en réunion" pour avoir été filmé en train de molester des manifestants à Paris le 1er mai place de la Contrescarpe, avait déclaré en garde à vue posséder des armes déclarées dans une armoire forte. Mais les policiers ne l'avaient pas trouvée durant leur perquisition, selon une source proche du dossier.

Aucune infraction sur les armes dans ce dossier à Alexandre Benalla

M. Benalla avait ensuite expliqué devant les juges d'instruction qu'il avait demandé à "un ami" d'aller chercher sa femme et "de récupérer tout ce qui pouvait être volé (...) et notamment les armes", par souci de sécurité car son domicile avait été identifié par les journalistes, selon cette même source.

Affaire Benalla : Alexis Kohler entendu par la commission d'enquête, le résumé (Vidéo)

  Affaire Benalla : Alexis Kohler entendu par la commission d'enquête, le résumé (Vidéo) Ce jeudi 26 juillet, le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler a été entendu sur l'affaire Benalla, en revenant notamment sur les sanctions prises à l'égard du collaborateur d'Emmanuel Macron. Non Stop Zapping vous propose de visionner un résumé de son intervention, réalisé par les équipes de France 3.Après Michel Delpuech et Gérard Collomb, c'était au tour d'Alexis Kohler d'être entendu par la commission d'enquête du Sénat. Secrétaire général de l'Elysée, ce dernier devait justifier les sanctions prises à l'égard d'Alexandre Benalla.

Alexandre Benalla . Photo © NICOLAS MESSYASZ/SIPA. Enquête . En garde à vue, Alexandre Benalla avait déclaré posséder des armes dans une chambre forte. Elles n'avaient pas été retrouvées lors de la perquisition de son domicile.

Saisi par un avocat de partie civile, le parquet a refusé d'élargir le champ d'investigation des juges d'instruction à une dissimulation de preuves, après la disparition d 'un coffre contenant des armes au domicile d'Alexandre Benalla avant la perquisition , a indiqué vendredi une source judiciaire.

Cet élément avait conduit Me Yassine Bouzrou, l'avocat du syndicat policier Vigi, partie civile dans cette affaire, à demander mardi à ce que les juges enquêtent également sur une "dissimulation de preuves". Lors d'une perquisition, les enquêteurs sont cependant censés rechercher des preuves liées au délit ou au crime présumé dont ils sont saisis.

Or, selon la source judiciaire, comme il n'est reproché aucune infraction sur les armes dans ce dossier à Alexandre Benalla, il n'y a pas lieu de délivrer un réquisitoire supplétif, a décidé jeudi le parquet de Paris. Placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de détenir des armes, l'ancien adjoint au chef de cabinet du président Emmanuel Macron avait finalement rapporté celles en sa possession à la justice.

"Si le procureur de la République de Paris respecte la loi, il doit autoriser des juges d'instruction indépendants à enquêter sur l'individu non identifié qui a vidé l'appartement de M. Benalla avant la perquisition, car cela ressemble à de la dissimulation de preuve", a réagi auprès de l'AFP Me Bouzrou.

Affaire Benalla : l'Élysée envisage de nommer un directeur général des services .
L'Élysée envisage de nommer un directeur général des services, chargé de coordonner tous les services, a indiqué l'entourage du président, confirmant une information du "Parisien".Après l'affaire Benalla qui a révélé des "dysfonctionnements" à l'Élysée, la présidence de la République "envisage de nommer un directeur général des services, chargé de coordonner tous les services", a indiqué lundi l'entourage du président, confirmant une information du Parisien.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!