Entreprise Nouvelle amende de 247 millions pour BNP aux Etats-Unis

23:33  17 juillet  2017
23:33  17 juillet  2017 Source:   La Tribune

Armement : mais qu'a vendu la France au Botswana en 2016 ?

  Armement : mais qu'a vendu la France au Botswana en 2016 ? Le missilier MBDA a vendu en 2016 au Botswana des systèmes de défense aérienne (missiles Mistral et VL-Mica) pour environ 300 millions d'euros.C'est le missilier européen MBDA qui a décroché en 2016 le contrat le plus inattendu de cette ampleur en vendant au Botswana, qui est régulièrement placé au premier rang des pays africains en matière de gouvernance et de transparence, des systèmes de défense aérienne (Mistral et VL-Mica), selon des sources concordantes. Un armement qui est défensif. D'ailleurs le Parlement du Botswana a voté et adopté cette commande.

University of Alberta Physicist Solves Mystery of Supernova 11,000 Years Ago.

Cette page n'est pas visible actuellement. University of Quebec - Trois Rivieres.

La Réserve fédérale américaine a annoncé lundi avoir infligé une amende de 246 millions de dollars (215 millions d'euros) à BNP Paribas pour des pratiques "risquées et discutables" sur le marché des changes, où ses cambistes "achètent et vendent des dollars et d'autres devises pour les comptes de la banque ou de ses clients."

Fin mai, la banque française avait déjà écopé d'une amende de 350 millions de dollars du régulateur financier de New York (Department of Financial Services) pour les mêmes faits, qui remontent à la période 2007-2013.

"La firme [BNP] n'a pas su détecter ni apporter de solutions au fait que ses traders utilisaient des chatrooms électroniques pour communiquer avec des concurrents sur leurs positions de trading", justifie la Fed dans son communiqué. "La décision du conseil [de la banque centrale américaine] exige de BNP Paribas qu'elle améliore la supervision de sa direction et ses contrôles sur les activités de courtage sur les marchés des changes".

Armement : mais qu'a vendu la France au Botswana en 2016 ?

  Armement : mais qu'a vendu la France au Botswana en 2016 ? Le missilier MBDA a vendu en 2016 au Botswana des systèmes de défense aérienne (missiles Mistral et VL-Mica) pour environ 300 millions d'euros.C'est le missilier européen MBDA qui a décroché en 2016 le contrat le plus inattendu de cette ampleur en vendant au Botswana, qui est régulièrement placé au premier rang des pays africains en matière de gouvernance et de transparence, des systèmes de défense aérienne (Mistral et VL-Mica), selon des sources concordantes. Un armement qui est défensif. D'ailleurs le Parlement du Botswana a voté et adopté cette commande.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Lucie a sa nouvelle ecole.

"Profonds regrets" de la banque française

La banque française souligne de son côté que "la Réserve Fédérale américaine a reconnu les initiatives d'amélioration entreprises" depuis.

La Réserve fédérale américaine a annoncé lundi avoir infligé une amende de 246 millions de dollars (environ 215 millions d'euros) à BNP Paribas pour des pratiques © Fournis par La Tribune La Réserve fédérale américaine a annoncé lundi avoir infligé une amende de 246 millions de dollars (environ 215 millions d'euros) à BNP Paribas pour des pratiques "risquées et discutables" sur le marché des changes dans les années 2007-2013.

"BNP Paribas regrette profondément ces manquements passés qui ont conduit à cet accord, et qui sont clairement en décalage avec les standards de haut niveau mis en œuvre par le groupe. Gérer l'activité de manière responsable et éthique constitue un principe essentiel pour BNP Paribas qui continuera à progresser dans ce domaine pour exercer ses responsabilités vis-à-vis de l'ensemble de ses parties prenantes" assure la banque de la rue d'Antin dans son communiqué.

En janvier, la Fed avait interdit toute activité à vie sur le marché des changes à un ancien trader de BNP Paribas, Jason Katz. Elle a également interdit à la banque  de ré-embaucher toute personne ayant été impliquée dans ces manipulations de taux de change. En se concertant sur des forums de discussion en ligne, les opérateurs de marché parvenaient à infléchir les cours de certaines devises (notamment le rand sud-africain, le forint hongrois, la livre turque) et à empocher ainsi des plus-values indues.

Dieselgate : l'étau se resserre autour de Mercedes .
Le groupe automobile allemand a annoncé un rappel de trois millions de voitures pour mettre à jour son logiciel qui gère les systèmes de dépollution. Il s'agit d'activer ceux-ci à basse température. En réalité, Mercedes fait l'objet d'une enquête sur la présence d'un logiciel et qui, selon la presse allemande, serait de la même nature que celui installé par Volkswagen sur ses moteurs diesels.Selon le groupe, ce rappel doit permettre d'optimiser les systèmes de dépollution de ses voitures.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!