Entreprise Jamais, depuis 1957, la production mondiale de vin n'avait été aussi basse ! L'Europe la plus touchée

20:00  25 avril  2018
20:00  25 avril  2018 Source:   latribune.fr

Dégât des eaux : le voisin du dessus est toujours responsable

  Dégât des eaux : le voisin du dessus est toujours responsable Même s’il n’a pas commis la moindre faute, le propriétaire ou l’occupant d’un logement par lequel s’écoule une infiltration d’eau vers le dessous, sera toujours tenu responsable des dégâts causés. C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation. © 132196394/lassedesignen - stock.adobe.com immobilier Que l’on ait commis une faute ou non, chacun est responsable des dégâts des eaux qui ont atteint son voisin. Chacun est «gardien» de son habitation et responsable «de plein droit», c’est-à-dire sans circonstances particulières, des dommages qu’elle peut causer, rappelle la Cour de cassation (Cass. Civ 3, 22.3.2018, Q 17-13.

Le niveau de production mondial de vin est "inédit" depuis la fin des années 50 et le début des années 60: il s'élevait à 213,5 Mhl en 1961 et à 173,8 Mhl en 1957 . En Océanie, la production australienne 2017 a atteint 13,9 Mhl, soit +6% par rapport à 2016, la plaçant au 5e rang mondial

Les vendanges devraient s’inscrire parmi les plus basses jamais enregistrées. La production mondiale de vin a chuté de 8,2 % en 2017, à 246,7 millions d’hectolitres (Mhl), selon une estimation annoncée, mardi, par l’Organisation internationale du vin (OIV) basée à Paris.

On n'avait pas vu ça depuis soixante ans ! Les chiffres publiés mardi par l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) montre aussi une forte baisse en 2017 sur un an, de quelque 8,6%. Baisse qui se transforme en dégringolade s'agissant de l'Union européenne (-14,6%), avec la spectaculaire chute de la France (-19%).

En Italie, premier producteur mondial, la chute a été de 17% en valeur, tandis qu'elle a atteint 19% en France (2e rang mondial) où des épisodes de gel ont particulièrement touché le Bordelais, les Charentes, le Jura et l'Alsace. La production a limitée sa baisse à 1,0% aux Etats-Unis, ainsi qu'en Chine qui s'est hissée au 7e rang mondial. Les tendances ont été contrastées en Amérique latine, avec une hausse de 25% en Argentine et un recul de 6% au Chili (9e rang mondial). © Fournis par La Tribune En Italie, premier producteur mondial, la chute a été de 17% en valeur, tandis qu'elle a atteint 19% en France (2e rang mondial) où des épisodes de gel ont particulièrement touché le Bordelais, les Charentes, le Jura et l'Alsace. La production a limitée sa baisse à 1,0% aux Etats-Unis, ainsi qu'en Chine qui s'est hissée au 7e rang mondial. Les tendances ont été contrastées en Amérique latine, avec une hausse de 25% en Argentine et un recul de 6% au Chili (9e rang mondial).

La production viticole mondiale, affectée par d'importants aléas climatiques en Europe, a accusé un recul de 8,6% en 2017, tombant son plus bas niveau depuis 60 ans.

Immobilier : le pouvoir d’achat des Français baisse, sauf dans le Sud-Est

  Immobilier : le pouvoir d’achat des Français baisse, sauf dans le Sud-Est Malgré des taux de crédit toujours bas, la dégradation de la capacité des ménages se poursuit pour la quasi-totalité des dix villes les plus peuplées de France. © De Valery Bareta Nice (ici la Promenade des Anglais) est l’une des rares grandes villes de France où le pouvoir d’achat immobilier a augmenté. Les taux des crédits immobiliers en France (hors assurance) ont eu beau légèrement augmenter en mars (1,49% contre 1,47% en février) selon le dernier Observatoire Crédit Logement/CSA, ils restent extrêmement bas.

L'an passé en Europe , seuls quatre pays ont vu leur production viticole progresser: le Portugal (6,6 Mhl, +10%), la Roumanie (5,3 Mhl, +64%), la De toutes ces statistiques, la Chine, 7e producteur mondial de vin , est absente. En 2016, elle a produit quelque 11,4 millions d'hectolitres, mais n ' a pas

Europe 1 Sports. LEJDD. Newsletter. Ce niveau de production mondiale de vin est "inédit" depuis la fin des années 50 et le début des années 60, selon l'OIV : il s'élevait à 213,5 Mhl en 1961 et à 173,8 Mhl en 1957 . La production européenne de vin atteint son plus bas niveau historique.

Hors jus de raisins et moûts destinés à la vinification, la production de vin a totalisé 250 millions d'hectolitres l'an dernier, contre 273 millions en 2016, selon les chiffres estimés par l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) et publiés mardi 24 avril.

"Cette production historiquement faible s'explique surtout par des conditions climatiques défavorables au sein de l'Union européenne", souligne l'OIV dans un communiqué.

La production n'avait pas été aussi faible depuis 1957, année où elle était tombée à 173,8 millions d'hectolitres.

L'Italie chute de 17%, mais la France, c'est pire : 19% !

En Italie, premier producteur mondial, la chute a été de 17% en valeur, tandis qu'elle a atteint 19% en France (2e rang mondial) où des épisodes de gel ont particulièrement touché le Bordelais, les Charentes, le Jura et l'Alsace.

Une ancienne chapelle du Sénat transformée en une salle de réunion

  Une ancienne chapelle du Sénat transformée en une salle de réunion EN IMAGES - Le président du Sénat a inauguré ce mardi une nouvelle salle de réunion multimédia située dans l’ancienne chapelle des Pairs, construite au XIXe siècle. © Sénat/C.Lerouge immobilier Le président du Sénat Gérard Larcher (LR) a inauguré ce mardi une nouvelle salle de réunion multimédia au Palais du Luxembourg située dans l’ancienne chapelle des Pairs rénovée. «Nous sommes dans une démarche patrimoniale», a-t-il déclaré. Cette pièce porte le nom de René Monory, du nom de l’ex-maire centriste de Loudun (Vienne) et ancien ministre, qui fut sénateur de 1988 à 2004 et présida le Sénat de 1992 à 1998.

Le niveau de production mondial de vin est "inédit" depuis la fin des années 1950. "Ce chiffre historiquement bas rappelle les récoltes de 1956, elles aussi impactées à l’époque par le gel" déclare Jean Marie Aurand, directeur général de l'OIV.

L'an passé en Europe , seuls quatre pays ont vu leur production viticole progresser: le Portugal (6,6 Mhl, +10%), la Roumanie (5,3 Mhl, +64%), la De toutes ces statistiques, la Chine, 7e producteur mondial de vin , est absente. En 2016, elle a produit quelque 11,4 millions d'hectolitres, mais n ' a pas

En troisième place, l'Espagne n'a pas été épargnée, avec un décrochage de sa production de 20%.

  Jamais, depuis 1957, la production mondiale de vin n'avait été aussi basse ! L'Europe la plus touchée

Les États-Unis baissent très peu, l'Argentine explose (+25%)

La production a limitée sa baisse à 1,0% aux États-Unis, quatrième producteur mondial, ainsi qu'en Chine qui s'est hissée au 7e rang mondial des producteurs de vin derrière l'Australie et l'Argentine. Les tendances ont été contrastées en Amérique latine, avec une hausse de 25% en Argentine et un recul de 6% au Chili (9e rang mondial).

La consommation de vin s'est quant à elle stabilisée aux environs de 243 millions d'hectolitres en 2017, contre 242 millions un an auparavant, dans sa fourchette de moyen-long terme, les États-Unis confirmant leur première place mondiale (32,6 millions d'hectolitres) devant la France (27 millions).

Les exportations mondiales grimpent en volume et en valeur

Sur le marché des exportations, l'Espagne conserve sa première place des pays exportateurs en volume avec une part de marché mondial de 20,5%, tandis que la France garde sa place de leader en valeur avec 9 milliards d'euros exportés l'an dernier.

Au total, les exportation mondiales ont totalisé 107,9 millions d'hectolitres en 2017, en hausse de 3,4% par rapport à l'année précédente, et 30,4 milliards d'euros en valeur (+4,8%).

___

(*) Un graphique de notre partenaire Statista.

(Avec Reuters)

Crédits immobiliers: les taux en légère baisse en avril .
Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont légèrement baissé en avril, retrouvant leur niveau de l'hiver 2017, selon une étude publiée jeudi. Les taux des prêts du secteur concurrentiel (toutes durées confondues) se sont établis à 1,47% en moyenne contre 1,49% en moyenne au mois de mars, indique l'observatoire Crédit Logement/CSA dans un communiqué. Pour l'accession à la propriété, les taux se sont établis le mois dernier à 1,51% dans le neuf et 1,49% dans l'ancien."Depuis la fin de l'été 2017, les taux diminuent doucement, de l'ordre de 1 point de base chaque mois", commente l'observatoire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!