Finance La FAA veut des inspections sur les réacteurs GP7200 des A380

08:08  13 octobre  2017
08:08  13 octobre  2017 Source:   Boursier

"L'État veut notre disparition, la disparition du tabac"

  Bernard Gasq, président de la Fédération des buralistes d’Île-de-France, a dénoncé au micro d'Europe 1 les nouvelles hausses des prix du tabac et demandé un renforcement de la lutte contre le marché parallèle. © Europe 1 "L'État veut notre disparition, la disparition du tabac" "Ils sont en train de faire la chasse aux buralistes".

Cette page n'est pas visible actuellement. The Centre d’études interdisciplinaires sur le développement de l’enfant et sa

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

L'agence américaine a réagi après l'accident survenu à un vol Air France fin septembre...

L'Agence américaine de l'aviation a enjoint les compagnies aériennes opérant les A380 d'Airbus en exploitation de procéder rapidement à des vérifications spécifiques sur les réacteurs du très gros porteur, après l'incident qui a eu lieu sur un appareil d'Air France fin septembre. Une procédure classique qui fait suite aux recommandations émises par le motoriste lui-même.

Le vol AF066 Paris-Los Angeles avait dû se dérouter sur Goose Bay, dans le Labrador (Canada) pour s'y poser après un sérieux incident sur l'un des quatre moteurs de l'appareil, au-dessus du Groenland. Les images du réacteur endommagé sont impressionnantes. Le bureau danois d'enquête et d'accident (AIB DK, compétent au Groenland) a saisi son homologue français, le BEA (Etat de l'exploitant, de l'immatriculation et de la conception de l'avion), le NTSB américain (Etat du motoriste) et le BST canadien, puisque le très gros porteur a atterri dans ce pays. "Les dommages sur l'aéronef semblent limités au moteur No4 et à son environnement immédiat. L'observation du réacteur montre que la soufflante, premier élément tournant à l'avant du moteur, s'est détachée en vol, entraînant avec elle la perte de l'entrée d'air", avait indiqué le BEA après les premières constatations réalisées par ses experts sur place. Certaines pièces du moteur perdues en vol ont pu être récupérées là où elles avaient chuté, tandis que des recherches sont en cours pour retrouver les autres.

Airbus confirme 200 A320neo livrés cette année, mais va devoir cravacher

  Airbus confirme 200 A320neo livrés cette année, mais va devoir cravacher Le groupe est prudent sur le programme à cause des problèmes de réacteurs qui perdurent ...Airbus espère toujours livrer 700 avions civils cette année, peut-on lire dans le support de la présentation qui a été faite ce matin à Toulouse aux actionnaires publics de l'industriel. L'objectif "dépend de la capacité des motoristes à honorer leurs engagements", a précisé l'avionneur, comme il l'avait déjà mentionné précédemment. Les autres projections ont été réitérées, notamment celles visant une stabilité du cash-flow libre ajusté et la progression mesurée des résultats.

Oups Cet album est périmé ou a été désactivé. C'est le vôtre ? Contactez vite focale31 ! Ici, notre moteur de recherche pour trouver modèles ou photographes ! Je visite focale31

Vous allez être redirrigé dans 15 secondes.

Rapatriement à Cardiff

Le moteur va être démonté pour protéger son intégrité. L'opération sera assurée par des équipes d'Air France et d'Airbus. Ensuite, il sera envoyé chez General Electric à Cardiff, où les enquêteurs poursuivront leur analyse. La FAA pour sa part a donc publié une directive pour que les réacteurs concernés, qui équipent environ 120 A380 dans le monde (notamment ceux d'Emirates), soient vérifiés. Le motoriste qui a conçu le GP7200, Engine Alliance, est une coentreprise entre General Electric et Pratt & Whitney. A fin septembre, 216 A380 étaient en exploitation dans le monde.

Reuters © Reuters Reuters

Comment l’Allemagne gère le démantèlement de ses centrales pour sortir du nucléaire d'ici cinq ans ? .
Alors que la France est confrontée au vieillissement de ses centrales nucléaires, d’autres pays européens se sont lancés dans le démantèlement. C’est le cas de l’Allemagne qui a décidé d’arrêter toutes ses centrales d’ici 2022. © Fournis par Francetv info De la corrosion dans les tuyaux de 29 réacteurs, la centrale du Tricastin à l’arrêt... Le vieillissement des installations nucléaires pose de plus en plus de questions et leur futur démantèlement n’est plus un tabou. Comment s'en sortent nos voisins européens ? Après l'Italie, franceinfo s'est rendu en Allemagne, qui veut sortir du nucléaire d’ici 2022.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!