Finance Steinhoff, propriétaire de Conforama, s'effondre de 60% en bourse

17:50  07 décembre  2017
17:50  07 décembre  2017 Source:   Boursier

Showroomprivé balayé par la vague Steinhoff en bourse

  Showroomprivé balayé par la vague Steinhoff en bourse Le web-marchand, dont Conforama détient 17%, chute lourdement en bourse ...Il ne fait pas bon avoir des relations avec Steinhoff ce matin. Le propriétaire sud-africain de l'enseigne Conforama est en pleine débâcle boursière à Johannesburg, sur un plongeon voisin de 60%. Hier soir, le conseil de surveillance a révélé que des irrégularités comptables sont soupçonnées. Le CEO, Markus Jooste, a présenté sa démission, aussitôt acceptée. Les résultats 2017 n'ont pas pu être publiés en temps et en heure, notamment à cause d'une enquête en cours en Allemagne, le port d'attache européen de la société.

Site en maintenance

Erreur MC6 ! La page n'existe pas

Le CEO a démissionné après des soupçons de malversations comptables...

Steinhoff, le propriétaire sud-africain de l'enseigne Conforama, est en pleine débâcle boursière à Johannesburg ce matin, sur un plongeon d'environ 60%, qui a fait passer le cours de 4.565 à moins de 2.000 rands. Hier soir, le conseil de surveillance a révélé que des irrégularités comptables sont soupçonnées. Le CEO, Markus Jooste, a présenté sa démission, aussitôt acceptée. Les résultats 2017 n'ont pas pu être publiés en temps et en heure, notamment à cause d'une enquête en cours en Allemagne, le port d'attache européen de la société. Les ajustements pourraient aussi porter sur des exercices antérieurs, a prévenu le conseil, qui "tient à réassurer les actionnaires que Steinhoff a un grand nombre d'activités rentables de grande qualité dans le monde". Pour l'instant, l'opération communication est un échec.

Les internautes se moquent de Raquel Garrido après une gaffe sur Twitter

  Les internautes se moquent de Raquel Garrido après une gaffe sur Twitter Raquel Garrido, chroniqueuse des Terriens du dimanche sur C8, a gaffé vendredi lors d'un tweet sur la Ligue 1 de football. Les internautes l'ont très vite remarquéQuand ça veut pas, ça veut pas...vendredi 1er décembre, Raquel Garrido tweete les propos suivants : "En solidarité avec les salariés maltraités, je suis pour que la Ligue 1 se débaptise. Castorama veut son nom sur la championnat des Français ? Qu’il commence par les respecter.

Pour plus d'informations sur les prochaines sorties de jeux, rendez-vous sur : http://www.zylom.com/uk/blog/coming-soon/.

Des soupçons de manipulation

PwC a été mandaté pour réaliser une expertise indépendante. L'action a été attaquée ces derniers jours après les dernières révélations. Il y a un mois, Reuters avait révélé que Steinhoff avait omis d'avertir ses actionnaires de certaines opérations alors que la réglementation européenne l'y obligeait, notamment dans le cadre de l'entrée au capital du Suisse GT Branding, à qui un gros prêt avait été accordé. Markus Jooste avait à l'époque assuré que tout avait été fait dans les règles et validé par les auditeurs du groupe. Plus globalement, le parquet d'Oldenburg avait annoncé durant l'été que quatre dirigeants en poste ou plus anciens étaient soupçonnés d'avoir gonflé les revenus du groupe en pratiquant des cessions à des entreprises tierces mais en fait liées à Steinhoff.

Reuters © Reuters Reuters

Effleuré par une bière, Sá Pinto simule et est expulsé .
Sá Pinto se prend une pinte. La qualification du Standard de Liège pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique n’a pas été de tout repos. Lors de la victoire des Liégeois face à Anderlecht (1-0) mercredi soir, Ricardo Sá Pinto a été expulsé après s’être mystérieusement effondré en plein sur le terrain. Furieux, le remuant entraîneur du Standard s’en est pris à l’arbitre, expliquant avoir été frappé par un verre de bière qui a, en réalité, atterri à quelques centimètres de son pied.This man is a professional football coach. Let that sink in. Man needs to be put in a mental hospital.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!