Entreprise Numérique : comment réduire son impact énergétique au bureau

11:45  17 juillet  2017
11:45  17 juillet  2017 Source:   La Tribune

« Le transition énergétique change le rôle des réseaux »

  « Le transition énergétique change le rôle des réseaux » Mobilité, autoconsommation, smart grids : la transition énergétique modifie radicalement notre façon de consommer et de produire les énergies. Christian Nadal, Président du conseil de surveillance d’Enedis, nous explique les principaux enjeux de cette nouvelle ère.Il s'agit d'abord d'un bouleversement majeur, sans précédent. Le monde de l'énergie s'est toujours adapté aux évolutions, que ce soit avec le développement de l'hydroélectricité puis du nucléaire et maintenant des énergies renouvelables. En France, l'histoire d'EDF est un parfait exemple de cette mutation. Mais, la transition énergétique que nous connaissons actuellement se caractérise par une vaste accélération.

Serveur momentanément indisponible. Veuillez revenir dans quelques minutes. Déjà un record du monde " énergétique " pour le LHC.

SIte web du Marvejols Mende

Comment être « écolo », même au bureau ? C'est l'enjeu d'une série de recommandations émises dernièrement par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Car l'activité d'un salarié au bureau génère un ensemble d'impacts sur notre environnement. Les outils numériques sont en ligne de mire.

« Nous en sommes tous tellement équipés de ces outils que l'on ne se pose pas la question de savoir si l'on peut économiser un peu d'énergie en les utilisant », explique Florence Clément, chargé de l'information à l'Ademe.

« On parle beaucoup d'écologie citoyenne à la maison, mais nous avons voulu proposer quelques pistes pour les très nombreux salariés, ajoute-t-elle. Nous travaillons en moyenne 200 jours par an, si les quelque treize millions de salariés font tous ces petits gestes chaque jour travaillé... ».

Paris futur pôle international de la finance verte, l’un des objectifs de Nicolas Hulot

  Paris futur pôle international de la finance verte, l’un des objectifs de Nicolas Hulot La France a quelques atouts en matière de finance climat, notamment grâce à son obligation souveraine verte de 7 milliards et à sa réglementation exigeante en matière de transparence des entreprises du secteur financier. Pour Philippe Zaouati, directeur général de Mirova et président de l’initiative « Finance for tomorrow », reste à capitaliser sur ces points forts et à les porter à l’échelle européenne.Depuis l'organisation du premier Climate Finance Day avec la Caisse des Dépôts et la Banque européenne d'investissement en amont de la COP en mai 2015, Paris a décidé de capitaliser sur ses atouts en matière de finance verte, dont l'obligation souveraine de 7 milliards d'euros émise en début d'année n'est qu'un des élém

Configurer son terminal 3G/4G. Numéros utiles. Désabonnement services. Comment devenir partenaire ? Contactez-nous. Astuces Orange Money.

Comment s'appelle ton école? - Learn Alberta.

Les quatre axes principaux des préconisations de l'Agence :

Rendre le virtuel plus « vert »

« La vie au bureau n'est pas de tout repos pour l'environnement entre l'éclairage, les imprimantes, les ordinateurs... tous ces appareils électriques et électroniques indispensables mais énergivores », rappelle l'Ademe.

Sur ce point, l'Agence conseille d'emblée d'utiliser le mode veille « sans modération » : 4% des écrans et 15% des unités centrales étant laissées inutilement allumés en permanence.

« Dès lors que l'on dépasse une heure d'absence, mieux vaut éteindre », confirme Florence Clément, qui alerte sur certains économiseurs d'écran animés « qui empêchent la veille, donc consomment et parfois même plus que lors d'une utilisation normale de l'ordinateur ».

Energie : le rapport annuel de l’AIE illustre un point de bascule

  Energie : le rapport annuel de l’AIE illustre un point de bascule Le rapport de l’Agence internationale de l’énergie sur les investissements consentis en 2016, publié ce 11 juillet, montre une inflexion de tendances historiques : les investissements dans l’électricité pour la première fois devant le pétrole, le charbon et le gaz ; des capacités renouvelables installées et une production en forte croissance malgré des investissements qui stagnent ; une hausse des investissements dans les réseaux, le stockage et l’efficacité énergétique…Quant au charbon, qui a perdu 20 GW de nouvelle capacité installée entre 2015 et 2016, et où les investissements ont chuté d'un quart en Chine, premier marché mondial, la situation est plus noire encore. Sauf en Inde, où les investissements demeurent soutenus.

Retrouvez les réponses à vos questions portant sur l’installation, l’utilisation et le dépannage de votre mobile ou tablette.

Bienvenue sur OpenClassrooms ! En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus ok.

La fabrication d'un ordinateur représente 240 kilos de combustibles fossiles, 22 kilos de produits chimiques et 1,5 tonne d'eau, indique l'Ademe.

Attention à vos mails et pièces jointes

Cela a été beaucoup dit -à juste titre-, l'envoi d'emails est générateur de Co². Mais, on l'oublie souvent, leur stockage et le fonctionnement des serveurs par lesquels ils transitent consomment aussi de l'électricité.

Pour Florence Clément, « envoyer un mail sans pièce jointe ou avec une pièce jointe lourde n'a pas les mêmes conséquences. Une donnée informatique parcourt 15 000 kilomètres entre différents serveurs, parfois installés à l'étranger ».

L'Ademe conseille ainsi de bien cibler les destinataires de vos messages (les mails groupés multipliant l'empreinte énergétique), d'alléger les fichiers attachés et d'optimiser le stockage de vos mails. « Il ne faut pas garder ce dont on n'a pas besoin, il faut faire le ménage. Ce n'est pas parce que tout est dématérialisé qu'il ne faut pas le faire », assure-t-on du côté de l'agence.

Cet été, économisez de l’énergie grâce au connecté

  Cet été, économisez de l’énergie grâce au connecté Les start-up rivalisent d’imagination pour proposer des objets connectés qui réduisent la consommation d’énergie à la maison.-          les thermostats connectés permettent ainsi de réduire jusqu'à 37% les dépenses en chauffage (certains journées pluvieuses auront des soirées et des nuits fraîches),

Tous vos contenus préférés. Un seul endroit. V | Max | MusiquePlus. Revoyez vos émissions et accédez à des contenus exclusifs.

Réduire la consommation de papier

C'est a priori la solution la plus simple à mettre en place. Ici, il convient d'être attentif à ce que l'on imprime : « 25% des documents sont jetés cinq minutes après leur impression et 16% ne sont jamais lus », rapporte l'Ademe.

Quelques recommandations pour limiter son impact énergétique au bureau © Fournis par La Tribune Quelques recommandations pour limiter son impact énergétique au bureau

On peut aussi choisir des polices d'écriture plus économes en encre (l'Agence citant Ryman Eco, Garamond ou Ecofont). Toutes sont téléchargeables en ligne. D'autres moyens simples d'économiser sur vos impression : imprimer recto-verso ou réutiliser comme brouillon les versos blancs de vos documents imprimés.

Opter pour l'éco-communication

Pour l'Ademe, l'éco-communication, « c'est être responsable dans le choix des supports et des messages ». L'Agence rappelle que le fait de dématérialiser la communication d'une entreprise n'est pas sans impact, qu'il s'agisse des sites internet, des blogs ou de la publicité digitale.

« Il existe des logiciels pour créer des sites web moins consommateurs d'énergie, détaille Florence Clément. Tout se passe dans la manière de coder. »

A noter que l'Ademe a ouvert un site dédié spécialement à l'éco-consommation, à destination des professionnels de la communication.

Benjamin Hay

Les autorités européennes s'ouvrent aux essais cliniques virtuels, mais... .
L'Agence européenne des médicaments prend en compte les essais "in silico", c'est à dire simulés sur des ordinateurs, en association avec les tests sur les animaux et les essais cliniques classiques sur les humains. Mais d'aucuns dénoncent une procédure laborieuse pour faire valider ces essais cliniques virtuels. Mais selon la consultante, cela produit des effets pervers pour les industriels : "Certains se découragent et se rabattent sur les anciennes méthodes".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!