Entreprise 1.000 gigawatts de solaire et d’éolien installés dans le monde

17:40  09 août  2018
17:40  09 août  2018 Source:   latribune.fr

Energie : un monde de plus en plus électrique

  Energie : un monde de plus en plus électrique Malgré une baisse des investissements, l’électricité a mobilisé plus de financements en 2017 que le pétrole et le gaz, selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Si de façon globale les énergies fossiles attirent une part plus importante des financements, pour la production d’électricité les énergies renouvelables font la course en tête. Comme l'indique le dernier rapport de l'AIE, les investissements dans l'énergie accusent en 2017 un léger recul (-2%), en partie lié à la baisse des coûts de la plupart des technologies.

L’état des lieux de l’énergie solaire dans le monde est assez intéressant aujourd’hui : en 2016, nous avons atteint 75 gigawatts de capacité de production installée en une seule année.

D'ici à 2022, près de 1 . 000 gigawatts de nouvelles capacités d'énergies renouvelables ( éolien , solaire , hydroélectricité, etc.) seront installés dans le monde , soit une croissance de 43 %, prévoit l'AIE dans son rapport annuel sur les énergies renouvelables publié mercredi.

Selon Bloomberg New Energie Finance (BNEF), les capacités de production d’énergie solaire et éolienne ont passé le cap du térawatt (TW) en juin dernier. Les experts prédisent que le deuxième TW sera atteint d’ici à mi-2023, et coûtera deux fois moins que le premier.

Au 30 juin dernier, selon les calculs de Bloomberg New Energie Finance (BNEF), le monde avait installé un total de capacités de production éolienne et terrestre de 1 térawatt (TW), c'est-à-dire 1.000 gigawatts (GW) ou 1.000.000 mégawatts (MW). Si on y ajoute l'hydroélectricité, ce sont 2 TW d'énergies renouvelables qui sont déjà opérationnelles sur la planète.

Eolien offshore : Innogy invite des Japonais dans un projet au Royaume-Uni

  Eolien offshore : Innogy invite des Japonais dans un projet au Royaume-Uni Deux compagnies d'électricité japonaises ont annoncé lundi un investissement dans un vaste projet éolien offshore au Royaume-Uni, Triton Knoll, afin de renforcer leur expertise et d"en faire profiter un archipel nippon pauvre en ressources. Le groupe basé à Tokyo, Electric Power Development, plus connu sous le nom J-Power, et la société de la région d'Osaka, Kansai Electric Power, vont acquérir respectivement 25% et 16% de l'entreprise créée par l'énergéticien allemand Innogy.

La France se classe, pour sa part, dans le groupe des dix pays les plus équipés, mais avec un rang de Petit Poucet et une progression modeste (+ 0,6 GW en 2016 dans le solaire et + 1,6 GW dans l ’ éolien ). « Le monde ajoute chaque année davantage de capacité renouvelable qu’il n’ajoute de

Les milliers de panneaux solaires ainsi installés cumulent une puissance de 40 mégawatts. Le solaire et l' éolien ne sauveront pas les bipèdes, ils donnent juste de l'espérance béate. Industrie subventionnée par .. le reste du monde . (donnez moi des usines remplies d'esclaves et je vous

Ces capacités se répartissent presque également entre l'éolien (54%) et le solaire (46%), les deux nouvelles énergies renouvelables les plus répandues. À elles deux, elles ont vu leurs capacités de production multipliées par quatre depuis 2010, et par... 65 depuis 2000 ! Mais, à en juger par leurs évolutions respectives, l'éolien devrait bientôt céder le pas au photovoltaïque. En 2007, on comptait déjà 89 GW d'éolien, pour seulement 8 GW de solaire. Mais depuis, ce dernier a connu un développement fulgurant, avec une base installée multipliée par 57 en 10 ans.

Les seuls panneaux solaires photovoltaïques ont ajouté plus de capacités de production électrique en 2017 que le charbon, le gaz et le nucléaire réunis.

Le prochain Térawatt vert deux fois moins cher que le premier

Solaire : Nouvelle Aquitaine et Occitanie se disputent la première place du podium

  Solaire : Nouvelle Aquitaine et Occitanie se disputent la première place du podium A elles deux, ces régions ont remporté plus de la moitié des projets solaires attribués le 6 août dernier dans le cadre du dernier appel d’offres pour centrales de grande puissance. Engie l’emporte très largement chez les développeurs. Les tarifs de certains projets ont baissé de 20% depuis mars 2017. Le ministère de la Transition écologique et solidaire a désigné le 6 août dernier 103 projets lauréats dans le cadre de la quatrième tranche de son appel d'offres CRE4, pour une puissance totale de près de 730 mégawatts crête (MWc).Cela représente près d'un dixième du parc déjà installé à fin mars, de 8.300 MW.

Fin 2015, la capacité d’énergie renouvelable installée dans le monde atteignait 1 849 gigawatts (GW), en hausse de 8,7 % sur un an. Cet essor a été principalement porté par l’ éolien (433 GW, + 17 %) et le solaire photovoltaïque (227 GW, + 28

Le group chinois a installé 7.8 gigawatts de turbines éoliennes, toutes en Chine Fin 2010, 193 GW d ' éolien étaient installés dans le monde . La Chine, avec ses investissement conséquents, mise très fortement sur l’éolien, qui est plus compétitif que le solaire , pour augmenter la part des énergies

1000 GW d'éolien et de solaire étaient installés dans le monde au 30 juin 2018 © Fournis par La Tribune 1000 GW d'éolien et de solaire étaient installés dans le monde au 30 juin 2018

Plus impressionnant encore que les capacités de production, l'évolution du coût correspondant. En effet, BNEF évalue à 23.000 milliards de dollars le capital investi pour financer ce premier Térawatt, mais à seulement 12.300 milliards l'investissement nécessaire entre 2018 et 2022 inclus pour y ajouter un deuxième TW, soit une baisse du coût unitaire du MW installé de 46%.

En 2017, hors gros hydraulique, le secteur des renouvelables a mobilisé 279 milliards de dollars (plus de la moitié dans le solaire) contre 103 milliards dans les nouvelles centrales électriques à gaz ou au charbon, 42 milliards dans de nouveaux réacteurs nucléaires, et 45 dans les grands barrages. D'ici 2050, BNEF anticipe des investissements de 11.500 milliards de dollars dans de nouvelles capacités de production d'électricité renouvelable (dont les 2/3 dans l'éolien et le photovoltaïque), contre seulement 1.500 milliards dans les autres sources faiblement carbonées, dont l'hydraulique et le nucléaire.

Energie, climat : les retards français

  Energie, climat : les retards français Moody’s fait le point sur la trajectoire des pays européens pour atteindre leurs engagements en matière d'énergies renouvelables et d'émissions de gaz à effet de serre. En pleine révision de sa trajectoire énergétique et rédaction de sa stratégie bas carbone, la France est en retard pour développer les énergies vertes, mais aussi pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Certes, 31% de l'électricité consommée en France au deuxième trimestre de cette année sont d'origine renouvelable.

représenter qu'environ 15 % des quelque 40 gigawatts de panneaux solaires prévus pour 2014, selon IHS Dans le cas du solaire et de l' éolien , la production d'électricité est réalisée dans le pays, sans En 2016, au moins 96 GW de systèmes photovoltaïques ont été installés dans le monde

D’autres alternatives sont également considérées, autour du solaire et des biocarburants Malgré 6 milliards injectés en 2016 dans l ' éolien et le solaire , ils nous fournissent pitoyablement 880 MW (620 pour l' éolien 260 pour le solaire ) pour 16000 MW installés (5% de disponibilité).

51% d'énergies vertes dans le mix français en 2050 ?

En France, bien que ces nouvelles énergies vertes, hors hydroélectricité, aient représenté 10% (31% avec l'hydroélectricité) de l'électricité consommée au deuxième trimestre de cette année, nous ne sommes pas sur la bonne trajectoire pour atteindre l'objectif de 23% du mix énergétique en 2020. Mais une étude commanditée par Energy Union Choices et la Fondation européenne pour le climat en partenariat avec le Cambridge Institute for Sustainable Leadership montre qu'il serait possible d'accélérer fortement le déploiement des énergies renouvelables solaires et éoliennes en visant 90 GW (gigawatt) en 2030. Selon cette même étude, il serait possible de réduire ses capacités nucléaires d'environ un tiers (-20 GW), sans renoncer à fermer ses centrales à charbon. La part des énergies renouvelables dans la production électrique française pourrait ainsi atteindre 51 % en 2030, à comparer avec un objectif actuel de 32%, récemment révisé à 31%.

Trois fois plus de gaz et deux fois plus de pétrole qu'en 1973

Ces chiffres impressionnants ne doivent pas nous faire oublier que les énergies fossiles demeurent encore très largement majoritaires dans le mix mondial. Ainsi en 2015, les énergies renouvelables, hors hydroélectricité, produisaient 7,1% de l'électricité mondiale, et seulement 1,5% de la consommation d'énergie primaire. La consommation, de gaz naturel avait triplé entre 1973 et 2015, et celle de charbon avait été multipliée par deux dans le même temps. Dès lors, rien d'étonnant si les émissions de gaz à effet de serre liée à la combustion d'énergie ont doublé sur cette période, alors qu'il faudrait atteindre globalement la neutralité carbone dans la seconde moitié de ce siècle pour limiter la hausse des températures à +2°C et espérer échapper à un emballement du réchauffement climatique.

Installer une piscine sans autorisation du propriétaire peut coûter très cher .
Un locataire qui avait implanté une piscine hors sol dans son jardin sans en avertir le bailleur a été condamné à démonter l’installation et sa terrasse. Et en prime, il devrait être expulsé. Rappel de la législation en vigueur. © alexandre zveiger/shutterstock immobilier Par cette chaleur accablante, qui ne rêve pas de disposer d’une piscine? Mais si vous n’êtes pas propriétaire de votre logement, un certain nombre de précautions s’imposent pour installer chez soi un bassin, même hors sol.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!