Entreprise Banques : plus de 9.000 agences fermées en Europe l'an dernier

08:35  13 septembre  2017
08:35  13 septembre  2017 Source:   La Tribune

Accès au crédit : femmes et étrangers victimes de discrimination

  Accès au crédit : femmes et étrangers victimes de discrimination Une campagne de tests menée en agences par la ville de Villeurbanne montre que les clients d'origine étrangère sont moins bien reçus et informés, et que les femmes peinent à obtenir un crédit à la création d'entreprise. Le défenseur des Droits, Jacques Toubon, préconise de renforcer la formation et la sensibilisation des personnels dans la banque. Moins bien accueillis, moins pris au sérieux et moins bien servis : les clients d'origine étrangère et les femmes seraient victimes de discriminations dans les agences bancaires lorsqu'ils demandent un prêt.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Cette fiche ne peut être correctement affichée ( elle n'existe pas/plus).

Baisse de fréquentation, explosion des usages numériques des clients, pression sur les marges du fait des taux d'intérêt ultra-bas : presque toutes les banques européennes ont fait face de la même façon, en réduisant le nombre d'agences et en coupant dans leurs effectifs.

Selon les chiffres publiés mardi par la Fédération bancaire européenne (EBF), actuellement présidée par le Français Frédéric Oudéa (directeur général de la Société Générale), les banques de l'Union européenne ont fermé l'an passé quelque 9.100 agences, ramenées à un total de 189.000 à la fin 2016 (-4,6%). La baisse est constante depuis 2008 : plus de 20% des agences ont ainsi tiré le rideau.

ChetWode, pour le renouveau industriel en Europe

  ChetWode, pour le renouveau industriel en Europe ChetWode est un spécialiste du financement des entreprises industrielles sur tout le territoire européen. Ses clients sont pour la majorité des grandes PME ainsi que des ETI.« Aujourd'hui, le marché du financement des PME et des ETI est majoritairement dominé par les banques », explique M. Magnen, « Mais on voit émerger de plus en plus de fonds de prêts à l'économie qui participent au financement des entreprises ». Cette nouvelle tendance est notamment due aux nouvelles réglementations qui incitent les banques à moins prêter à long terme aux entreprises.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Votre transaction ne peut être effectuée pour l'instant, veuillez réessayer plus tard. (EP).

Baisse des effectifs depuis 2008

Les effectifs ont été diminués de l'ordre de 50.000 emplois l'an passé et se situent à leur plus bas niveau depuis 1997 (date des premières données statistiques de la Banque centrale européenne), soit environ 2,8 millions de salariés, contre 3,26 millions en 2008. C'est tout de même un emploi sur 100 en Europe, se félicite la Fédération.

Le nombre d'institutions de crédit en Europe a également diminué sans discontinuer depuis la crise financière, de 6% l'an dernier à 6.500 environ, notamment sous l'effet de fusions.

La Fédération bancaire européenne (EBF) a dévoilé toute une série de chiffres sur le secteur : il y a 189.000 agences à fin 2016 dans les 28 pays de l'Union, en repli constant depuis 2008.© Fournis par La Tribune La Fédération bancaire européenne (EBF) a dévoilé toute une série de chiffres sur le secteur : il y a 189.000 agences à fin 2016 dans les 28 pays de l'Union, en repli constant depuis 2008.

C'est en Allemagne que se situent encore les plus importants bataillons d'employés de banque (628.000), et le plus grand nombre d'établissements (plus de 1.700 soit 25,8% du total, du fait du nombre important de banques mutualistes locales). En France, le chiffre cité par l'EBF est de 402.000 emplois, supérieur à celui de la Fédération bancaire française (soit 370.300, en baisse depuis 2011 et en recul de 0,3% en 2015), pour un total de 445 établissements.

En revanche, en termes d'actifs et de fonds propres en réserve, ce sont les banques britanniques suivies des françaises qui sont en tête.

Brexit : le géant de l'assurance Chubb choisit Paris .
Le plus grand assureur dommages américain a annoncé ce lundi qu'il implanterait en France le siège de ses activités européennes après la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Une bonne nouvelle pour la place de Paris qui n'avait attiré que HSBC jusqu'ici."Installer en France notre siège dans l'Union européenne post-Brexit est un choix évident pour nous", indique le Pdg de Chubb, Evan Greenberg, dans un communiqué.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!