Entreprise Lait : face à la mobilisation, le gouvernement veut traiter "la question du juste prix"

12:15  14 juin  2017
12:15  14 juin  2017 Source:   latribune.fr

Brian Druker a "montré qu'on pouvait transformer le cancer en maladie chronique gérable"

  Brian Druker a Le chercheur en cancérologie a reçu le prix 2017 de "science of oncology" décerné par l'American society of clinical oncology (Asco) lors du congrès annuel de Chicago. Et ce, pour le développement de l'Imatinib, un des anticancéreux les plus efficaces de ces dernières années. Un blockbuster de Novartis

Maxime Fiset du Centre de Prévention de la Radicalisation explique le manifeste de La Meute. Le député Yves St-Denis se retire du Caucus Libéral. Que s'est-il passé?

Lorsque la durée de l'intervention excède quatre mois, le Gouvernement soumet sa prolongation à l 'autorisation du Parlement. Il peut demander à l 'Assemblée nationale de décider en dernier ressort.

Les rassemblements de producteurs de lait dans l'Ouest ont poussé le gouvernement à agir. Le ministre de l'Agriculture, Jacques Mézard, a jugé les prix payés trop bas, mardi, à l'issue d'une rencontre avec le président de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), Thierry Roquefeuil.

"Le niveau des prix n'est pas à l'heure actuelle à un niveau suffisant", a indiqué le ministre dans un communiqué, ajoutant que "la question du prix payé, du juste prix, sera traitée en priorité" lors des prochains états généraux de l'alimentation qui doivent avoir lieu dans quelques semaines.

"Le ministre va faire appel au médiateur des relations agricoles pour prendre contact avec chacune des enseignes de la grande distribution pour les inciter à tenir compte de l'évolution de la conjoncture dans les négociations en cours", peut-on également lire.

Le ministère des Armées confirme un gel de ses crédits de 2,7 milliards

  Le ministère des Armées confirme un gel de ses crédits de 2,7 milliards Le ministère des Armées a confirmé que son budget faisait l'objet d'un gel d'environ 2,66 milliards d'euros (réserve de précaution, gels et surgel). Dans la soirée, le cabinet a confirmé ces chiffres, selon une dépêche de l'AFP : une réserve de précaution (1,6 milliard d'euros) a bien été constituée, des crédits de report gelés (à hauteur de 715 millions d'euros) et d'autres mesures de régulation adoptées, pour un total de 2,7 milliards d'euros. Et comme l'assurait La Tribune, le gouvernement n'a pris à ce stade aucun arbitrage sur les crédits alloués à la défense.

Le site que vous vous apprêtez à consulter veut être un instrument de communication aussi complet, rigoureux et impartial que possible sur la question de l’impact environnemental des livres en général, et de celui que vous nous avez acheté en particulier. Il aborde également celui du livre numérique.

La ministre de l'Éducation nationale a déclaré vendredi que les médias doivent « prendre une part de responsabilité dans ce qu'ils rapportent » face à la propagation de rumeurs et théories du complot.

Les éleveurs, qui vendent en moyenne les 1.000 litres de lait entre 300 et 310 euros, réclament une revalorisation de 20 à 30 euros afin de couvrir leurs prix de revient et de dégager une rémunération minimale.

"Nous demandons une meilleure répartition des marges"

Les producteurs de lait français continuent à voir leur lait rémunéré en-dessous de leurs coûts de production, car l'Europe détient un stock de 350.000 tonnes de poudre de lait, ce qui pèse sur les prix. Pendant ce temps, le prix du beurre ayant grimpé de 92% en un an, les fabricants de biscuits dénoncent une © Fournis par La Tribune Les producteurs de lait français continuent à voir leur lait rémunéré en-dessous de leurs coûts de production, car l'Europe détient un stock de 350.000 tonnes de poudre de lait, ce qui pèse sur les prix. Pendant ce temps, le prix du beurre ayant grimpé de 92% en un an, les fabricants de biscuits dénoncent une "pression insoutenable".

Pointant la difficulté de travailler avec des trésoreries depuis des mois dans le rouge, Régis Louazon, producteur d'Ille-et-Vilaine, venu avec une quarantaine d'autres éleveurs bloquer le site industriel de la coopérative Agrial, à Cesson-Sévigné, près de Rennes, explique ainsi à Reuters :

Droits de trafic, «fair competition», et connectivité aérienne : quelle libéralisation pour l'aviation ?

  Droits de trafic, «fair competition», et connectivité aérienne : quelle libéralisation pour l'aviation ? Alors qu'il est très libéralisé, le transport aérien souffre de l'absence de réglementation au niveau mondial sur les questions des aides d'État. De nombreux pays dénoncent les distorsions de concurrence créées par le soutien massif de certains États à leur transport aérien, notamment dans le Golfe persique. Comment continuer à libéraliser du secteur dans ce contexte? Ce sera l'un des thèmes du Paris Air Forum, sur lequel débattront Jean-Marc Janaillac, le PDG d'Air France-KLM et Michel Wachenheim, ancien directeur de la DGAC, représentant de la France à l'OACI et aujourd'hui conseiller spécial du PDG d'Airbus commercial aircraft.Fair playing field

La stratégie du gouvernement pour répartir les migrants et sortir de la crise de Calais a été révélée par nos confrères du Figaro. Plus de 12.000 places d’accueil devront être créées partout en France d’ici la fin de l’année.

Intervention de Pascal Champvert (AD-PA) au Petit-déjeuner Agevillage du 7 février 2018. Plus sur www.agevillagepro.com.

"Nous demandons une meilleure répartition des marges pour que tout le monde y gagne, les grandes surfaces, les transformateurs, mais aussi les paysans qui sont toujours en bout de chaîne."

Lors d'une conférence commune, mardi matin, Serge Papin, Pdg de l'enseigne de grande distribution Système U, et Thierry Roquefeuil, de la FNPL, dénonçaient ensemble "la loi du plus fort" pour mettre la pression sur les autres distributeurs, les coopératives et les pouvoirs publics:

"Il faut modifier la loi LME (qui régit les négociations commerciales entre distributeurs et industriels, Ndlr)", ont-ils réclamé.

La pâtisserie dénonce la hausse de 92% du prix du beurre

D'un côté, les producteurs de lait français continuent à voir leur lait rémunéré en-dessous de leurs coûts de production car l'Europe détient un stock de 350.000 tonnes de poudre de lait, ce qui pèse sur les prix.

De l'autre, le prix bas du lait a entraîné un recul de la collecte laitière en Europe, et encore plus en France, ce qui, couplé à une demande intérieure et internationale dynamiques et à l'insuffisance de stocks, ont affolé les cotations du beurre depuis mai 2016. Autre argument avancé par les coopératives : la nécessaire consolidation de leurs résultats, qui ont été affectés par la crise du secteur laitier en 2016.

En Inde, un Etat annule les dettes de ses agriculteurs

  En Inde, un Etat annule les dettes de ses agriculteurs Un grand État de l'Inde va débourser jusqu'à quatre milliards d'euros pour rembourser les dettes de ses agriculteurs afin de mettre fin aux manifestations qui affectaient l'approvisionnement de la capitale financière Bombay. Le pays compte près de 260 millions d'agriculteurs et ouvriers agricoles tandis que la moitié de sa population vit encore dans les zones rurales. L'agriculture représente 17% du PIB de ce géant démographie d'Asie du Sud.

Grâce à la combinaison de plusieurs techniques, elle encourage la pleine harmonie entre le corps, les émotions, le psychique et la Comme bonnes conditions pour assurer un développement personnel sain et positif, il y a la volonté de vouloir changer et de se responsabiliser sur sa propre guérison.

Les frappes en Syrie compliquent encore la guerre de position au Parlement italien Publié il y a 1 heure. Le chef de file du Mouvement 5 étoiles, Luigi Di Maio, s’est aligné sur le gouvernement sortant de centre gauche, qui s’est dit solidaire de Washington.

Sur un an, les prix du beurre se sont envolés de 92%, et davantage encore pour les spécialités, pour un ingrédient qui peut représenter jusqu'à un quart de la recette, a indiqué Fabien Castanier, secrétaire général des fabricants de biscuits et gâteaux de France, dans un communiqué mardi.

"Sur la base du prix actuel, le surcoût annuel est évalué à 68 millions d'euros pour les fabricants de biscuits et gâteaux par rapport à 2016", précise-t-il, dénonçant une "pression économique insoutenable".

Associée à la Fédération des entreprises de boulangerie, elle appelle à la responsabilité de tous les acteurs de la filière et notamment la grande distribution et le secteur de la restauration pour que les fabricants puissent rapidement répercuter dans leurs prix cette hausse.

(avec AFP et Reuters)

Pourquoi ATR a enfin vendu ses turbopropulseurs régionaux en Chine .
Longtemps inaccessible, la Chine s'est enfin ouverte au premier constructeur mondial de turbopropulseurs. Ainsi, ATR a signé coup sur coup deux lettres d'intention portant sur la vente de 13 appareils.Puis, le constructeur franco-italien (50-50 entre Airbus et Leonardo) a signé une lettre d'intention avec Xuzhou Hantong Airlines Co., LTD (Hantong), portant sur une commande de trois ATR 42-600 pour développer les transports aériens court-courriers dans la province du Jiangsu, en Chine. "Les premiers avions devraient être livrés dès que possible en 2018", a également annoncé ATR.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!