Entreprise La Société Générale lestée par la réforme Trump et un redressement fiscal

20:15  11 janvier  2018
20:15  11 janvier  2018 Source:   La Tribune

Uber : l'ancien patron veut vendre près d'un tiers de ses parts

  Uber : l'ancien patron veut vendre près d'un tiers de ses parts L'opération pourrait rapporter près de 1,4 milliard de dollars à Travis Kalanick. Celui qui avait été poussé vers la sortie en juin dernier et accusé de favoriser une culture d'entreprise néfaste, avait initialement prévu de vendre jusqu'à la moitié de ses parts. Mais un accord passé entre Uber et ses nouveaux investisseurs l'en empêche.Travis Kalanick, l'ancien patron et co-fondateur d'Uber, prévoit de vendre 29% de sa participation dans l'entreprise, une opération qui lui rapporterait 1,4 milliard de dollars, rapporte jeudi l'agence de presse Bloomberg.

Le site Compta Online est en maintenance actuellement. Pas de panique, cela ne prendra pas beaucoup de temps, Nicolas s'occupe de tout ! En attendant, une petite vidéo pour patienter tranquillement www.compta-online.com S'informer, partager, évoluer Média communautaire 100

erreur aucun n° de mandat trouvé.

La banque française passe une charge de 256 millions d'euros liée à la réforme fiscale de Trump et une autre de 200 millions suite à un contrôle fiscal en France et la confirmation d'une amende de l'Autorité de la concurrence sur la dématérialisation des chèques.

L'effet n'est certes pas aussi fort que chez Goldman Sachs, qui a annoncé que son bénéfice serait amputé de 5 milliards de dollars à cause de la réforme fiscale de Trump, mais tout de même : la Société générale indique ce jeudi soir qu'elle doit enregistrer une charge de 307 millions de dollars (environ 256 millions d'euros) au quatrième trimestre reflétant "l'impact comptable à court terme de ce changement de taux (d'imposition) ainsi que la valorisation des impôts différés actifs" aux États-Unis.

Nouvelles exactions contre un centre minier en Nouvelle-Calédonie

  Nouvelles exactions contre un centre minier en Nouvelle-Calédonie Un important site minier de la Société Le Nickel (groupe Eramet) en Nouvelle-Calédonie a été la cible de nombreuses dégradations depuis la fin de l'année 2017.Un site d'exploitation minière a été victime d'actes de vandalisme en Nouvelle-Calédonie, quelques jours après des faits similaires sur des installations de la Société Le Nickel, a indiqué lundi la direction.

Service momentanément indisponible. Veuillez nous excuser de ce contre-temps. www.hit-parade.com.

Attention. Le service de dépôt des candidatures est fermé. Veuillez vous connecter ultérieurement. Retour. Site réalisé par la DSI de l'Université de Bordeaux.

Outre les effets des baisses d'impôts de Trump, négatifs à court terme, la Soc Gen prend en compte la confirmation de l'amende d'un peu plus de 60 millions d'euros infligée par l'Autorité de la Concurrence dans l'affaire d'entente des banques au moment de la dématérialisation des chèques. © Fournis par La Tribune Outre les effets des baisses d'impôts de Trump, négatifs à court terme, la Soc Gen prend en compte la confirmation de l'amende d'un peu plus de 60 millions d'euros infligée par l'Autorité de la Concurrence dans l'affaire d'entente des banques au moment de la dématérialisation des chèques.

"À compter de 2018, la réduction du taux d'impôt fédéral aura un impact favorable sur la profitabilité des opérations du groupe aux États-Unis", précise la Société Générale.

Contrôle fiscal et amende en France

La banque de La Défense doit aussi passer une autre charge de 200 millions d'euros pour des litiges en France, portant à 456 millions d'euros le total des charges fiscales exceptionnelles du quatrième trimestre. Un peu plus de la moitié de ces 200 millions concerne un redressement fiscal, la banque révélant "la réception d'une proposition de rectification à la suite d'un contrôle fiscal de l'administration française sur divers impôts d'exploitation."

Coup de jeune à la BNP avec l'arrivée de Marguerite Bérard-Andrieu

  Coup de jeune à la BNP avec l'arrivée de Marguerite Bérard-Andrieu Cette énarque de 40 ans, major de la promo de Macron, qui vient de quitter le groupe BPCE, arrive chez BNP Paribas où elle prendra la direction de la banque de détail en France, succédant à Marie-Claire Capobianco, qui assumera d'autres fonctions.Un temps pressentie à la tête de la Caisse des Dépôts, Marguerite Bérard-Andrieu, l'ex- directrice générale du groupe BPCE (Banques Populaires Caisses d'Epargne), chargée des finances, de la stratégie et des affaires juridiques, dont le groupe bancaire mutualiste avait annoncé le départ fin décembre, rejoint finalement le concurrent BNP Paribas.

Veuillez saisir le code d'usager et le mot de passe reliés à votre abonnement.

Contact. Reed Expositions France 52 -54, quai de Dion Bouton CS 80001 92806 Puteaux cedex. +33 (0)1 47 56 50 00 +33 (0)1 47 56 21 90 info@reedexpo.fr.

Par ailleurs, la Soc Gen prend en compte l'arrêt de la Cour d'appel de Paris du 21 décembre qui a confirmé l'amende de l'Autorité de la Concurrence prononcée en 2010 pour entente dans l'affaire de la dématérialisation du traitement des chèques : plusieurs banques, le Crédit Agricole et sa filiale LCL, BNP Paribas, BPCE, le Crédit Mutuel et le CIC, HSBC, La Banque Postale, la Société Générale et sa filiale Crédit du Nord, avaient déposé un recours contre cette sanction (d'un total de 384,9 millions d'euros) du gendarme de la concurrence, qui leur reprochait d'avoir mis en place des commissions interbancaires non justifiées lors du passage à un système dématérialisé de compensation des chèques (appelé chèque Echange Images Chèques) entre 2002 et 2007.

Dans son avis, la cour d'appel a confirmé l'amende de 52,9 millions et 530.000 euros contre la Société Générale et de 6,9 millions contre le Crédit du Nord, ainsi que celle des autres banques (certaines ont été revues légèrement à la baisse).

Pimkie veut supprimer 208 emplois grâce au nouveau Code du travail

  Pimkie veut supprimer 208 emplois grâce au nouveau Code du travail La direction de Pimkie a proposé lundi à ses salariés une rupture conventionnelle collective (RRC) concernant 208 emplois, un dispositif introduit par la réforme du Code du travail d'Emmanuel Macron et fortement décrié par les syndicats. La direction a présenté au comité central d'entreprise (CCE) sa proposition de RCC, dispositif qui, contrairement au plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), permet le départ volontaire de salariés sans avoir à justifier de difficultés économiques."Il est de notre responsabilité de prendre des décisions difficiles.

ERREUR. la société de sélection et conseil du personnelle cherche un chauffeur . profil

La Société Générale laisse entendre qu'elle pourrait déposer un recours  contre ces deux décisions françaises. La banque dirigée par Frédéric Oudéa a multiplié les provisions pour litiges ces derniers trimestres, qu'il s'agisse de l'affaire de corruption en Libye ou du scandale des manipulations de taux Libor et Euribor (300 millions d'euros au troisième trimestre).

Selon les experts du courtier Jefferies, "les litiges et le manque de création de valeur pèse sur le cours de Bourse", qui affiche un décote plus importante que la moyenne habituelle. Ils s'attendent à un règlement amiable des litiges en cours d'un montant inférieur à 2,2 milliards d'euros (le montant actuellement provisionné).

Bitcoin : les choses à savoir avant d’investir dans l’immobilier .
Alors que certaines transactions immobilières commencent à se régler en bitcoins, des questions se posent sur l’usage de la crypto-monnaie. Comment gérer son instabilité, décrocher un prêt ou déclarer d’éventuelles plus-values ? Explications. © Parilov immobilier L’embrasement du bitcoin, monnaie virtuelle dont le cours s’est envolé ces derniers mois, a atteint le marché immobilier des États-Unis, en particulier en Floride, en permettant aux investisseurs étrangers d’esquiver le contrôle des changes dans leur pays et des sanctions économiques.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!