Entreprise BASF se lance dans les semences en rachetant une partie des activité de Bayer

11:05  13 octobre  2017
11:05  13 octobre  2017 Source:   La Tribune

Taxify débarque en France, va-t-il tuer Uber ?

  Taxify débarque en France, va-t-il tuer Uber ? L'essor fulgurant de cette jeune pousse estonienne fondée en 2013 menace Uber de son monopole sur les plateformes VTC. Avec une commission très compétitive, Taxify espère recruter un maximum de chauffeurs à disposition des passagers. L'enjeu de cette bataille qui se prépare à Paris est un échantillon de ce qui attend en réalité le secteur au niveau planétaire ...La guerre est déclarée ! Taxify débarque en France... Cette start-up estonienne ne paye pas de mine avec son jeune PDG d'à peine 23 ans, et pourtant, elle ambitionne ni plus moins de casser le marché d'Uber.C'est ce jeudi 5 octobre à 10h que la plateforme VTC Taxify sera activée à Paris.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Le géant allemand doit céder des activités pour faire accepter son rachat de Monsanto aux autorités de la concurrence. D'un montant de 5,9 milliards d'euros, l'accord passé entre Bayer et BASF est conditionné à la réalisation du rachat du géant américain des semences et pesticides.

Pour réaliser son acquisition de l'américain Monsanto, Bayer fait des sacrifices et la concurrence saute sur l'aubaine. Alors qu'il s'était jusqu'ici éloigné des semences, BASF, le numéro trois mondial de l'agrochimie, a conclu le rachat d'une partie des activités de semences et d'herbicides de Bayer pour 5,9 milliards d'euros en numéraire, ont annoncé les deux groupes chimiques allemands vendredi.

Air Berlin pourrait licencier 1.400 salariés

  Air Berlin pourrait licencier 1.400 salariés La compagnie allemande, qui s’est déclarée insolvable en août, pourrait se séparer d’une partie de ses personnels au sol et administratif d’ici à la fin du mois. Selon un document syndical révélé par l'AFP, ce sont quelque 1.400 des 8.000 d'Air Berlin qui pourraient être prochainement licenciés, certains "d'ici la fin du mois" et d'autres, dont la présence est encore nécessaire, d'ici "fin février 2018".Le personnel au sol et administratif serait le principal concerné. Selon ce document, l'activité d'Air Berlin pourrait d'ailleurs cesser très rapidement, seule sa filiale Niki devrait continuer à voler.

Cette page n'existe pas.

Cliquez ici pour être redirigé.

BASF avait préféré jusqu'ici se spécialiser dans l'étude des caractéristiques des plantes, comme leur résistance à la sécheresse. © Fournis par La Tribune BASF avait préféré jusqu'ici se spécialiser dans l'étude des caractéristiques des plantes, comme leur résistance à la sécheresse.

"Avec cet investissement, nous saisissons l'occasion d'acquérir des actifs très attrayants dans des marchés et des cultures de premier plan, explique Kurt Bock, président du directoire de BASF. Ce sera un ajout stratégique aux compétences reconnues de BASF dans la protection des cultures et à nos propres opérations dans la biotechnologie."

BASF avait préféré se spécialiser dans l'étude des caractéristiques des plantes, comme leur résistance à la sécheresse, mais le rachat par Bayer de l'américain Monsanto pour 66 milliards de dollars (56 milliards d'euros) constitue une aubaine pour la concurrence car cela lui donne l'occasion de récupérer des actifs que Bayer doit revendre pour satisfaire les autorités de la concurrence.

Le marché postal atteint son niveau le plus bas depuis 2004

  Le marché postal atteint son niveau le plus bas depuis 2004 Selon l'observatoire annuel de l'Arcep, le secteur est en baisse depuis dix ans. En conséquence, depuis 2009, le marché postal a perdu près de 40.000 emplois. Le chiffre d'affaires du marché postal français, qui concerne La Poste et 31 autres sociétés autorisées à distribuer courrier ou colis, a diminué de 1,6% en 2016, à 10,3 milliards d'euros hors taxe, a indiqué jeudi l'Autorité de contrôle des postes et télécoms (Arcep).

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Les plus de 1.800 emplois seront maintenus

La cession des semences LibertyLink et des herbicides Liberty, qui ont réalisé un chiffre d'affaires de quelque 1,3 milliard d'euros en 2016, représente à elle seule une bonne partie des actifs que Bayer doit céder pour mener à bien l'acquisition de Monsanto. Bayer a précisé qu'il utiliserait le produit de cette vente pour refinancer en partie l'acquisition de Monsanto et qu'il continuait de coopérer avec les autorités concernées dans le but de boucler le rachat de l'américain début 2018. De fait, l'accord passé avec BASF est conditionné à la réalisation du rachat de Monsanto, ont ajouté les deux chimistes.

L'arrangement prévoit aussi que plus de 1.800 salariés travaillant aux Etats-Unis, en Allemagne, au Brésil, au Canada et en Belgique soient transférés chez BASF, qui s'est engagé à maintenir tous les emplois permanents à des conditions identiques pendant au moins trois ans après conclusion de la transaction.

L'action Bayer gagne 0,7% en avant-Bourse, meilleur gain de l'indice Dax-30, suivant le courtier Lang & Schwarz. Au contraire, BASF réalise la plus forte perte du DAX, en cédant 0,9%.

(avec Reuters)

American Express changera de patron l'an prochain .
Le directeur général du groupe américain d'émission de cartes de crédit, Kenneth Chenault, va partir en retraite. Son remplaçant a déjà été trouvé. Ce départ en retraite intervient alors qu'AmEx s'est remise de la perte de grands partenariats et a signé un très bon troisième trimestre. Après 16 ans à la tête d'American Express et 37 ans au sein de l'entreprise, Kenneth Chenault, 66 ans, va prendre sa retraite.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!