Entreprise Nucléaire: au Japon, les opposants au redémarrage de deux réacteurs déboutés

17:40  13 juin  2017
17:40  13 juin  2017 Source:   La Tribune

Énergies renouvelables : une année record qui cache un net ralentissement des investissements

  Énergies renouvelables : une année record qui cache un net ralentissement des investissements En 2016, 161 gigawatts de nouvelles capacités de production d'énergie renouvelable ont été installées dans le monde, mais les investissements ont baissé de 23% par rapport à 2015 , notamment dans les pays émergents. Le solaire et l'éolien deviennent même dans certains pays "l'option la moins coûteuse", par rapport aux énergies fossiles ou au nucléaire, se réjouit le rapport.

Les tests créés par un utilisateur non identifié ne peuvent pas être modifiés.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Des riverains anti-nucléaires jugeaient que les critères pris en compte par la compagnie et l'Autorité de régulation du secteur pour valider techniquement le redémarrage des unités 3 et 4 de la centrale nucléaire de Genkai n'étaient pas assez sévères. Notamment parce que le site, sur l'île méridionale de Kyushu à une centaine de kilomètres au nord de Kumamoto, a été frappé l'an dernier par des tremblements de terre meurtriers.

Pourtant, le tribunal de Saga (sud-ouest du Japon) a annoncé mardi qu'il rejetait la demande de citoyens d'interdire le redémarrage de ces deux réacteurs, donnant raison à l'exploitant, Kyushu Electric Power.

Nucléaire : la justice allemande censure la taxe sur le combustible

  Nucléaire : la justice allemande censure la taxe sur le combustible Cette taxe, imposée depuis 2011 par le gouvernement allemand aux opérateurs de centrales nucléaires, a été jugée "contraire à la Constitution". Entre 2011 et 2016, l'impôt a rapporté 6,285 milliards à l'État allemand.Pour la Cour, établie à Karlsruhe, la taxe est "contraire à la Constitution" et ne rentre pas dans la catégorie des "taxes à la consommation" que le gouvernement a la compétence de fixer. En 2015, la Cour de justice européenne avait pourtant validé la taxe la jugeant conforme au droit européen.

Cette page n'est pas visible actuellement.

"L'évaluation du risque (par les autorités et la compagnie) repose sur des normes qui sont considérées comme les plus sévères", a argué le juge, estimant qu'il était donc "rationnel" de considérer que les réacteurs sont sûrs, selon les propos rapportés par la presse. "Par conséquent, nous ne voyons pas de risque concret de dégâts majeurs à la centrale de Genkai", a-t-il ajouté.

Une décision favorable au gouvernement ouvertement pro-nucléaire

Tous les réacteurs de l'archipel avaient progressivement été arrêtés après le drame de Fukushima en mars 2011, désastre provoqué par un violent séisme suivi d'un gigantesque tsunami. Des normes plus sévères ont alors été décidées pour toutes les installations nucléaires et seules les tranches qui ont obtenu le feu vert technique de l'Autorité de régulation du secteur et des élus locaux peuvent être réactivées.

Le nombre de véhicules électriques atteint des records en 2016... Mais ça ne suffit pas

  Le nombre de véhicules électriques atteint des records en 2016... Mais ça ne suffit pas L'an dernier, les véhicules électriques étaient 2 millions à sillonner les routes du monde. Un nombre record bien que cela ne représente que 0.2% des véhicules légers en circulation. "Il y a encore beaucoup à faire avant d'atteindre un parc susceptible d'apporter une contribution significative aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre [...] Pour contenir la hausse des températures à moins de 2°C d'ici la fin du siècle [comme le définit l'Accord de Paris, NDLR], le nombre de voitures électriques devra atteindre les 600 millions d'unités d'ici 2040", estiment les auteurs du rapport.

Nous sommes en train d’effectuer la maintenance du site Primes La Baie d’Hudson. Pour toute question concernant votre compte Primes La Baie d’Hudson, veuillez communiquer avec le Centre de service à la clientèle : 1-800-844-8131. Nous sommes désolés des inconvénients occasionnés.

Mais le rythme des redémarrages est très inférieur à ce qu'aurait voulu le gouvernement de Shinzo Abe, ouvertement pro-nucléaire. Au total, il y a actuellement 5 réacteurs actifs au Japon, sur un parc ramené à 42 unités, contre 54 avant l'accident de Fukushima qui a de facto condamné les tranches concernées et entraîné l'arrêt définitif d'autres tranches.

Accélération des redémarrages de réacteurs nucléaires

Le cinquième réacteur nucléaire, Takahama 3, situé à 350 km à l'ouest de Tokyo, a été relancé tout récemment, mardi 6 juin 2017, a annoncé l'exploitant Kansai Electric Power (Kepco). Ce réacteur est un modèle qui fonctionne en partie au combustible recyclé Mox dont une livraison est prévue prochainement au Japon en provenance de France, selon Greenpeace.

Takahama 3 et 4 avaient redémarré début 2016, mais un tribunal, saisi par un groupe de riverains, en avait ordonné l'arrêt, estimant que toutes les leçons de la catastrophe nucléaire de Fukushima n'avaient pas été tirées. La décision avait été confirmée en premier appel.

"Il reste des interrogations sur les mesures de protection vis-à-vis d'un tsunami et concernant les plans d'évacuation", avait signifié le juge.

Mais en mars cette année, la Haute cour d'Osaka a infirmé cette décision, ouvrant la voie à un redémarrage.

(Avec AFP)

Climat: les ONG expliquent à Macron comment "passer du discours à la pratique" .
En attendant la feuille de route gouvernementale qui devrait être présentée début juillet, les associations présentent leurs propositions. Des précisions sur l'évolution du parc nucléaire et la création de la taxe sur les transactions financières sont jugées indispensables.Elles contiennent "des mesures que la France devrait porter rapidement sur la scène internationale, européenne et nationale", a notamment expliqué lors d'un point de presse de plusieurs ONG la directrice du réseau action climat Morgane Créach, en prévenant que les ONG ne se satisferaient pas "des objectifs généraux déjà connus".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!