The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

France Gaza: l'ONU adopte un texte condamnant Israël

11:50  14 juin  2018
11:50  14 juin  2018 Source:   lexpress.fr

Netanyahu en visite en France pour convaincre Macron d'isoler l'Iran

  Netanyahu en visite en France pour convaincre Macron d'isoler l'Iran Après l’Allemagne, Benyamin Netanyahu est en France ce mardi 5 juin, avant de rejoindre le Royaume-Uni mercredi. Le Premier ministre israélien veut convaincre ces pays de sortir de l'accord sur le nucléaire iranien, comme l'ont fait les Etats-Unis. Netanyahu veut isoler l'Iran, « une menace absolue », selon lui. L'Iran est une menace pour la sécurité d'Israël, martèle Benyamin Netanyahu. Les dernières déclarations du Guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, qualifiant Israël de « cancer qu'il faut éradiquer », lui donnent une occasion inespérée de faire passer son message : « Il ne faut plus négocier avec Téhéran ».

Articles récents. 2018-06-13 - L ’ ONU adopte un texte condamnant Israël . Elle charge le secrétaire général de l ’ ONU Antonio Guterres de préparer des propositions en vue d’ » un mécanisme de protection international » pour les Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie occupée.

Nations unies (Etats-Unis) - L'Assemblée générale de l ' ONU vote mercredi sur un projet de résolution condamnant Israël pour la flambée de violences meurtrières à Gaza , un texte auquel les Etats-Unis sont farouchement opposés.

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté mercredi 13 juin un projet de résolution, condamnant Israël pour la récente flambée de violences meurtrières à Gaza, tout en rejetant un amendement américain mettant en cause le Hamas dans ces mêmes violences.

Le Conseil de sécurité de l'ONU à New York, le 30 mai 2018 © afp.com/EDUARDO MUNOZ ALVAREZ Le Conseil de sécurité de l'ONU à New York, le 30 mai 2018

Un texte de l'ONU condamnant Israël a appelé mercredi 13 juin à l'adoption de mesures pour protéger les civils palestiniens, après qu'au moins 129 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza par des tirs israéliens depuis fin mars. Aucun Israélien n'a été tué. Le projet de résolution, soutenu par plusieurs pays arabes, a été adopté par 120 voix sur 193, avec huit votes contre et 45 abstentions. La France fait partie des 12 pays européens qui ont donné leur voix à ce texte, rejoints notamment par la Russie et l'Espagne.

En Israël, les cerfs-volants en feu lancés depuis Gaza attisent la colère du gouvernement

  En Israël, les cerfs-volants en feu lancés depuis Gaza attisent la colère du gouvernement En Israël, le gouvernement se mobilise contre des cerfs-volants en feu, lancés depuis la bande de Gaza et devenus le symbole de la contestation palestinienne.  En Israël, des cerfs-volants enflammés, lancés depuis la bande de Gaza, déclenchent des départs de feux qui inquiètent de plus en plus le gouvernement. Depuis fin mars, selon les autorités, 200 envois palestiniens ont incendié 900 hectares de champs et de réserves naturelles.À quelques dizaines de mètres de la frontière avec Gaza, sur la route du kibboutz de Nahal Oz, des marques noires, autant de signes d’incendies, apparaissent dans les champs de blé.

Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau. Avec ce texte , la communauté internationale condamne Israël pour son usage disproportionné et indiscriminé de la force dans la bande de Gaza et demande au secrétaire général Antonio Guterres de faire des recommandations sous soixante jours

Gaza : l ’Assemblée générale de l ' ONU condamne Israël . Thu Jun 14, 2018 5:10AM. Accueil. Le texte a été adopté par 120 voix pour, 8 contre et 45 abstentions.

La résolution déplore un usage "excessif, disproportionné et indiscriminé de la force par les forces israéliennes contre les civils palestiniens" mais critique aussi "le tir de roquettes de la bande de Gaza contre des zones civiles israéliennes". Elle charge le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres de préparer des propositions en vue d'"un mécanisme de protection international" pour les Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie occupée.

Les États-Unis et Israël vent debout contre la résolution

Les États-Unis et Israël ont vivement critiqué le texte, présenté par l'Algérie et la Turquie au nom de la Ligue arabe et de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), au motif qu'il ne mentionne pas les islamistes du Hamas, qui contrôlent Gaza. Un amendement introduit par Washington pour condamner les islamistes du Hamas n'a toutefois pas recueilli les deux-tiers des voix nécessaires pour être adopté (62 votes pour, 58 contre, 42 abstentions).

L'ambassadrice américaine Nikki Haley, a fortement critiqué cette résolution, la caractérisant de "grossièrement biaisée" contre Israël. "Le sport politique favori de certains est d'attaquer Israël. C'est pour cela que nous sommes ici aujourd'hui", a déclaré mercredi Nikki Haley. L'ambassadeur israélien à l'ONU Danny Danon a pour sa part dénoncé "une volonté de nous retirer notre droit élémentaire à nous protéger".

Ces propositions pourraient aller de la mise en place d'une mission d'observation à une véritable force de maintien de la paix, mais chacune de ces options devrait nécessairement être approuvée par le Conseil de sécurité, où Washington a un droit de veto.

Israël frappe 25 cibles dans la bande de Gaza, en riposte à des tirs de roquettes .
Plusieurs acteurs internationaux s'alarment de la montée des tensions entre Gaza et Israël depuis plusieurs semaines. L'armée israélienne a annoncé avoir frappé dans la nuit de mardi 19 à mercredi 20 juin environ 25 cibles dans la bande de Gaza en riposte à des tirs de roquettes en provenance du territoire palestinien. Selon elle, il y aurait eu environ 30 tirs de projectiles, parmi lesquels des roquettes, au cours de la nuit à partir de la bande de Gaza en direction d'Israël.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!