Entreprise SNCF: face-à-face lundi entre les syndicats et le ministre

16:45  05 mai  2018
16:45  05 mai  2018 Source:   latribune.fr

Logement neuf: les mises en chantier en recul de 3,4% de janvier à mars

  Logement neuf: les mises en chantier en recul de 3,4% de janvier à mars Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 3,4% de janvier à mars en France, comparé aux trois mêmes mois de 2017, tandis que le nombre de permis de construire baissait de 1,6%, a annoncé lundi le ministère de la Cohésion des territoires. Au cours de ces trois mois, les mises en chantier se sont élevées à 97.800 unités, tandis que le nombre de permis de construire délivrés sur la même période s'est établi à 113.600, précise le ministère dans un communiqué.Les mises en chantier ont pâti de la baisse du logement collectif (-5,6%), qui n'a pas été compensée par la progression de 2,9% du logement individuel (non groupé), toujours de janvier à mars.

a- face - entre - l -etat- et - les - syndicats _2660472.html. 00:47. Pyrénées-Atlantiques : l'Esquirrou, élu meilleur fromage du monde. 01:17. Le trafic SNCF fortement perturbé par la mobilisation des cheminots.

a- face - entre - l -etat- et - les - syndicats _2660472.htmlAuteur : francetvinfoTags : Eco Conso Transports Politique Grève des transports. Gouvernement dEdouard Philippe SNCF Grève Envoyé : 16 mars 2018 [Lire la suite].

A la veille d'un huitième épisode de deux jours de grève à la SNCF, les syndicats de cheminots hostiles à la réforme ferroviaire seront reçus lundi par un Premier ministre "très ferme" car certains points ne sont "pas négociables".

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF avaient exigé à la mi-avril de rencontrer le chef du gouvernement, excédés après que Matignon eut annoncé d'abord à la presse le projet de filialisation de l'activité fret et la date de fin du recrutement au statut de cheminot (le 1er janvier 2020). © Fournis par La Tribune Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF avaient exigé à la mi-avril de rencontrer le chef du gouvernement, excédés après que Matignon eut annoncé d'abord à la presse le projet de filialisation de l'activité fret et la date de fin du recrutement au statut de cheminot (le 1er janvier 2020).

A la veille d'un huitième épisode de deux jours de grève à la SNCF, les syndicats de cheminots hostiles à la réforme ferroviaire seront reçus lundi par un Premier ministre "très ferme" car certains points ne sont "pas négociables". "Nous ne reviendrons pas sur l'ouverture à la concurrence, nous ne reviendrons pas sur la réorganisation de l'entreprise et sur la fin du recrutement au statut", a réaffirmé Edouard Philippe vendredi sur France Bleu Berry. "Nous l'avons dit, je le répète", a-t-il insisté.

Cette cheminée de 60 mètres doit purifier l’air d’une ville chinoise

  Cette cheminée de 60 mètres doit purifier l’air d’une ville chinoise VIDÉO - Pour lutter contre les graves problèmes de pollution, les autorités chinoises ont financé ce projet de construire une tour de 100 mètres dans l’une des villes les plus polluées du pays. C’est une cheminée de 60 mètres de haut qui se dresse au cœur de son quartier. Mais au lieu de répandre de la fumée, le cylindre géant purifie (un peu) l’air que respirent les habitants de Xian, l’une des villes les plus polluées de Chine. Premier pollueur mondial, le pays tente par tous les moyens de produire de l’air pur, allant jusqu’à fermer les usines lors de pics de pollution.

Franceinfo - Politique | 16 mars 2018 – 21 h 39 min. Sur le plateau du 20 Heures de France 2, François Lenglet analyse la position du gouvernement vis-à-vis de la réforme de la SNCF . [Lire la suite].

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, François Lenglet analyse la position du gouvernement vis-à-vis de la réforme de la SNCF .Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https Rugby : défaite du XV de France face au Pays de Galles (14-13).

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF avaient exigé à la mi-avril de rencontrer le chef du gouvernement, excédés après que Matignon eut annoncé d'abord à la presse le projet de filialisation de l'activité fret et la date de fin du recrutement au statut de cheminot (le 1er janvier 2020). CGT Cheminots, Unsa ferroviaire, SUD-Rail et CFDT Cheminots avaient alors claqué la porte de la concertation menée depuis début mars par la ministre des Transports Elisabeth Borne, réclamant une réunion avec "celui qui décide". Après avoir refusé dans un premier temps de les recevoir, Edouard Philippe leur avait finalement donné rendez-vous le 7 mai.

Un revirement mis au crédit de la grève par les syndicats. "Le rapport de force a gagné", se félicitait Laurent Brun (CGT Cheminots, 1er syndicat à la SNCF), jeudi, en marge d'un rassemblement à Paris pour mettre le gouvernement "sous pression". M. Philippe recevra les syndicats à tour de rôle dans "un état d'esprit très ouvert et en même temps très ferme", car "cette réforme est nécessaire pour améliorer la qualité de service ferroviaire", a-t-il averti. "Il y a encore des sujets à discuter comme les modalités de reprise de la dette" du groupe par l'Etat, une "question extrêmement importante" à voir "pas simplement avec les organisations syndicales", mais aussi "avec la direction de la SNCF", les associations d'usagers, députés et sénateurs. Adoptée mi-avril en première lecture à l'Assemblée, la réforme sera examinée au Sénat à partir du 23 mai.

La fin de la taxe d’habitation devrait coûter cher aux résidences secondaires

  La fin de la taxe d’habitation devrait coûter cher aux résidences secondaires C’est ce mercredi que le gouvernement reçoit un rapport proposant des solutions pour compenser la fin de la taxe d’habitation en 2020. Serait notamment envisagé un complément de taxe foncière sur les résidences secondaires et les logements sous-occupés. © moreimages immobilier Les résidences secondaires, nouvelles vaches à lait fiscales? C’est ce mercredi que le gouvernement recevra le rapport sur la fiscalité locale dit «Richard-Bur», censé proposer des solutions pour compenser la suppression de la taxe d’habitation à l’horizon 2020. Un chantier délicat pour Bercy, sur fond d’inquiétude des collectivités.

Tous les sites du Figaro. Le Flash eco 15:45 SNCF : encore quelques perturbations lundi . «S'il devait nous convoquer pour ça, on serait vraiment face à un gouvernement qui fait le choix du conflit de Rappelez-moi, ce sont bien les syndicats qui ne veulent aller aux réunions de la ministre de tutelle

Pour peser face au gouvernement, " les syndicats doivent se parler plus souvent", et "voir ce qui S'ils sont unis à la SNCF ou chez les fonctionnaires, les syndicats abordent le 1er-Mai en ordre La Chine a annoncé lundi que son ministre des Affaires étrangères se rendrait en Corée du Nord cette

Des questions "dans le flou"

"On voit bien qu'on n'est pas dans la conclusion du conflit", qui est entré dans son deuxième mois, puisque M. Philippe "reste sur des positions extrêmement dures", mais les cheminots sont "déterminés à aller au bout", a prévenu M. Brun. Les syndicats "demandent l'organisation de tables rondes de négociations tripartites avec la présence du patronat" pour "clarifier le projet du gouvernement de manière réelle", qu'"on règle les questions en direct" au lieu de rester "dans le flou" et de renvoyer des dossiers à "plus tard", a expliqué le secrétaire général de la puissante CGT Cheminots.

"Toutes les questions de financement sont dans le flou." Et pour le transfert d'agents SNCF dans d'autres entreprises après l'ouverture à la concurrence, "on nous annonce des règles vagues et tout est renvoyé à un futur décret d'application", a-t-il dénoncé. L'Unsa ferroviaire (2e syndicat) dira "avec véhémence" au Premier ministre qu'il sera "impossible" de "négocier une convention collective du secteur ferroviaire digne de ce nom" avant le 1er janvier 2020, une date "vraiment prématurée", a critiqué son secrétaire général, Roger Dillenseger.

La France commande le cinquième sous-marin d'attaque Barracuda

  La France commande le cinquième sous-marin d'attaque Barracuda La ministre des Armées Florence Parly a donné son feu vert à la cinquième commande du sous-marin nucléaire d'attaque Barracuda.Et de cinq.... La ministre des Armées Florence Parly a donné son feu vert lors d'un récent comité ministériel d'investissement à la commande du cinquième sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Barracuda, qui aurait d'ailleurs dû être passée en 2017, sur les six prévus. Toutefois, en raison du retard industriel dans la construction du premier SNA de nouvelle génération, le calendrier de commande a dû être réexaminé et optimisé. Le premier SNA ne sera livré finalement qu'en 2020 au lieu de 2017.

SNCF : le dialogue est rompu entre la ministre des Transports et les cheminots. Elle a raison on est fatigue de ce chantage permanent des syndicats de la SNCF et bien d autres. Martinez s'aperçoit qu'il n'aura pas le million dans la rue loin de là. il a perdu alors il tente de sauver la face .

Plusieurs signes montrent que le pouvoir n’est pas si déterminé que cela face aux syndicats et qu’il Le bras de fer engagé par Emmanuel Macron et le gouvernement avec les syndicats de la SNCF Avec M. Blanquer, on pensait avoir trouvé un ministre du nouveau monde, tournant délibérément le

"Dix-huit mois, c'est juste insuffisant" et l'UTP (Union des transports publics et ferroviaires, organisation patronale) juge aussi ce délai trop court, a-t-il assuré à l'AFP. SUD-Rail (3e) refusera de négocier "des accompagnements" au projet gouvernemental, dont il réclame "le retrait", et organise une manifestation lundi matin à Paris, devant les Invalides. "En cas d'échec" à Matignon, les syndicats lanceront une "journée sans cheminots, sans train" le 14 mai, a rappelé la CFDT Cheminots (4e), qui veut "une profonde et sincère négociation" pour "sortir de l'impasse". Avec Mme Borne, M. Philippe recevra aussi FO (5e syndicat), l'UTP et des associations d'usagers. Les responsables confédéraux accompagneront les délégations syndicales cheminotes lors de ce round de discussions. "S'il nous invite, j'espère que c'est pour nous dire quelque chose", a relevé Philippe Martinez, le leader de la CGT.

(avec AFP)

Baromètre mensuel des taux de crédits immobiliers : des barèmes entre la baisse et la stabilité .
Chaque mois, Relaxnews diffuse le baromètre national des taux fixes de crédits immobiliers, établi par Empruntis.com, courtier en ligne spécialisé dans les crédits et assurances. Ce baromètre est divisé en sept régions : Île-de-France, Nord, Est, Rhône-Alpes, Méditerranée, Sud-Ouest et Ouest. Pour le mois de mai, le courtier en ligne Empruntis fait état de baromètres en baisse. Il note aussi qu'une minorité de banques régionales affiche des petites hausses. En ce qui concerne le baromètre général, les taux sont quasiment les mêmes pour chaque région, et affichent une certaine stabilité.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!