Entreprise Macron signe en Chine une méga commande d'Airbus A320 et espère vendre l'A380

12:21  10 janvier  2018
12:21  10 janvier  2018 Source:   La Tribune

Airbus A380, les raisons d'un échec

  Airbus A380, les raisons d'un échec De manière officielle, Airbus a déclaré que le programme A380 s'arrêterait si les négociations avec Emirates sur une nouvelle commande échouait, en raison de l'absence de ventes. Analyse.C'est donc John Leahy, le directeur commercial d'Airbus pour encore quelques jours avant son départ à la retraite, qui aura donc lâché de manière officielle l'hypothèse de l'arrêt du programme A380, si la compagnie Emirates ne commande pas plus de super-jumbo. Lancé il y a à peine 18 ans, le plus grand appareil civil ne se vend hélas pas et plusieurs compagnies clientes comme Singapore Airlines ou Qantas ont d'ores et déjà dit qu'elles n'en commanderaient pas davantage.

Service momentanément indisponible. Veuillez nous excuser de ce contre-temps. www.hit-parade.com.

Du pis au pot: des éleveurs laitiers créent une marque de yaourts pour valoriser leur production. Visites d'Etat et gros contrats: gare aux effets d'annonces. La RAM commande 4 nouveaux 787 Dreamliners.

A l'issue de la visite d'Emmanuel Macron en Chine, l'Elysée a annoncé que Pékin passait commande de 184 appareils A320 NEO, d'une valeur de 18 milliards de dollars (15 milliards d'euros) au prix catalogue. Elle permettra d'alimenter la chaîne d'assemblage d'Airbus en Chine, dont les cadences de production sont appelées à augmenter.

Emmanuel Macron ne pouvait revenir de sa première visite en Chine sans une grosse commande d'Airbus, comme tous ses prédécesseurs l'ont fait depuis 2005, date de l'annonce d'une usine d'assemblage final d'A320 à Tianjin, près de Pékin.

Alors que le président français s'apprêtait à quitter la Chine en début d'après-midi après une visite d'Etat de trois jours, l'Elysée a annoncé que Pékin passait commande de 184 appareils A320 NEO, d'une valeur de 18 milliards de dollars (15 milliards d'euros) au prix catalogue.

Boeing numéro 1 mondial des livraisons d'avions, Airbus des commandes ?

  Boeing numéro 1 mondial des livraisons d'avions, Airbus des commandes ? En établissant un nouveau record de livraisons d'avions en 2017 (763 appareils), Boeing reste le premier avionneur mondial en 2017. Mais en termes de prises de commandes, Airbus pourrait l'avoir emporté au finish. Verdict le 15 janvier avec la publication des résultats commerciaux de l'avionneur européen.L'année 2017 a-t-elle eu le même profil que 2016 avec le match des livraisons d'avions remporté par Boeing et celui des commandes par son rival Airbus? Si toutes les données ne sont pas encore disponibles dans la mesure où l'avionneur européen ne communiquera ses résultats commerciaux que le 15 janvier, ce scénario semble néanmoins tenir la corde à la suite de la publication des chiffres de Boe

ERREUR. - a vendre gazon canadien et français en plaque m2 et aménagement des

Espoir pour l'A380?

Emmanuel Macron a précisé que cette commande serait bientôt finalisée, et a précisé que la « France entendait également vendre des A350 et des A380 dans les semaines ou les mois à venir ». Ce qui serait forcément une bonne nouvelle pour l'avenir de l'A380, menacé par l'absence de ventes depuis plusieurs années. En septembre dernier, Eric Chen, le patron des activités d'Airbus en Chine, avait estimé que la Chine aurait besoin "d'au moins 60 A380 dans les cinq à sept ans".

Hausse des cadences de production en Chine

Cette commande d'A320 NEO permettra d'alimenter la chaîne d'assemblage de Tianjin. Huit après son démarrage en 2008, une nouvelle montée en cadence est prévue au cours des prochaines années. L'avionneur européen a en effet signé ce mardi un protocole d'accord avec la Commission nationale de développement et de réforme de Chine pour passer d'une production mensuelle de 4 à 5 A320 début 2019, puis 6 début 2020. Ce qui correspondra à une production annuelle de 72 appareils.

Nouveau record de livraisons pour Airbus qui a livré environ 718 avions en 2017

  Nouveau record de livraisons pour Airbus qui a livré environ 718 avions en 2017 Le directeur général délégué d'Airbus, Fabrice Brégier, a réussi le tour de force de battre à nouveau un record de livraisons en 2017. Airbus a remis environ 718 appareils aux compagnies aériennes l'an dernier.Airbus a livré environ 718 appareils en 2017, selon nos informations. Une autre source estime les livraisons entre 710 et 715. Comme l'avait révélé La Tribune, l'objectif interne s'élevait à 733 livraisons. Toutefois, les problèmes des moteurs livrés par Pratt & Whitney, qui équipent une partie de la flotte A320neo, ont freiné les ambitions secrètes du directeur général délégué d'Airbus.

Votre connexion mérite un carton jaune, merci de patienter

Le site des petites annonces, après de longs et loyaux services, mais rencontrant de gros problèmes de gestion a été désactivé pour des raisons d'obsolescence. Nous avons mis en place une nouvelle solution qui, nous l' espérons , nous apportera à tous une entière satisfaction.

Contrairement à son concurrent Boeing, Airbus possède une ligne d'assemblage en Chine, d'où 354 appareils de la famille des A320 sont sortis depuis son inauguration en 2008. Sur le même site de Tianjin, ville portuaire à 150 km de Pékin, Airbus a également ouvert en septembre un centre de finition pour le gros porteur A330, en espérant décrocher un argument de vente supplémentaire et constituer progressivement des partenariats avec des équipementiers chinois.

"La coopération industrielle entre Airbus et la Chine, et son succès, sont un véritable modèle de partenariat gagnant entre Chine et Europe", s'est enthousiasmé le président d'Airbus Commercial Aircraft, Fabrice Brégier, également présent à Pékin.

La Chine veille à répartir ses achats entre Boeing et Airbus

En juillet dernier, la Chine avait passé une commande de 140 Airbus à l'occasion d'une visite du président Xi Jinping en Allemagne en juillet dernier.

Pour autant, ce partenariat n'empêche pas Pékin de soigneusement répartir ses commandes entre Airbus et Boeing. L'an dernier, Boeing a vendu 300 appareils à l'occasion d'une visite du président Donald Trump l'an passé.

Aller sur Mars avec les Chinois? "Oui bien sûr" (Jean-Yves Le Gall, CNES) .
La France est un des très rares pays à coopérer avec la Chine dans le domaine spatial. Une coopération franco-chinoise initiée par Jacques Chirac. Vous avez signé un accord en Chine lors de la visite d'Emmanuel Macron. Quels sont les programmes majeurs développés en partenariat avec les Chinois?Nous avons actuellement deux satellites en cours de fabrication : CFOSat pour l'étude des vagues et SVOM pour l'étude des phénomènes énergétiques des sources gamma de l'univers. CFOSat est le programme le plus avancé.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!