Finance USA : des pacemakers rappelés pour risque de piratage

01:15  04 septembre  2017
01:15  04 septembre  2017 Source:   Clubic

Philips a trouvé un moyen pour empêcher de pirater des films au cinéma

  Philips a trouvé un moyen pour empêcher de pirater des films au cinéma Une lumière d'ambiance spécifique dans les salles cinéma serait capable de perturber les appareils d'enregistrement vidéo.Philips pourrait mettre de sérieux bâtons dans les roues des pirates qui filment dans les salles de cinéma et mettent sur Internet des films en version CAM avec une qualité d'image souvent médiocre. Un brevet datant du mois de mai révèle une technologie anti-piratage qui s'inspire du procédé Ambilight, qui génère un halo lumineux d'ambiance sur certains téléviseurs du constructeur.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Pacemaker© Fournis par Clubic Pacemaker

La Food & Drug Administration (FDA), l'agence fédérale américaine de surveillance des produits alimentaires et pharmaceutiques, a procédé au rappel de près d'un demi-million de pacemakers. Ces derniers sont exposés au risque de piratage, à cause d'une faille dans le firmware.

Modification possible du rythme cardiaque

Alors que la problématique du piratage mobilise l'ensemble de l'industrie informatique, elle affecte aussi de plus en plus les industriels, et parfois dans des secteurs inattendus. La principale autorité de santé américaine, la Food & Drug Administration (FDA), vient ainsi d'émettre un rappel concernant des pacemakers, ces petits stimulateurs cardiaques communément appelés « pile », que l'on implante généralement chez les personnes atteintes de troubles du rythme cardiaque.

Arkema va faire brûler les cuves à risque à Crosby

  Arkema va faire brûler les cuves à risque à Crosby Le groupe veut s'assurer que le danger est écarté sur son site texan

Site en maintenance

Cette fiche ne peut être correctement affichée (elle n'existe pas/plus).

La FDA a en effet constaté un risque sérieux que des modèles de pacemakers développés par la société St Jude Medical puissent être piratés à distance. Des tests ont en effet prouvé qu'il était possible de prendre le contrôle du pacemaker en modifiant le rythme cardiaque du porteur, ou d'épuiser la batterie. En cause, une faille de sécurité découverte dans le micrologiciel pilotant le pacemaker.

Innovation : un pacemaker pour réguler l’hypertension© U. Baumgarten via Getty Images/G - illustration Innovation : un pacemaker pour réguler l’hypertension

Avantage et inconvénient de la santé connectée

Le problème est qu'une fois posé par chirurgie interne sur le patient, le dispositif est difficilement accessible. Heureusement, le fabricant propose une méthode de mise à jour du firmware non invasive : les modèles de pacemakers concernés sont équipés d'une connexion radio qui permet la mise à jour à distance.

Instagram : fuite des données de 6 millions de comptes

  Instagram : fuite des données de 6 millions de comptes Si vous êtes utilisateur d'Instagram, faites attention : vos données personnelles sont peut-être dans la nature. Un piratage majeur a été découvert fin août 2017. S'il était initialement supposé que le piratage ciblait des personnalités, ce seraient au final plusieurs millions de comptes qui seraient impactés dont, bien entendu, certains des plus suivis du réseau social. Heureusement pour les propriétaires des comptes en question, les mots de passe n'ont pas été obtenus par les pirates. Mais les données de contact et des données personnelles comme l'adresse mail et les numéros de téléphone seraient en vente sur le DarkWeb.

Revenez dès lundi 28 août pour une toute nouvelle version du site ! on peut d'ici là nous contacter ici.

Découvrez nos activités sur Agence Okarina.

La découverte de cette faille pose question, car elle s'avère exploitable avec du matériel dont le prix n'excède pas 3.000 dollars. La mise à jour, par ailleurs, n'est pas totalement sans danger : pendant le processus, le pacemaker fonctionne en mode sauvegarde et pourrait en ressortir purgé de ses données de diagnostic, voire brické, c'est-à-dire en état de mort logicielle ! Contrariant, pour un appareil de ce type... La FDA conclut en rappelant les avantages et inconvénients des dispositifs de santé connectés, à savoir que s'ils permettent un meilleur suivi des patients, ils les exposent aussi au risque de piratage : par le passé, il a déjà été prouvé qu'il était possible de déclencher un choc ou de bouleverser le rythme cardiaque d'un malade en manipulant à distance le logiciel embarqué d'un pacemaker...

Une faille critique découverte dans le Bluetooth .
Si vous utilisez la technologie Bluetooth de votre smartphone, il convient d'être vigilant : une faille critique a été découverte et, surtout, les détails ont été rendus publics le 12 septembre 2017 par la firme de sécurité Armis. Il y aurait potentiellement des millions de smartphones et autres appareils vulnérables, bien qu'un correctif ait déjà été déployé pour certains d'entre eux. Ce sont surtout certains iPhone et les smartphones sous Android qui risquent d'être encore vulnérables. Si Google a donné un correctif pour la faille aux constructeurs, le géant de Mountain View n'en contrôle pas le déploiement. Un piratage rapide mais malgré tout compliqué Le spécialiste de la sécurité Armis a publié une vidéo sur Youtube dans laquelle ses experts utilisent cette faille découverte dans le Bluetooth pour pirater un téléphone portable. Elle a été appelée « Blueborne » et permet de hacker très rapidement d'un smartphone. Le pirate peut prendre le contrôle de l'appareil et lui faire réaliser des tâches simples et complexes, ou encore voler des informations personnelles. Le piratage n'est pas pour autant invisible : l'attaque « réveille » le smartphone qui serait en veille, ce qui permettrait à l'utilisateur attentif de se rendre compte qu'il y a un souci avec son terminal.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!