Finance Sodexo toujours pénalisé par un marché universitaire américain morose

21:05  11 janvier  2018
21:05  11 janvier  2018 Source:   Boursier

FoodTech: Sodexo prend la majorité de FoodChéri

  FoodTech: Sodexo prend la majorité de FoodChéri L'arrivée du géant de la restauration collective au capital de la startup française devrait permettre à cette dernière de se déployer dans toute la France voire à l'international, ainsi que de développer son offre aux entreprises. L'investissement dépasserait les 13 millions d'euros.Après la levée de fonds à 30 millions d'euros réalisée en mai dernier par le premier du secteur, Frichti, FoodChéri, deuxième sur le podium français de la livraison de repas cuisinés, trouve aussi de quoi redonner un coup de pouce à son activité.

Désolé, vous ne pouvez pas lancer de recherche sur plus de 6 mots. Retour à la page précédente.

Découvrez toutes les annonces immobilières pour acheter ou louer partout en France. Trouvez facilement votre futur appartement ou maison grâce à notre carte 3D inédite

Le groupe a affiché 1,9% de croissance organique sur le premier trimestre de son nouvel exercice. C'est moins que prévu...

Sodexo est la première grande entreprise française à publier des comptes en ce début d'année 2018, mais cela ne concerne pas le chiffre d'affaires annuel du groupe, puisqu'il est en exercice décalé, mais bien le premier trimestre de son exercice 2017-2018, qui couvre les trois mois allant de septembre à novembre. Sur la période, la croissance interne a atteint 1,9%, ce qui est un peu court par rapport aux attentes de la place (2,3%), à cause d'une situation toujours morose dans l'éducation aux Etats-Unis. La publication est décevante, avec un titre qui perd -2,3% à 107,85 euros en matinée. Jefferies, qui a très tôt commenté les chiffres, souligne que le consensus risque de s'ajuster à la baisse, car le groupe a par le passé démontré qu'il avait beaucoup de mal à rattraper un mauvais début d'exercice.

Donald Trump a passé le cap des 2 000 mensonges, selon le "Washington Post"

  Donald Trump a passé le cap des 2 000 mensonges, selon le D'après les données du prestigieux quotidien américain, le président des Etats-Unis a battu en record sans précédent, en délivrant de fausses informations sur des sujets aussi variés que l'économie, l'environnement ou encore le nombre de personnes à son investiture.Triste record pour Donald Trump. Selon le Washington Post (article payant, en anglais), le président des États-Unis a proféré plus de 2 000 mensonges depuis qu'il a pris ses fonctions à la Maison-Blanche. Il a franchi ce cap lundi 8 janvier, a expliqué deux jours plus tard le prestigieux quotidien américain, qui tient un minutieux décompte des propos faux ou trompeur tenus par le chef de l'État.

Liseuse documents eyrolles. Introduction - Le marché , une source de valeur à redécouvrir ?

Copains pour toujours Bande-annonce VF.

Les objectifs confirmés, malgré tout

Sur cette période, les revenus ont atteint 5,31 milliards d'euros, soit une baisse de -2,6% en glissement annuel. La croissance interne de la période s'établit cependant à 1,9%, explique le management, car les effets de change ont pénalisé l'activité à hauteur de -4,1%, tandis que les changements de périmètre ont grignoté environ -0,3% du chiffre d'affaires. Dans les Services sur Site, les revenus s'établissent à 5,12 MdsE, en croissance interne de 1,8%, grâce à une solide progression de 5,2% pour le segment Entreprises & Administrations, une hausse décente de 1% pour la division Santé & Seniors, mais une situation toujours difficile dans l'Education, dont les revenus baissent de -4%. "L'activité en universités en Amérique du Nord pâtit d'une faible performance en fidélisation durant l'exercice précédent et d'une faible croissance sur sites existants en raison d'un impact calendaire négatif", indique Sodexo. L'Amérique du Nord explique aussi la faible croissance de la division Santé & Seniors, tandis que la région est dynamique pour les Entreprises & Administrations, notamment via la reprise de l'activité dans les industries pétrolière, gazière et minière. Dans cette division, toutes les régions du monde font d'ailleurs montre d'une belle croissance, notamment la France. Dans le segment Services Avantages & Récompenses, les revenus ont chuté de -10,4% à 194 ME, mais ils auraient progressé de 3,8% toutes choses égales par ailleurs. C'est le poids du change qui est en jeu cette fois. La croissance en Europe, Asie et États-Unis est toujours forte mais l'Amérique Latine souffre d'une faible inflation et de la baisse des taux d'intérêts au Brésil.

Agenda : Seb, STMicro et LVMH en piste la semaine prochaine

  Agenda : Seb, STMicro et LVMH en piste la semaine prochaine Le calendrier s'étoffe (un peu)Quelques grandes entreprises françaises figurant dans le SBF120 publieront leurs trimestriels la semaine prochaine. Le mardi 23, sont attendues bioMérieux et Seb, puis Elior, Altran, JCDecaux, STMicroelectronics et LVMH le 25. Le groupe de luxe sera le premier acteur du CAC40 à présenter à la fois ses revenus et ses résultats (Carrefour a déjà annoncé son chiffre d'affaires ; Sodexo aussi, mais son exercice est décalé). Les autres publications du CAC40 seront concentrées comme d'habitude sur le mois de février, hormis Unibail-Rodamco qui est attendu dès le 31 janvier.

Tankan morose 08/04/2016 Le Tankan, l’enquête à court terme de la Banque

PUBG : les effets météo toujours d'actualité. Alerte météo: froid, pluie et chutes de neige à partir de vendredi. MÉTÉO - La tempête Eleanor sur la région : vent à 111 km/h à Orléans, 102 km/h à Chartres, 100 km/h à Châteaudun.

Le groupe confirme viser cette année une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 2 et 4%, hors impact lié à la 53e semaine, et une marge d'exploitation stable de 6,5%. A moyen terme, le curseur reste positionné sur une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires, hors effet de change, comprise entre 4% et 7% et une progression annuelle moyenne du résultat d'exploitation, hors effet de change, comprise entre 8 et 10%.

  Sodexo toujours pénalisé par un marché universitaire américain morose © Fournis par Boursier

Spotify revendique 70 millions d'abonnés .
Le service de streaming musical Spotify revendique désormais 70 millions d'abonnés payants, a annoncé jeudi le groupe suédois, qui prépare parallèlement, selon la presse, une entrée en Bourse très prochainement. Il s'agit d'un bond de 10 millions d'abonnés par rapport à juillet dernier. Le nombre total d'utilisateurs du numéro un mondial du secteur (qui inclue les personnes qui utilisent la version gratuite du service, contenant des publicités) n'a en revanche pas changé et s'établit toujours à 140 millions.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!