Entreprise La France et la Chine renforcent leur coopération dans le spatial

07:25  10 janvier  2018
07:25  10 janvier  2018 Source:   latribune.fr

VTC : le géant chinois Didi s'étend sur le marché sud-américain

  VTC : le géant chinois Didi s'étend sur le marché sud-américain La principale application chinoise de réservation de VTC mise tout sur l'internationalisation. Didi Chuxing, qui a déjà surpassé Uber en Chine, entend concurrencer l'Américain dans les villes brésiliennes en rachetant le service 99 Taxis. Didi Chuxing, principale application chinoise de réservation de véhicules avec chauffeur, a annoncé jeudi avoir racheté le service brésilien 99 Taxis, confortant son ambition de rivaliser avec l'américain Uber à l'international.

S'il y a un domaine où la France est très en avance sur la plupart des pays occidentaux en Chine , c'est dans l 'espace. Lors de la visite d'Emmanuel Macron en Chine , Paris et Pékin ont renforcé leur coopération dans le spatial .

Cet accord prévoit que la France et la Chine s’engagent • à renforcer , en lien avec l'ensemble des parties prenantes, les mesures relatives à la sécurité des touristes et améliorer l’information des touristes et des opérateurs touristiques.

Le président du CNES, Jean-Yves Le Gall, a signé avec l'administrateur de la CNSA Tang Dengjie, un mémorandum d'entente concernant la lutte contre le changement climatique. Ce nouvel accord renforce la coopération franco-chinoise dans le domaine spatial.

Lancé en septembre ou octobre 2018 par le lanceur Longue Marche 2C, le satellite d'observation CFOSat étudiera le vent et les vagues à la surface de l'océan. © Fournis par La Tribune Lancé en septembre ou octobre 2018 par le lanceur Longue Marche 2C, le satellite d'observation CFOSat étudiera le vent et les vagues à la surface de l'océan.

S'il y a un domaine où la France est très en avance sur la plupart des pays occidentaux en Chine, c'est dans l'espace. Lors de la visite d'Emmanuel Macron en Chine, Paris et Pékin ont renforcé leur coopération dans le spatial. En présence du président français et du président de la République Populaire de Chine, Xi Jinping, le président du CNES, Jean-Yves Le Gall, a signé mardi à Pékin avec l'administrateur de la CNSA (China National Space Administration), Tang Dengjie, un mémorandum d'entente concernant la lutte contre le changement climatique, un sujet qui est très cher aux Chinois.

Défense aérienne : le pas de deux entre la France et la Turquie se poursuit

  Défense aérienne : le pas de deux entre la France et la Turquie se poursuit Paris et Ankara ont signé à l'occasion de la visite vendredi à Paris du président turc Recep Tayyip Erdogan un contrat d'étude de définition d'un futur système de missiles dans le cadre du programmec Loramids. Peu à peu, MBDA et Thales sont en train de construire une véritable histoire avec la Turquie en vue de fournir un système de défense aérienne aux militaires turcs.

La communication et la coopération seront renforcées en matière de contrôles sur les exportations afin de soutenir le commerce de hautes technologies, selon le document. Le Dialogue économique et financier de haut niveau Chine - France se tient chaque année depuis 2013.

Ce traité vise à engager une coopération bilatérale dans le domaine spatial . L’objectif est d’approfondir et d’intensifier la coopération déjà existante entre la France et la République tchèque dans le cadre de l’Agence spatiale européenne (ASE)

Cet accord a renforcer la coopération entre les deux pays en mettant en place une distribution très large des données du satellite d'observation CFOSat et en s'inscrivant plus globalement dans la dynamique créée par le "One Planet Summit" organisé à Paris le 12 décembre dernier. Dans le cadre de cette coopération, Emmanuel Macron a visité à Pékin le centre technique de la CNSA, où lui a été présenté le satellite d'étude de l'océan CFOSat (Chinese-French Oceanic Satellite), pierre angulaire de la coopération entre les deux pays dans le domaine de la lutte contre le changement climatique. La mission CFOSat, dont le lancement est prévu depuis la Chine en septembre ou octobre 2018 par le lanceur Longue Marche 2C, étudiera le vent et les vagues à la surface de l'océan.

Air France : les syndicats de pilotes lèvent leur préavis de grève

  Air France : les syndicats de pilotes lèvent leur préavis de grève Les syndicats de pilotes d'Air France ont levé leur préavis de grève pour jeudi, après avoir trouvé avec la direction un "compromis".La poussée de fièvre est descendue aussi vite qu'elle est montée. Après avoir menacé la semaine dernière de faire grève pour jeudi 11 janvier, les syndicats de pilotes d'Air France ont levé leur préavis à l'issue d'une réunion avec la direction au cours de laquelle un "compromis", a été trouvé selon les deux parties.

Les deux pays ont également affiché des résultats positifs dans la coopération dans l 'Arctique. M. Rogozin a souligné que la Russie est prête à travailler avec la Chine pour renforcer leur partenariat de coopération stratégique global.

La Chine et l 'Égypte ont déclaré lundi être disposées à renforcer leur coopération dans le cadre de l'initiative "une Ceinture et une Route". • Dialogue culturel entre la Chine et la France à travers les fleurs. • Le vice-président chinois rencontre la vice-Première ministre namibienne.

"Les données récoltées (par CFOSat, un satellite d'observation de 650 kilos, ndlr) permettront de réaliser des prévisions plus fiables de l'état de la mer, mais aussi de mieux comprendre les interactions entre celle-ci et l'atmosphère. Pour cela, le satellite embarquera deux instruments radar, SWIM (Surface Waves Investigation and Monitoring) développé par le CNES et Thales et SCAT (wind SCATterometer) par la Chine", a expliqué le CNES.

Une coopération ancienne entre Pékin et Paris

La coopération entre la Chine et la France a été souhaitée à l'origine par Jacques Chirac. Elle est entrée dans un phase active depuis 2014, année au cours de laquelle une nouvelle dynamique a permis d'engager les missions d'étude de l'océan CFOSat et d'astronomie SVOM (Space Variable Objects Monitor), deux projets majeurs pour les deux pays. En 2015, une lettre d'intention a été signée lors de la visite du Premier ministre Manuel Valls entre le CNES et la CNSA pour renforcer leur coopération dans la lutte contre le changement climatique, ce qui a été confirmé en mai 2017 au cours du 11ème comité mixte spatial. Les deux pays ont également une coopération en sciences de la vie en microgravité pour les vols habités.

Nucléaire: Macron en Chine décroche un contrat à 10 milliards d'euros pour New Areva

  Nucléaire: Macron en Chine décroche un contrat à 10 milliards d'euros pour New Areva Après dix ans de négociations entre Areva et son partenaire chinois CNNC, un "mémorandum pour un accord commercial" a été signé mardi à Pékin. Il doit permettre de confier à l'ex-fleuron français du nucléaire civil la construction d'une usine de traitement des combustibles nucléaires usagés. "Cela sauvera la filière". C'est en ces termes que le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, a salué mardi 9 janvier l'engagement providentiel décroché le même jour par Emmanuel Macron, lors de sa visite officielle en Chine.

Il est actuellement en train de renforcer la coopération spatiale entre la France et la Chine , en particulier dans les domaines de l’océanographie et des sciences.

Mme Ndaitwah a pour sa part espéré que la Namibie et la Chine renforceraient leur coopération dans les domaines tels que l'industrie manufacturière, l'agriculture, la formation de personnel et les affaires internationales.

"Nous entretenons une coopération très forte avec la Chine. Elle est sans doute plus importante pour les Chinois que pour nous parce que nous sommes pratiquement les seuls au monde, avec l'Agence spatiale européenne (ESA), à entretenir une coopération avec eux", a expliqué à La Tribune Jean-Yves Le Gall.

Outre la France et l'ESA (mission scientifique Smile), la Chine entretient principalement des coopérations avec la Russie et le Brésil, qui a développé des satellites d'observation de la Terre CBERS en partenariat avec Pékin. Avec les sanctions infligées par les Occidentaux, la Russie se tourne de plus en plus vers la Chine, explique-t-on à La Tribune. Car jusqu'ici les relations bilatérales entre les deux grandes puissances avaient été alimentées surtout par des effets d'annonce à caractère politique, qui n'ont pas eu de suite.

Enfin, la Chine a accompagné ces dernières années la vente de plusieurs satellites de télécoms par un très fort soutien auprès des pays clients (Nigéria, Venezuela, Pakistan, Laos, Bolivie, Biélorussie, Sri lanka, Algérie, Cambodge). Ainsi, Pékin offre souvent des solutions clés en main (satellite et lanceur) pour échapper aux règles américaines ITAR, qui interdisent l'exportation de matériels sensibles ayant des composantes américains vers la Chine.

Airbus A380, les raisons d'un échec .
De manière officielle, Airbus a déclaré que le programme A380 s'arrêterait si les négociations avec Emirates sur une nouvelle commande échouait, en raison de l'absence de ventes. Analyse.C'est donc John Leahy, le directeur commercial d'Airbus pour encore quelques jours avant son départ à la retraite, qui aura donc lâché de manière officielle l'hypothèse de l'arrêt du programme A380, si la compagnie Emirates ne commande pas plus de super-jumbo. Lancé il y a à peine 18 ans, le plus grand appareil civil ne se vend hélas pas et plusieurs compagnies clientes comme Singapore Airlines ou Qantas ont d'ores et déjà dit qu'elles n'en commanderaient pas davantage.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!