Entreprise Fiches S : les services de renseignement ont recensé 12.000 personnes

13:50  21 avril  2017
13:50  21 avril  2017 Source:   La Tribune

Recherche désespérement espions ingénieurs et linguistes en langue rare

  Recherche désespérement espions ingénieurs et linguistes en langue rare Les services de renseignement rencontrent des difficultés à attirer certains profils rares et/ou très recherchés sur le marché du travail : ingénieurs informatiques, spécialistes en langue rare, psychologuesQuels sont les profils recherchés?

Il semblerait que cet utilisateur ait déjà trouvé son bonheur ! Cette annonce n'est plus active, mais ne Partage chambre avec un jh contre services .

Site en maintenance

Combien y a-t-il de fiches S en France, qui font tant fantasmer les observateurs sur les plateaux TV ? A ce jour, les services de renseignement et de police ont identifié France 12.000 personnes, selon le rapport d'activité 2016 de la délégation parlementaire au renseignement (DPR). Ces personnes sont recensées dans un  fichier appelé FPR (fichier des personnes recherchées qui comporte 400.000 noms) au moyen de la fameuse fiche S, la lettre S signifiant "atteinte à la sûreté de l'État".

Parmi les 12.000 personnes fichées S, 2.100 d'entre elles déjà en prison pour des faits de terrorisme ou de soupçons de radicalisation : 390 personnes détenues pour des faits de terrorisme en lien avec l'islam radical (dont 308 prévenus) ; 1.329 personnes, détenues, prévenues ou condamnées pour des faits de droit commun, mais signalées comme susceptibles de s'inscrire dans une démarche de radicalisation et, enfin, 412 personnes radicalisées qui sont suivies en milieu ouvert par les services pénitentiaires d'insertion et de probation, dont 108 sous contrôle judiciaire pour des affaires liées au terrorisme.

Ignilife engage la population vers une santé durable

  Ignilife engage la population vers une santé durable Face à l’impact croissant des maladies chroniques et du vieillissement de la population sur les coûts de santé, il est urgent d’encourager les personnes à prendre soin d’eux. La plateforme d’e-coaching en prévention santé Ignilife leur permet de reprendre le contrôle sur leur santé, grâce à un suivi sur-mesure à l’aide d’objets connectés.Ignilife a été fondée par 4 personnes aux profils très complémentaires : Fabrice Pakin, entrepreneur et expert de l'innovation, David Bessoudo, ingénieur et CTO, Elisabeth Pakin, médecin-psychiatre, et Nicolas Aubert, directeur de la création. L'équipe a été recrutée à leur image, avec de nombreux profils pluridisciplinaires.

Nos systèmes ont détecté un trafic exceptionnel sur votre réseau informatique. S'il vous plaît nous contacter par e-mail si vous avez des questions.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Qui sont les personnes inscrites au fichier S

Les fiches S concernent les personnes qui peuvent, en raison de leur activité individuelle ou collective, porter atteinte à la sûreté de l'État et à la sécurité publique, par le recours ou le soutien actif apporté à la violence. Par ailleurs, les personnes qui entretiennent des relations directes et non fortuites avec ces dernières sont également fichées S. "Une fiche S peut aussi bien concerner un objectif identifié d'un service qu'une personne de son entourage dont le contrôle serait de nature à apporter des informations utiles concernant l'objectif primaire", explique le rapport d'activité de la DPR. Ainsi, entre le octobre 2015 et octobre 2016, environ 10.000 suspects de terrorisme ont fait l'objet d'une surveillance en France par les services de renseignement, a précisé la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR) dans son rapport d'activité 2015/2016.

Taxis, VTC : l'Autorité de la concurrence étrille la loi Grandguillaume

  Taxis, VTC : l'Autorité de la concurrence étrille la loi Grandguillaume Dans un avis au sujet de la loi sur le transport particulier de personnes (autrement dit les taxis et les VTC) rédigée par le député socialiste de Cote d'or Laurent Grandguillaume, l'Autorité de la concurrence estime que plusieurs points doivent être modifiés. Revue de détail.Pour rappel, le député socialiste Laurent Grandguillaume disait vouloir défendre les "pots de terre" (les chauffeurs, qu'ils soient taxis ou VTC) contre les "pots de fer" (les plateformes). Avec sa loi, il a notamment voulu "simplifier" les statuts pour un même métier : à savoir celui de transporter des passagers sur la voie publique.

Entrez votre identifiant et mot de passe ULg Si vous ne disposez pas de votre identifiant, consultez cette page.

Par ailleurs, les 12.000 "titulaires" de la fiche S ne sont pas tous identifiés pour une problématique de terrorisme. La direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) utilise également ce fichier pour surveiller des personnes dans le cadre de ses autres missions : contre-espionnage, lutte contre les extrémismes violents, contre-prolifération et lutte contre la criminalité organisée. Au total, entre octobre 2015 et octobre 2016, au moins 20.282 personnes ont fait l'objet d'une surveillance sur le territoire national par les services de renseignement. 47% d'entre elles l'ont été au titre de la prévention du terrorisme et 29% au titre de la criminalité et de la délinquance organisées.

Un nouveau fichier plus efficace que le fichier S

Pourquoi le ministère a voulu un nouveau fichier? La montée de l'islamisme radical a fait réfléchir les pouvoirs publics. Notamment un cas qui les a alertés, indique la DPR. Celui du terroriste Yassin Salhi qui est en passé à l'acte dans l'Isère en 2015. Il avait été fiché S de 2006 à 2008, puis en l'absence d'éléments d'information corroborant une dérive radicale après 2008, la fiche S le concernant avait été supprimée. Du coup, l'éventualité d'une surveillance sur Yassin Salhi a été quasiment nulle. Et cette fiche S n'existait plus bien sûr dans le fichier FPR au moment de l'attentat.

Mobilité: Voyages-sncf.com, le moteur ronronnant de la SNCF

  Mobilité: Voyages-sncf.com, le moteur ronronnant de la SNCF L'an dernier, Voyages-sncf.com (VSC) a réalisé un volume d'affaires (montant total des transactions sur le site) de 4,1 milliards d'euros, en baisse de 1,4%. L'entreprise compte passer à l'offensive en se tournant davantage vers le trajet "porte-à-porte".L'an dernier, Voyages-sncf.com (VSC) a réalisé un volume d'affaires (montant total des transactions sur le site) de 4,1 milliards d'euros, contre 4,3 milliards en 2015. Dans le même temps, le nombre de billets vendus a progressé de 3,6%, à 86 millions d'unités. La hausse a même été de 4,4% en France, précise dans un communiqué le groupe, également actif en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Cette page est inexistante ou. Nous éprouvons des difficultés temporaires. Si tel est le cas, nos techniciens s'affairent à corriger la situation. Veuillez nous excuser pour ce contretemps. En attendant de retrouver toutes les fonctionnalités de notre site, participez à notre grand test "Quel âge avez-vous

Le forum (attention ! n'écrivez pas là dedans, car personne n'y va plus:s).

Parmi les 12.000 personnes fichées S, 2.100 d'entre elles déjà en prison pour des faits de terrorisme ou de soupçons de radicalisation © Fournis par La Tribune Parmi les 12.000 personnes fichées S, 2.100 d'entre elles déjà en prison pour des faits de terrorisme ou de soupçons de radicalisation

Pour améliorer la surveillance des personnes suspectées de terrorisme, le gouvernement a donc estimé que le FPR n'était plus un outil "suffisamment efficace". Ainsi, le ministère de l'Intérieur a décidé en 2015 de créer un nouveau fichier recensant l'ensemble des objectifs signalisés radicalisés. Cette tache a été confiée à l'état-major opérationnel de prévention de terrorisme (EMOPT). Ce fichier doit permettre "de s'assurer", selon la DPR, que le suivi de ces suspects est effectif par un service de renseignement. Le fichier des signalés pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste comporte environ 15.000 noms environ. Beaucoup plus les fichés S.

Plusieurs fichiers, problème de coordination?

Ce nouveau fichier pose la question de la coordination avec ceux tenus par d'autres services de renseignement ne participant aux travaux de l'EMOPT. Il en va de même pour l'ensemble des fichiers. Cette question de l'articulation des différents fichiers pose également "de délicates questions pratiques et juridiques", estime la DPR. Aussi, la délégation parlementaire au renseignement souhaite qu'une étude soit confié à l'inspection des services de renseignement (ISR).

CAC40: le social business séduit mais son impact est encore mal mesuré .
Soutenir les entreprises sociales ou concevoir des offres dédiées aux populations les plus vulnérables sont désormais des pratiques qui concernent au moins une quinzaine des plus grandes sociétés françaises. Les méthodologies pour étudier les effets de ces projets sont toutefois encore insuffisamment développées, note une étude.Des interprétations différentes

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!