Finance Airbus va devoir livrer 110 appareils en décembre pour tenir ses objectifs

17:55  07 décembre  2017
17:55  07 décembre  2017 Source:   Boursier

Airbus : Eric Schulz remplace John Leahy l'homme qui a vendu plus de 16.000 avions

  Airbus : Eric Schulz remplace John Leahy l'homme qui a vendu plus de 16.000 avions Le directeur de la branche aviation civile du motoriste britannique Rolls-Royce, Eric Schulz, a la lourde tâche de remplacer le légendaire vendeur d'avions John Leahy.C'est donc Eric Schulz, jusque-là directeur de la branche aviation civile du motoriste britannique Rolls-Royce, qui a la lourde tâche de remplacer le légendaire vendeur d'avions John Leahy. Il va prendre le poste de directeur commercial d'Airbus, succédant donc à John Leahy, qui s'apprête à prendre sa retraite, a confirmé l'avionneur européen mardi dans un communiqué. Eric Schulz, 54 ans, quittera Rolls-Royce pour rejoindre Airbus fin janvier 2018, a précisé l'avionneur dans un communiqué.

Aller au contenu. Choisir la langue. Aller à la recherche. Vous utilisez un navigateur obsolète, veuillez le mettre à jour. Bienvenue sur OpenClassrooms ! En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus ok.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Le groupe a déjà réalisé cette prouesse l'année dernière...

Airbus va devoir cravacher pour atteindre son objectif, réitéré encore tout récemment, de livrer plus de 700 appareils en 2017. Plus précisément, il faudra à l'avionneur livrer 110 avions au cours du mois de décembre, puisqu'il a révélé hier soir que 591 appareils avaient été remis aux clients entre le 1er janvier et le 30 novembre. Une performance que l'industriel avait déjà réalisée en 2016 en livrant 111 avions. Le total des livraisons 2017 après 11 mois comprend 453 monocouloirs, 55 appareils de la famille A330, ainsi que 69 A350 et 14 A380. Côté commandes, le carnet s'est enrichi de 388 unités en 2017, mais le groupe a aussi enregistré 55 annulations, ce qui donne un bilan net de 333 avions.

"Kazakhgate": une perquisition a eu lieu jeudi dernier chez Airbus à Suresnes

  "Kazakhgate": une perquisition a eu lieu jeudi dernier chez Airbus à SuresnesUne perquisition dans les bureaux d'Airbus a eu lieu jeudi dernier à Suresnes, près de Paris, dans le cadre de l'enquête sur le "Kazakhgate" portant sur des soupçons de corruption en marge de contrats conclus sous la présidence de Nicolas Sarkozy avec le Kazakhstan, a-t-on appris auprès d'Airbus mardi.

ERREUR. Appreil photo NEX-6 avec 3 objectifs .

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

En novembre, Airbus a engrangé 45 commandes et livré 74 appareils. Les commandes ont toutes été passées par le loueur CBD Aviation Lease Finance, qui a acheté 30 A320neo et 15 A321neo. Le carnet d'Airbus atteint 6.616 appareils, ce qui lui confère neuf ans de visibilité sur la production sur la base des cadences actuelles.

Boeing publie en général ses statistiques de livraisons un peu plus tardivement, mais l'américain va dominer le marché cette année, cela ne fait aucun doute. Il a reçu, au 28 novembre, 787 commandes brutes et 662 commandes nettes, deux fois plus que son grand rival. Le décalage s'explique aussi par le phasage de lancement des nouveaux appareils, plus favorable à Boeing cette année. Côté livraisons, les données de novembre ne sont pas encore disponibles mais Boeing avait déjà livré 610 appareils au 30 octobre.

  Airbus va devoir livrer 110 appareils en décembre pour tenir ses objectifs © Fournis par Boursier

Pilatus, le "Dassault suisse" qui n'en finit pas de monter .
Pilatus, le "Dassault suisse" qui n'en finit pas de monterJour de gloire pour l’industrie aéronautique suisse. L’avionneur Pilatus, basé près de Lucerne, a obtenu jeudi 7 décembre la certification de son nouveau business jet, le PC-24, un appareil d’une dizaine de places et d’une portée de 3.600km. L’événement est d’importance : le PC-24 est le premier appareil à réaction de l’histoire du constructeur suisse, spécialiste reconnu des avions d’entraînement et des avions d’affaires à hélices. La certification a été obtenue deux ans et demi après le premier vol de l’appareil, en mai 2015, et quatre ans après le lancement du programme en 2013.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!