Entreprise Un patient attaque le laboratoire qui a multiplié le prix de son anticancéreux par six

10:15  17 juin  2017
10:15  17 juin  2017 Source:   La Tribune

Quand un labo booste ses performances en investissant dans le charbon

  Quand un labo booste ses performances en investissant dans le charbon Aux Etats-Unis, le laboratoire Mylan a obtenu plusieurs centaines de millions d'euros de crédits d'impôts en investissant depuis 2011 dans des sociétés transformant le charbon pour le rendre moins polluant. Ces avantages ont permis au laboratoire de réduire son taux d'imposition et d'augmenter ses bénéfices, selon Reuters..Résultat : Mylan obtient en en échange des centaines de millions d'euros de crédits d'impôt aux Etats-Unis. Une mesure que le Congrès a validée en 2004 pour pousser les sociétés à concevoir un charbon plus "propre" et attirer les investissements ad hoc.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Aux Etats-Unis, les actions de groupes de patients contre les laboratoires pour des effets indésirables de médicaments sont monnaie courante. Le cas de David Mitchell, un Étasunien de 66 ans est singulier. Ce dernier a lancé une action de groupe contre le laboratoire Celgene. Atteint d'un myélome multiple (un cancer du sang) depuis 2010, il reproche au laboratoire d'avoir augmenté de 500% le prix de son traitement - passé de 42 à 250 dollars pour quatre semaines. Il s'agit du Revlimid, une molécule de Celgene, approuvée contre le myélome multiple en 2006 par l'Agence américaine des médicaments.

Devant la justice américaine, David Mitchell accuse Celgene de mener des pratiques anticoncurrentielles. "Il (le laboratoire, NDLR) a illégalement empêché une version générique de ses médicaments de venir sur le marché. Le comportement de l'entreprise nuit aux patients, celui-ci maintient les prix élevés et coûte aux contribuables des millions."

Cancer : quelles sont les dernières avancées notables ?

  Cancer : quelles sont les dernières avancées notables ? Hausse de la survie des patients, voie vers de nouveaux diagnostics précoces, ingénierie du génome Retour sur les principales avancées contre le cancer présentées lors de l'ASCO 2017, plus grand congrès de cancérologie au monde. Les femmes ayant eu un cancer du sein peuvent avoir des enfants sans risqueDes scientifiques et médecins s'inquiètent régulièrement du risque accru pour une femme ayant contracté un cancer du sein d'en redévelopper un après avoir eu un enfant, en raison des bouleversements hormonaux en découlant. Mais une étude menée sur 1.

Veuillez saisir le code pour accéder au lien de téléchargement.

Les sons ou et u.

Le Revlimid représente 6,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel. © Fournis par La Tribune Le Revlimid représente 6,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel.

Pas de générique prévu avant 2022

Cet ancien avocat spécialisé dans la défense des consommateurs qui travaillent pour le GMMB, une grande agence de relations publiques, accuse Celgene de ne pas avoir fourni d'échantillon à ses concurrents qui souhaitent développer un générique du traitement, à l'instar du laboratoire Mylan. Le laboratoire avait attaqué Celgene en 2014 l'accusant de bloquer la conception d'un générique pour le Revlimid et le Thalomid.

Néanmoins, plusieurs brevets du Revlimid sont censés durer jusqu'en 2027, assure Celgene dans son rapport financier de 2016. Il a toutefois fixé un accord avec le laboratoire indien Natco Pharma qui pourra produire un générique du médicament dès 2022. Le Revlimid rapporte pas moins de 6,9 milliards de dollars à Celgene chaque année.

(J-Y. P.)

Analyses médicales: nouvelle passe d'armes entre le géant Cerba et les syndicats de biologistes .
Le Syndicat des biologistes a indiqué que Cerba a fait saisir par des huissiers des documents de l'organisation "pour alimenter une future action contentieuse" contre celle-ci. Le Syndicat des jeunes biologistes médicaux a annoncé à La Tribune avoir également fait l'objet d'une saisie. Les deux syndicats dénoncent des tentatives d'intimidation. Ils avaient saisi la justice en avril, accusant le grand groupe d'analyses médicales de ne pas respecter l'indépendance des biologistes médicaux. Ce dernier s'était alors dit prêt à répliquer fermement "à une demande judiciaire dénuée de tout fondement sérieux".Pour rappel, le Syndicat des biologistes (SDB), le Syndicat des jeunes biologistes médicaux (SJBM) et le Syn

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!