Entreprise EasyJet propose désormais des vols long-courriers : Air France, British Airways... sous pression

16:05  13 septembre  2017
16:05  13 septembre  2017 Source:   La Tribune

Dépeçage d'Air Berlin : Lufthansa se taillera la part du lion

  Dépeçage d'Air Berlin : Lufthansa se taillera la part du lion Lufthansa récupérera la plus grosse part de sa concurrente en faillite Air Berlin tandis qu'Easyet est toujours en course pour quelques actifs. Lufthansa devrait se tailler la part du lion dans le dépeçage d'Air Berlin. Selon l'agence Reuters qui cite de deux sources au courant de la procédure de liquidation de la compagnie allemande, Lufthansa récupérera la plus grosse part d'Air Berlin tandis qu'Easyjet est toujours e Pour rappel, Air Berlin (8.

PNC Contact le site des hôtesses de l' air . Forum. Boutique. Actu. Blog. Just in the Air . Sabworld. Recrutements hôtesse de l' air . Ecoles. Services.

Vols Vols +Hôtels Trains Hôtels de à en 1 passager {0} passagers ???waitPage_search_special_traveller??? Nous allons vous proposer les meilleures offres. Connexion en cours avec. American Airlines .

Toulouse-New York JFK ou Dubaï via Paris-Charles de Gaulle ? Ce sont peut-être des lignes que proposera demain EasyJet sur son site Internet. Non pas en développant une activité long-courrier qu'elle n'assure pas aujourd'hui, mais en s'alliant à des compagnies aériennes long-courriers afin de proposer des vols en correspondance entre les vols de ses partenaires et ses propres vols court-courriers. Une façon de capter une partie du marché des vols en correspondance aujourd'hui dans les mains des compagnies classiques comme Air France ou Lufthansa, sans en supporter les coûts.

Première étape à Gatwick

Air Berlin : l'investisseur Hans Rudolf Wöhrl fait une offre à 500 millions d'euros

  Air Berlin : l'investisseur Hans Rudolf Wöhrl fait une offre à 500 millions d'euros Hans Rudolf Wöhrl (Intro Group) a présenté aux administrateurs d'Air Berlin une lettre de crédit de 50 millions d'euros en garantie d'un premier versement. L'homme, qui s'était fait connaître en 2003 à l'occasion du rachat pour un euro symbolique de la compagnie aérienne Deutsche BAC à British Airways, ne souhaite pas dépecer la 2e compagnie aérienne allemande, qui a déposé en août son bilan.Fin août, Wörhl avait dit son intention de transformer Air Berlin en compagnie charter et pour cela de s'associer à des partenaires mais Lufthansa avait rejeté cette proposition.

Météo - Emploi - Petites annonces - PMU - Cours des changes - Programme de Vol - Guide TV - Infos Services - Pharmacie - Réservation d'Hôtels. Moov Prépayé - Assistance MOOVnaute - Mon Compte - Nos coordonnées - Webmail - Test de bande passante.

ERREUR. macbook air ecran 13 pouces i7.

Longtemps évoqué, ce projet est aujourd'hui en place. EasyJet a annoncé ce mercredi son lancement à l'aéroport londonien de Gatwick avec les deux compagnies partenaires, la compagnie canadienne WestJet et Norwegian, laquelle exploite au départ de cet aéroport 13 destinations long-courriers vers les Etats-Unis, l'Argentine et Singapour.

Si la clientèle mord, cette initiative peut avoir des impacts très significatifs. Il pourrait en effet permettre à certains acteurs en difficulté de se concentrer sur le long-courrier en coupant dans leur réseau moyen-courrier.© Fournis par La Tribune Si la clientèle mord, cette initiative peut avoir des impacts très significatifs. Il pourrait en effet permettre à certains acteurs en difficulté de se concentrer sur le long-courrier en coupant dans leur réseau moyen-courrier.

Baptisé « Worldwide by EasyJet », ce système pourrait s'étendre à d'autres compagnies et à d'autres aéroports, comme Roissy-Charles de Gaulle.

Le grand bond en arrière de Ryanair

  Le grand bond en arrière de Ryanair Le tollé provoqué par l'annulation brutale de 2.000 vols d'ici à fin octobre remet en cause les efforts menés depuis quatre ans pour améliorer l'image de la compagnie dans le but d'accompagner le changement de modèle de la compagnie, désormais focalisée sur les grands aéroports. L'annulation brutale de 40 à 50 vols par jour à effet immédiat d'ici à fin octobre annoncée par Ryanair, et la communication hasardeuse qui l'a accompagnée vont coûter cher à la compagnie.

non-readable file. test- long -stack-traces-for-connection-errors.js.

Veuillez saisir le code pour accéder au lien de téléchargement.

« Nous souhaitons ajouter de nouveaux partenaires et sommes en discussions avancées avec d'autres compagnies, dont certaines du Moyen et d'Extrême-Orient.  Nous avons également le projet de développer cette offre sur d'autres aéroports européens tels que Milan Malpensa, Genève, Amsterdam, Paris Charles De Gaulle et Barcelone », explique EasyJet dans un communiqué.

« EasyJet espère offrir ce même service dans d'autres aéroports européens tels que Paris-Charles de Gaulle à partir duquel Norwegian opère déjà des vols directs long-courriers vers 7 destinations aux Etats-Unis », indique de son côté la compagnie norvégienne.

ADP jouera-t-il le jeu?

On n'en est pas encore là. Un tel partenariat inclut un système de transit propre aux  aéroports qui n'existe pas Roissy. A Londres en effet, le service "Gatwick Connect" est au cœur du dispositif. C'est lui qui assurera la logistique du transfert des bagages entre les vols et se fait rémunérer pour cela. Le passager d'EasyJet arrivant à Gatwick pour transiter doit déposer son bagage dans un endroit dédié de l'aéroport (un « drop-off ») et les services aéroportuaires se chargeront de l'amener dans le bon avion.

Skydeals, la start-up qui surfe sur l'avion connecté pour révolutionner le shopping en vol

  Skydeals, la start-up qui surfe sur l'avion connecté pour révolutionner le shopping en vol La start-up française propose aux passagers d'accéder, via leur smartphone ou leur tablette connectés au wifi, à des ventes privés à bord. Il s'agit-là d'un des moyens pour les compagnies de développer les recettes annexes pour compenser la baisse structurelle des prix des billets. Après French Blue, le produit devrait être testé sur Air France et American.Ventes privées à bord

503 Service Unavailable. Air Control.

Vols long - courrier . Barème d'accumulation des Blue Credits par classes de réservation sur AIR FRANCE , KLM, ALITALIA, DELTA, HOP et leurs partenaires pour des billets aller-retour sans correspondance. (1) ainsi que Kenya Airways et y compris les vols KLM vers la Géorgie (2)

Ce service et le prix de Gatwick Connect sont clairement affichés au moment de la réservation des billets sur le site internet de la compagnie. Easyjet a ainsi conçu un système permettant de réserver son vol court-courrier, le Gatwick Connect et le billet long-courrier de la compagnie partenaire, le tout avec une seule transaction.

Pour éviter de la complexité, le système ne fonctionne qu'avec des correspondances d'au moins 2h30. A Gatwick par exemple, les vols de Norwegian seront connectés à ceux d'EasyJet en provenance (ou à destination) de 15 aéroports français. Evidemment, ce système propose des correspondances entre vols court courriers, ceux d'EasyJet entre eux évidemment mais aussi d'autres compagnies comme l'écossaise Loganair.

A part Gatwick, seul l'aéroport de Milan-Malpensa dispose d'un système semblable à celui qui a été développé à Gatwick. Reste à voir ce qu'ADP fera, sachant qu'Air France, son plus gros client, va évidemment mettre des bâtons dans les roues.

Gros potentiel

Le potentiel du marché semble énorme.

« Chaque année près de 70 millions de passagers qui empruntent un aéroport du réseau EasyJet sont en correspondance pour un autre vol, le plus souvent long courrier. Le produit "Worldwide par EasyJet" nous ouvre les portes de ce segment de marché. Du fait de nos fortes positions dans les aéroports européens majeurs et de notre focus client, les compagnies longs courriers étaient en demande d'une collaboration avec nous depuis un certain temps. Cette nouvelle plateforme technologique rend à présent possible cette collaboration. En ouvrant ce nouveau segment de marché, EasyJet pourra accéder à un plus grand nombre de passagers voyageant à travers l'Europe », a déclaré la directrice générale de la compagnie à bas coûts, Carolyn McCall.

Décision surprenante de Boeing d’augmenter la production du B787

  Décision surprenante de Boeing d’augmenter la production du B787 Boeing a décidé de passer d'une production de 12 à 14 B787 par mois à partir de 2019. Et ce alors que le marché des gros porteurs est atone depuis de longs mois.Dans la mesure où l'avionneur avait jusqu'ici dit examiner les besoins des compagnies aériennes pour les avions long-courriers avant de se déterminer sur une hausse ou pas de ses capacités de production, cette décision suggère que la demande pour cet appareil est suffisamment importante.

Ghana : Un nouvel exécutif déjà sous pression .

Après VW, Fiat et Renault, PSA soupçonné de fraude sur ses moteurs diesel en France . Maduro veut négocier avec les détenteurs de la dette du Venezuela. Croissance : Le Maroc en sous -régime depuis 2008.

Pour Norwegian, l'accord est lui aussi très bon. Il lui ouvre un réservoir de clientèle bien utile pour remplir ses avions correctement, à l'heure où la compagnie augmente fortement sa capacité long-courrier. Outre Londres et Paris, un tel accord lui serait bénéfique à Barcelone pour endiguer la contre-attaque de Level, la filiale low-cost long-courrier de IAG

Si la clientèle mord, cette initiative peut avoir des impacts très significatifs. Il pourrait en effet permettre à certains acteurs en difficulté de se concentrer sur le long-courrier en coupant dans leur réseau moyen-courrier. Pour autant, un tel mouvement risque de ne concerner que des compagnies non alignées par rapport aux trois alliances mondiales (Star Alliance, Skyteam, Oneworld). Vu la puissance de ces dernières sur l'Atlantique Nord, ce mouvement  a plus de chances de leur causer du tort vers le Moyen-Orient et l'Asie où leur emprise est moindre.

Ryanair finalise une offre contraignante sur Alitalia .
Selon Michael O'Leary, une refonte de la flotte de court-courriers de l'italien, via l'achat de nouveaux appareils, est prévue. S'il n'entend pas supprimer des emplois, le patron de Ryanair affirme que les contrats seront alignés sur ceux de sa compagnie low-cost."Il faudra commander de nouveaux avions auprès de Boeing ou d'Airbus", a-t-il dit à Reuters, précisant que Ryanair préférait acheter que louer les appareils, à la différence de ce que fait Alitalia. Michael O'Leary a dit également vouloir préserver les emplois des pilotes et des équipages mais il a prévenu que leurs contrats seraient alignés sur ceux de Ryanair.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!