The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

France Gérard Collomb n'exclut pas d'interdire le concert de Médine au Bataclan

18:04  13 juin  2018
18:04  13 juin  2018 Source:   francetvinfo.fr

Le concert du rappeur Médine au Bataclan fait polémique

  Le concert du rappeur Médine au Bataclan fait polémique Sur Twitter, des élus de droite et d'extrême droite jugent provocantes les paroles du rappeur dont le dernier album s'intitule Jihad. Les politiques ont promis de tout faire pour empêcher le concert de se dérouler au sein du Bataclan. © ETIENNE LAURENT/AFP Le 13 novembre 2015, 90 personnes ont trouvé la mort au Bataclan. Depuis l'annonce du concert du rappeur Médine dans la célèbre salle du Bataclan (XIe arrondissement parisien), la polémique enfle, notamment symbolisée par la montée du hashtag #Bataclan sur Twitter.

Le concert du rappeur Médine au Bataclan fait polémique. Il a demandé à Emmanuel Macron d ' interdire le concert car «il y a des symboles qui ne peuvent être profanés». Le sénateur de Vendée Bruno Retailleau en appelle à Gérard Collomb .

Paris - La numéro deux des Républicains, Virginie Calmels, a souhaité lundi que le préfet et le ministre de l'Intérieur prennent " des dispositions" pour interdire les concerts du rappeur Médine au Bataclan , invoquant "une atteinte à l'ordre public".

Le ministre de l'Intérieur a été interrogé à l'Assemblée au sujet de la programmation du rappeur Médine en octobre prochain dans cette salle de concert parisienne.

  Gérard Collomb n'exclut pas d'interdire le concert de Médine au Bataclan © Fournis par Francetv info

Le gouvernement pourrait interdire le concert du rappeur Médine, prévu à l'automne au Bataclan, s'il y a un risque de trouble à l'ordre public, a déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur.

Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du Bataclan mais, comme vous le savez, tout ce qui peut amener un trouble à l'ordre public peut, dans les limites de la loi, pouvoir trouver une interdiction.

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur

à l'Assemblée nationale

Médine au Bataclan : Très vif échange sur le plateau de "Morandini Live" (Vidéo)

  Médine au Bataclan : Très vif échange sur le plateau de Sur le plateau du "Morandini Live" diffusé sur CNews et Non Stop People, Rost et le député républicain David-Xavier Weiss ont fait l'objet d'un vif échange concernant la prochaine représentation de Médine au Bataclan. Non Stop Zapping vous en dit plus.C'est la dernière polémique qui secoue la twittosphère: Médine devrait prochainement se produire au Bataclan, la salle de concert où a eu lieu la tuerie du 13 novembre 2015. Et si l'idée dérange certains internautes, c'est parce que le rappeur est à l'origine d'un titre controversé, intitulé "Djihad".

Le rappeur Médine a-t-il sa place au Bataclan ? Depuis samedi, la polémique enfle sur les « Les familles des victimes ne sont pas respectées… », a ajouté le maire de Béziers Robert Ménard. Bruno Retailleau, sénateur LR, en appelle même à Gérard Collomb . Il lui demande d'utiliser «contre

Le concert de Médine le 20 octobre au Bataclan affichant complet, une deuxième date a été ajoutée, le 19 octobre. Eric Ciotti (LR) demande ainsi à Emmanuel Macron « d ’ interdire ce concert » qu’il qualifie « d’insulte insupportable à la mémoire des victimes du 13 novembre 2015 ».

"Nous verrons d'ici le mois d'octobre mais nous saurons toujours, avec le Premier ministre, avec le gouvernement, prendre nos responsabilités", a déclaré Gérard Collomb lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Depuis dimanche, la droite et l'extrême droite dénoncent la tenue de concert du rappeur les 19 et 20 octobre prochains dans la salle où ont péri 90 personnes le 13 novembre 2015. Les dirigeants du Rassemblement national Marine Le Pen et des Républicains Laurent Wauquiez, entre autres, pointent une atteinte à la mémoire des victimes et réclamant une déprogrammation, reprochant à Médine sa proximité avec les milieux islamistes. Certains membres de familles de victimes de l'attentat ont également exprimé leur réprobation face à la venue du rappeur dans la salle.

Rappeur Médine : Philippe invoque "liberté d'expression" et "la loi"

  Rappeur Médine : Philippe invoque Édouard Philippe a justifié mardi l'absence d'intervention du gouvernement à propos de la demande d'annulation des concerts du rappeur Médine prévus au Bataclan. La réaction du gouvernement était attendue. Elle est intervenue mardi, par la voix de son Premier ministre. Édouard Philippe a invoqué le respect "scrupuleux" de "la loi" et de la "liberté d'expression" pour expliquer cette absence d'intervention contre la programmation du rappeur Médine en octobre prochain au Bataclan.Une loi "très simple". "On peut se fixer comme règle simple (...) de vouloir en toute matière respecter la loi.

lundi 11 juin 2018. Médine au Bataclan : L’avocate des familles de victimes de l’attentat terroriste veut faire interdire le concert . "[Elles] ne peuvent pas comprendre ni supporter que quand on a un fils ou une fille qui est mort ou blessé au Bataclan , que dans ce même lieu - qui a été le théâtre des

effectivement de prendre des dispositions, mais j'y suis évidemment favorable", a-t-elle déclaré, à la question de savoir si Gérard Collomb devait l' interdire . Plusieurs élus de droite et d'extrême droite ont protesté contre les prochains concerts , les 19 et 20 octobre, du rappeur Médine au Bataclan

Philippe avait invoqué la "liberté d'expression"

Jusqu'à présent, le gouvernement s'est contenté d'opposer la règle de droit à ces appels, comme l'a fait lundi dernier son porte-parole, Benjamin Griveaux. De son côté, le Premier ministre avait invoqué la "liberté d'expression" pour expliquer que le gouvernement n'interviendrait pas.

Dans un texte diffusé via Twitter, Médine a renouvelé ses "condamnations passées à l'égard des abjects attentats du 13 novembre 2015 et de toutes les attaques terroristes" et fait part de son engagement contre "toutes formes de radicalisme". Il accuse l'extrême droite de tenter "d'instrumentaliser la douleur des victimes et de leur famille", de vouloir "dicter la programmation de nos salles de concert" et "plus généralement limiter notre liberté d'expression."

France-Collomb apprécié sur le fond, mal aimé sur la forme-Sondage .
Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, est apprécié sur le fond par une majorité de Français mais mal aimé sur la forme, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi soir. Sur 1.009 Français interrogés mercredi et jeudi, 51% jugent qu'il est un bon ministre de l'Intérieur, 60% lui donnent raison sur la question de l'immigration et jugent que les polémiques déclenchées par ses déclarations sur cette question sont plutôt un atout pour le chef de l'Etat, Emmanuel Macron.Il est jugé plutôt compétent par 51% des sondés et 64% estiment qu'il n'est pas provocateur.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!