Finance Les énergéticiens suisses renoncent à leur droit de tirage sur la centrale EDF de Fessenheim

08:45  13 septembre  2017
08:45  13 septembre  2017 Source:   Boursier

Prêts toxiques : BNP Paribas en correctionnelle pour présentation trompeuse

  Prêts toxiques : BNP Paribas en correctionnelle pour présentation trompeuse La filiale de crédit à la consommation de la banque est renvoyée devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir dissimulé les risques de ses prêts en francs suisses Helvet Immo vendus en 2008-2009. Plus de 4.600 emprunteurs sont concernés.Destinés à de l'investissement locatif défiscalisé, ces prêts aux particuliers, étaient alloués en francs suisses, se sont révélés toxiques lorsque l'euro a dévissé par rapport au franc suisse, faisant flamber les capitaux à rembourser par les emprunteurs.

Les énergéticiens suisses renoncent à leur droit de tirage sur la centrale EDF de Fessenheim . Anthony Bondain, publié le 12/09/2017 à 07h35. Crédit photo © Reuters. (Boursier.com) — Le consortium CNP

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Le consortium CNP, qui n'a rien à voir avec l'assureur français puisque ses initiales signifient "Centrale Nucléaire en Participations", a mis un terme à un contrat vieux de 46 ans avec EDF, par lequel il avait le droit d'acheter 15% de la production d'énergie des deux réacteurs de la centrale de Fessenheim, ont annoncé ce matin les parties dans un communiqué. Le capital de CNP est détenu à parts égales par les suisses Alpiq, Axpo et BKW. Depuis 1971, le consortium possédait un accord d'approvisionnement en électricité avec l'énergéticien français sur la centrale alsacienne. Le principe des contrats d`allocation de production est de mettre à disposition de partenaires une part de l`énergie produite en contrepartie du règlement d`une quote-part des coûts de la centrale.

La Suisse veut jouer un rôle de médiateur dans la crise nord-coréenne

  La Suisse veut jouer un rôle de médiateur dans la crise nord-coréenne La présidente de la Confédération helvétique entend proposer ses "services" pour faire baisser la tension dans la région. © afp.com/PETER KLAUNZER Le président chinois Xi Jinping (g) et la présidente suisse Doris Leuthard, le 16 janvier 2017 à Berne. La Suisse est neutre et se sent donc en position privilégiée pour jouer un rôle de médiateur dans la crise nord-coréenne. C'est le message de la présidente de la Confédération helvétique Doris Leuthard. Elle a déclaré ce lundi, selon des propos rapportés par Reuters, que les Suisses étaient "prêts à proposer nos services [...] en tant que médiateur".

Votre accès au site PAP.fr a été bloqué car votre adresse IP présente les caractéristiques d'un robot. Pour obtenir le déblocage de votre accès, veuillez contacter notre service clients

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

EDF a pris acte de cette décision qui est conforme à la documentation contractuelle. Le contrat s'achèvera le 31 décembre prochain. L'impact financier est jugé "non significatif" par le Français. Par ailleurs, le contrat qui le lie à CNP pour la centrale de Cattenom, en Moselle, se poursuit. Alpiq a précisé dans son propre communiqué que le droit de tirage de CNP représentait environ 1.700 GWh par an à Fessenheim.

Reuters© Reuters Reuters

Uber n'aura plus le droit d'opérer à Londres .
L'autorité des transports à Londres a retiré sa licence à la firme californienne qui dispose de 40.000 chauffeurs dans la capitale britannique ...© ReutersC'est une belle victoire pour les 'black cabs' londoniens... mais un gros coup dur pour Uber. L'autorité des transports à Londres a retiré sa licence à la firme californienne qui dispose de 40.000 chauffeur .Critiqué de toutes partsLe numéro un des véhicules de transport avec chauffeur n'aura ainsi plus le droit d'exercer à Londres à partir du 30 septembre. Il dispose de 21 jours pour faire appel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!