The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Finance La nomination du vice-président de la BCE approuvée de justesse par les eurodéputés

20:10  14 mars  2018
20:10  14 mars  2018 Source:   afp.com

Embarrassante promotion express à Bruxelles

  Embarrassante promotion express à Bruxelles Editorial. La précipitation avec laquelle le directeur de cabinet de Jean-Claude Juncker, Martin Selmayr, a été nommé au poste-clé de secrétaire général de la Commission européenne, est du plus mauvais effet sur l’image des institutions européennes. © Eric Vidal / REUTERS Martin Selmayr, secrétaire général à la Commission européenne, et Jean-Claude Juncker, président de la Commssion européenne. Editorial du « Monde ».

Les eurodéputés ont approuvé mercredi, à une très courte majorité, la nomination à la vice -présidence de la Banque centrale européenne ( BCE ) de l 'Espagnol Luis de Guindos, sur fond de critiques sur la procédure de désignation.

Pluie d'hommages après la mort de l 'astrophysicien britannique Stephen Hawking à 76 ans. La nomination du vice - président de la BCE approuvée de justesse par les eurodéputés .

Les eurodéputés ont approuvé mercredi, à une très courte majorité, la nomination à la vice-présidence de la Banque centrale européenne (BCE) de l'Espagnol Luis de Guindos, sur fond de critiques sur la procédure de désignation.

Luis de Guindos lors de son discours de passation de pouvoir à son remplaçant comme ministre de l'Economie espagnol Roman Escolano à Madrid le 9 mars 2018 © Fournis par AFP Luis de Guindos lors de son discours de passation de pouvoir à son remplaçant comme ministre de l'Economie espagnol Roman Escolano à Madrid le 9 mars 2018

Seul candidat en lice, le ministre de l'Économie espagnol sortant a reçu le vote favorable de 331 députés européens, réunis en session plénière à Strasbourg. Mais 306 ont voté contre et 64 se sont abstenus.

L'emblématique Shane Smith abandonne la direction de Vice Media

  L'emblématique Shane Smith abandonne la direction de Vice Media Le co-fondateur et patron emblématique de Vice Media, Shane Smith, abandonne la direction générale de la plateforme au profit de Nancy Dubuc, vétéran de la télévision qui doit aider à stabiliser le groupe ayant connu des turbulences ces derniers mois. Shane Smith va rester au sein du groupe et prendre le titre de président exécutif, selon un communiqué publié mardi, mais cette réorganisation marque un tournant pour ce qui est, à ce jour, l'exemple le plus marquant de réussite pour un nouveau média.

AFP. La nomination du vice - président de la BCE approuvée de justesse par les eurodéputés . Le Parlement fixe ses conditions pour le budget de l ’Union. Reuters. Testament de Johnny Hallyday : on connaît enfin la somme que David et Laura demandent.

BoE: vers un nouveau statu quo face au ralentissement de l 'économie. Facebook se réorganise mais Zuckerberg reste en place. « La réforme de la Bourse devrait permettre de créer les meilleures conditions pour attirer les émetteurs ».

Les députés ont "exprimé des préoccupations concernant l'équilibre entre les femmes et les hommes, la procédure de sélection, le calendrier de la nomination et l'indépendance politique", explique le Parlement dans un communiqué.

Ayant néanmoins refusé à la majorité une demande de report du vote, les députés souhaitent que le Conseil de l'UE "ouvre un dialogue avec le Parlement sur les possibilités d'améliorer la procédure en vue des nominations futures".

Déjà lors du vote de la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement fin février, les avis sur la nomination de Luis de Guindos avaient été partagés, puisque 27 députés avaient voté en faveur, mais 14 étaient contre et 13 s'étaient abstenus.

Le 7 mars, le conseil des gouverneurs de la BCE, dont le directoire de six membres ne compte qu'une femme, n'a émis "aucune objection" à la candidature de Luis de Guindos, pour succéder à l'actuel vice-président, le Portugais Vitor Constancio.

L'Espagnol, déjà remplacé par Madrid au ministère de l'Economie par Roman Escolano, devrait désormais être officiellement nommé par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE, au cours d'un sommet les 22 et 23 mars à Bruxelles.

Il devrait entrer en fonction à Francfort le 1er juin.

Siemens et Alstom ont signé leur accord de rapprochement .
Alstom et Siemens ont signé vendredi leur accord de rapprochement, qui combinera le groupe français avec les activités mobilité du groupe allemand, y compris son activité de traction ferroviaire. L'opération devrait être réalisée à la fin de l'année 2018, précisent les deux groupes dans un communiqué. Le nouveau groupe aura son siège à Saint-Ouen, en banlieue parisienne, et continuera d'être coté à la Bourse de Paris.Siemens a prévu de proposer la nomination de Roland Busch, membre de son directoire, au poste de président du conseil d'administration de la future entité, en plus de ses fonctions au sein de Siemens.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!