Entreprise Arianespace annonce son premier contrat de lancement en 2017 mais...

16:35  20 avril  2017
16:35  20 avril  2017 Source:   La Tribune

Défense : Thales décroche un jackpot de 1 milliard d'euros en France

  Défense : Thales décroche un jackpot de 1 milliard d'euros en France Thales a confirmé avoir remporté un contrat de près de 1 milliard d'euros sur 10 ans auprès du ministère de la Défense. Des recours ont été déposés par des rivaux du groupe électronique."Le système d'information logistique basé sur des algorithmes intelligents ainsi que notre partenariat avec le leader de la logistique Kuehne + Nagel permet une parfaite gestion des stocks alignée sur les consommations réelles et une adaptation à l'évolution de l'activité des forces armées françaises qui bénéficieront à tout instant d'un service flexible", a expliqué le directeur général adjoint en charge des activités systèmes d'information et de communication sécurisés de Thales, Marc Darmon cité d

Il semblerait que cet utilisateur ait déjà trouvé son bonheur ! Cette annonce n'est plus active, mais ne vous inquiétez pas, des centaines d'autres sont disponibles sur notre homepage! Retour sur la page d'accueil.

Cette annonce n'existe pas (plus), vous allez être redirigé vers l'index des annonces .

Les temps sont durs, très durs pour les sociétés de services de lancement de satellites. Arianespace n'échappe pas à la règle. La filiale d'Airbus Safran Launchers a annoncé ce jeudi à l'occasion de sa Japan Week annuelle à Tokyo, avoir signé son premier contrat de lancement de l'année. C'est Ariane 5 qui lancera en 2019 le satellite Horizons 3e opéré par le japonais Sky Perfect JSAT et Intelsat dans le cadre d'une co-entreprise. En 31 ans d'activité au Japon, Arianespace a signé 31 contrats au Japon et affiche une part de marché de 74% pour les satellites géostationnaires japonais.

Quatre satellites gagnés pour Arianespace depuis début 2017

La France s'offre cinq frégates Belh@rra pour près de 4 milliards d'euros

  La France s'offre cinq frégates Belh@rra pour près de 4 milliards d'euros Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a lancé la réalisation des cinq frégates de taille intermédiaire de classe Belh@rra, qui seront construites à Lorient. Un programme évalué à 3,8 milliards d'euros."La réalisation de cinq frégates de taille intermédiaire de la classe Belharra est indispensable pour mener à bien les opérations garantissant la sécurité des opérations et des approches maritimes de la France face à des menaces notamment sous-marines qui s'aggravent rapidement.

Le mode maintenance est actif. Le site sera bientôt disponible. © CAMERPOST 2017 .

En maintenance.

Pour autant, la société européenne a également signé un contrat auprès du ministère de la Défense italien pour le lancement de deux satellites radar. Avant de choisir Arianespace, l'Agence spatiale italienne (ASI) a pourtant beaucoup flirté avec SpaceX. L'Italie a finalement respecté la préférence européenne. Ainsi, les deux satellites radar italiens de nouvelle génération seront mis sur orbite par un lanceur Soyouz ST en 2018 et Vega C en 2020. La société présidée par Stéphane Israël n'a toujours pas annoncé officiellement cette signature.

Arianespace lancera le satellite également un télescope spatial de petite taille CHEOPS pour le compte de l'ESA fin 2018. D'une masse de 250 kg, il partagera la coiffe d'une fusée Soyouz avec l'un des deux satellites Cosmo-Skymed de 2e génération (2200 kg). Sans compter ces trois nouveaux satellites à lancer, le carnet de commandes d'Arianespace est évalué à 5,1 milliards d'euros, soit 53 lancements (20 Ariane, 26 Soyuz, 7 Vega) pour 30 clients à travers le monde.

Bang, bang, Bang, Londres signe trois contrats pour MBDA (644 millions d'euros)

  Bang, bang, Bang, Londres signe trois contrats pour MBDA (644 millions d'euros) Le ministère de la Défense britannique a signé vendredi trois contrats au profit de MBDA. Le missilier européen engrange trois commandes pour un montant total de 539 millions de livres (644 millions d'euros).MBDA a tout d'abord obtenu une commande de 323 millions de livres (385,8 millions d'euros) portant sur la vente d'un lot de missiles de défense anti-aérienne pour la British Army (armée de terre) et la Royal Navy (marine). La prochaine génération de missiles surface-air (CAMM ou Common Anti-Air Modular Missile) est conçu pour être utilisé à la fois en mer (Sea Ceptor) et sur terre (Land Ceptor).

Tous vos contenus préférés. Un seul endroit. V | Max | MusiquePlus. Revoyez vos émissions et accédez à des contenus exclusifs.

Musique Sacrée à Notre-Dame est chargée de la coordination artistique et administrative de l'ensemble des aspects musicaux de la Cathédrale.

Un marché commercial de plus en plus dur

Sur le plan commercial, le marché de services de lancement des satellites est très dur et de plus en plus concurrentiel. D'autant plus que les trois principaux opérateurs du marché (Arianespace, ILS avec Proton et SpaceX) rencontrent actuellement des difficultés plus ou moins graves. les lanceurs européens sont cloués au sol par une grève en Guyane qui a déjà bloqué trois campagnes de lancement. Proton devrait quant à lui revenir en vol à la fin du mois prochain après avoir été immobilisé depuis 2015. Enfin, SpaceX dispose d'un calendrier de vol manifestement trop ambitieux après ses deux échecs en quinze mois (2015 et 2016). L'année 2016 avait été déjà très compliquée. Sur 13 satellites de télécoms seulement à lancer sur le marché ouvert en 2016, Arianespace en avait remporté sept.

En 2017, le principal concurrent d'Arianespace reste l'américain SpaceX, qui est toujours le plus agressif commercialement. © Fournis par La Tribune En 2017, le principal concurrent d'Arianespace reste l'américain SpaceX, qui est toujours le plus agressif commercialement.

En 2017, le principal concurrent de la société européenne reste l'américain SpaceX, qui est le plus agressif. Sur le marché ouvert, il a remporté un nouveau contrat de la part d'Iridium pour un huitième lancement prévu en 2018 et dédié à sa nouvelle constellation. SpaceX a également su attirer dans ses filets le satellite radar PAZ de l'espagnol Hisdesat, longtemps en souffrance avec le lanceur ukrainien Dnepr, qui n'a pas volé depuis mars 2015. Enfin, SpaceX a remporté un contrat pour lancer le satellite GiSAT-1 au dernier trimestre 2018. Enfin, l'armée de l'air américaine (USAF) a confié à SpaceX un contrat de lancement d'un satellite GPS III, prévu à Cape Canaveral en 2019.

Le nouvel entrant New Glenn développé par Blue Origin, la société de Jeff Bezos, patron d'Amazon, a fait irruption sur le marché en séduisant l'opérateur Eutelsat. Le lanceur New Glenn a ainsi enregistré début mars sa première commande. De son côté, OneWeb a récemment confirmé sa réservation pour cinq lancements dédiés à sa constellation. Première également pour le lanceur russe Angara 1.2. Commercialisé par ILS, il a gagné son premier contrat commercial auprès du KARI (Korea Aerospace Research Institute). Angara lancera le satellite Kompsat-6 en 2020.  Enfin, plus classiquement, United Launch Alliance (ULA), coentreprise entre Boeing et Lockheed Martin a été choisie par la NASA pour lancer le satellite JPSS-2 avec une Atlas V 401 depuis Vandenberg en 2021.

Airbus : le président Tom Enders visé par une enquête en Autriche .
L'affaire concerne un contrat passé avec l'Autriche en 2003 pour l'achat d'avions de combat Eurofighter. La justice autrichienne cherche à savoir si des faits de corruption ont cherché à privilégier cet appareil aux dépens des concurrents proposés par Saab et Lockheed Martin.  Au moment de la signature de ce contrat de 1,8 milliard d'euros, Enders dirigeait la division défense d'EADS.Écologistes et nationalistes "s'allient" sur l'affaireL'Autriche avait déjà engagé en février des poursuites contre Airbus et le consortium Eurofighter, pour tromperie et escroquerie présumées sur ce contrat.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!