Finance JP Morgan prend du poids chez Ubisoft

15:20  13 septembre  2017
15:20  13 septembre  2017 Source:   Boursier

Ubisoft prépare l'ouverture d'un nouveau studio au Québec

  Ubisoft prépare l'ouverture d'un nouveau studio au Québec A Saguenay, le groupe devrait annoncer une quatrième implantation au CanadaUbisoft comptait 11.907 salariés dans le monde au 31 mars dernier, en hausse de 11,6% en un an (12.012 en comptant la filiale indienne), dont plus de 3.200 au Canada.

Média. Vidéo haute résolution - Poids : 22583 Ko.

L'assemblée générale d'Ubisoft, le 22 septembre, sera l'occasion d'une nouvelle passe d'armes entre la famille Guillemot et le principal actionnaire de la société, Vivendi. A priori, les dirigeants-fondateurs ne seront pas inquiétés et parviendront à faire voter sans souci la plupart des résolutions. Mais pas forcément toutes, notamment celle qui concerne la rémunération en titres des salariés, qui nécessite un vote aux deux-tiers. Une mesure que le PDG Yves Guillemot estime cruciale pour conserver les principaux talents de son entreprise. Il a ainsi appelé lundi Vivendi à faire preuve de responsabilité en ne cherchant pas à entraver le vote.

Le point sur le capital d'Ubisoft

  Le point sur le capital d'Ubisoft La famille Guillemot se renforceEn face, Vivendi détenait au 30 juin dernier 30,489 millions d'actions représentant 26,87% du capital et 24,47% des droits de vote, acquises au prix unitaire moyen de l'ordre de 26,10 euros (selon le rapport semestriel 2017), soit une facture de 796 ME. Avec un cours actuel de 56,09 euros, la participation atteint une valorisation de 1,71 MdE, soit une plus-value latente de 914 ME.

FREELETICS ⬢ Un entraînement intensif. Uniquement avec le poids du corps. Partout et à tout moment. Le Fitness comme vous ne l'avez jamais imaginé. Commencez dès aujourd'hui !

Erreur interne du serveur.

Du côté des forces en présence, les Guillemot, qui se sont renforcés récemment, possédaient début septembre 17.605.890 d'actions représentant 15,38% du capital et 21,61% des droits de vote. En face, Vivendi détenait au 30 juin dernier 30,489 millions d'actions représentant 26,87% du capital et 24,47% des droits de vote. Au 16 mai, Fidelity (FMR) apparaissait à 9,997% du capital et 9,424% des droits de vote. JP Morgan a annoncé ce matin détenir 11,33% du capital et 10,33% des droits de vote, soit un franchissement du seuil des 10% du capital et des droits de vote en date du 7 septembre, après une acquisition de titres sur le marché. L'actionnaire n'a pas fait de déclaration d'intentions, mais a précisé détenir les titres en couverture d'options à dénouement physique.

J-11 avant l'assemblée générale d'Ubisoft

  J-11 avant l'assemblée générale d'Ubisoft Le groupe attend de voir la réaction de Vivendi, qu'il appelle à la responsabilité.Vendredi soir, Ubisoft a annoncé (en signe de bonne volonté ?) le retrait de la résolution concernant la rémunération en actions des mandataires sociaux, qui portait sur un maximum de 0,14% du capital.

TerraiIIon prend du poids . Récompensé par le Janus de l'Industrie 2014, l'impédancemètre connecté "Web Coach POP" de. qu'outre le poids , il permet d'analyser l'IMC (Indice de masse corporelle) et la masse graisseuse, la masse hybride et la masse musculaire.

Plate forme d'affiliation pour produits virtuels

Lors de l'assemblée annuelle précédente, Fidelity et BlackRock, qui pesaient ensemble plus de 13% des droits de vote, sont réputées avoir apporté leur soutien aux dirigeants-fondateurs. Vivendi n'avait pas demandé de représentation au conseil d'administration, alors que sa position au capital l'autoriserait à briguer des sièges. Cette année, aucune demande n'a été déposée en amont de la réunion, mais cela reste possible lors de l'AG elle-même.

  JP Morgan prend du poids chez Ubisoft © Fournis par Boursier

Ipsen en route vers une 5ème année de hausse à la Bourse de Paris .
La société a gagné 70% depuis le début de l'annéeIpsen est l'une des valeurs parisiennes dont la perception a le plus changé cette année. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder les objectifs affichés par les analystes le 1er janvier dernier et de les comparer avec ceux du 20 septembre. En début d'année, le cours cible moyen de la douzaine d'analystes suivant le dossier ressortait à 68,47 euros, le plus optimiste étant positionné à 75 euros.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!