Finance Chine : une croissance plus forte que prévu mais une dette inquiètante

16:35  17 juillet  2017
16:35  17 juillet  2017 Source:   Le Figaro

Arkema : bien reçu ?

  Arkema : bien reçu ? Arkema reste stable sur les 96 euros ce mardi, alors qu'à l'occasion d'une Journée Investisseurs ce mardi 11 juillet, la société a présenté sa stratégie de croissance long-terme et affirme sa volonté d'accélérer son développement dans les activités de spécialités qui devraient représenter plus de 80% de son chiffre d'affaires en 2023.

Tendances du catalogue automne 2017 de Zara Home. Choisissez la décoration intérieure, tapis, linge de maison, bain ou lit parfaits pour votre maison !

L'économie chinoise est restée vigoureuse au deuxième trimestre avec une croissance de 6,9%, un chiffre supérieur aux attentes des analystes.

figarofr: L'économie chinoise a connu une croissance de 6,9% au deuxième trimestre (ici un drapeau chinois flottant sur un immeuble de Beijing, le 11 septembre 2015). © GREG BAKER/AFP L'économie chinoise a connu une croissance de 6,9% au deuxième trimestre (ici un drapeau chinois flottant sur un immeuble de Beijing, le 11 septembre 2015).

L'économie chinoise semble tenir la cadence et fait mieux qu'attendu. Le Bureau national des statistiques (BNS) a en effet annoncé ce lundi une croissance de 6,9%, comme au trimestre précédent. Un chiffre légèrement supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur un chiffre de 6,8%. Elle est également supérieure à l'objectif fixé par le gouvernement pour l'ensemble de 2017, «aux alentours» de 6,5%.

Kaufman and Broad : vise au moins 10% de croissance du chiffre d'affaires en 2017

  Kaufman and Broad : vise au moins 10% de croissance du chiffre d'affaires en 2017 La marge brute s'élève à 119,9 MELe chiffre d'affaires Logement s'élève à 537,9 ME HT (451,6 ME HT au 1er semestre 2016). Il représente 85,7% du chiffre d'affaires du groupe. Le chiffre d'affaires de l'activité Appartements est en hausse de 20,6% et s'établit à 520 ME (HT). Le chiffre d'affaires de l'activité Maisons individuelles en village s'établit à 18 ME HT (20,6 ME HT au 1er semestre 2016). Le chiffre d'affaires du pôle tertiaire s'établit à 87 ME HT au 1er semestre 2017. Les autres activités dégagent un chiffre d'affaires de 2,7 ME HT.

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse. La Chine : la prochaine puissance mondiale du E-Commerce @Espace

«De façon générale, l'économie nationale a maintenu un rythme régulier et stable au premier semestre, établissant un socle ferme pour atteindre l'objectif annuel» de croissance, a expliqué ce lundi le porte-parole du Bureau national des statistiques, Xing Zhihong. En 2016, la Chine avait connu une croissance de 6,7%, sa plus faible performance depuis 26 ans.

La bonne tenue du produit intérieur brut (PIB) s'est également accompagnée d'autres chiffres encourageants: la production industrielle a augmenté de 7,6% en juin sur un an, un rythme en hausse par rapport au mois précédent (6,5%), les ventes de détail ont augmenté de 11% (contre 10,7% en mai), l'investissement en capital fixe a quant à lui progressé de 8,6% au premier semestre.

Energies vertes : Engie va investir un milliard d’euros en Chine

  Energies vertes : Engie va investir un milliard d’euros en Chine Sa directrice générale a annoncé ce 12 juillet à Pékin son projet d’investir dans le solaire, le biogaz et les bornes de recharges pour véhicules électrique. Engie recherche pour cela un partenaire local.A Pékin ce 12 juillet, la directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher, a annoncé que son groupe allait investir un milliard d'euros sur le territoire chinois au cours des prochaines années dans le secteur des énergies vertes. En ligne de mire : le solaire, le biogaz, les réseaux urbains de chaleur et de froid, ainsi que les stations de recharge pour voitures électriques, un secteur dans lequel elle a présenté son groupe comme le leader mondial, avec 50.000 sites déjà installés.

Désolé, la page que vous demandez est introuvable.

La dette menace la croissance

Certains experts doutent toutefois que cette vigueur économique soit durable: «Le récent serrage de vis contre les risques financiers a entraîné un ralentissement de la hausse du crédit, ce qui va peser sur l'économie au deuxième semestre», avertit Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.

Dans le collimateur du pouvoir chinois: une dette privée et publique qui atteint désormais 250% du PIB et suscite à la fois l'inquiétude des agences de notation financière et des institutions internationales. Ces dernières années, Pékin a largement ouvert les vannes du crédit afin de soutenir l'économie, générant une bulle spéculative, particulièrement dans l'immobilier. Les entreprises publiques et les autorités locales ont aussi renfloué à fonds perdu des usines déficitaires.

L'agence de notation Fitch Ratings a prévenu vendredi que la dette croissante de la Chine pourrait provoquer un «choc économique et financier» tout en maintenant malgré tout sa note A+ avec une perspective stable. Le resserrement en cours de la politique monétaire pourrait voir tomber l'an prochain la croissance à 5,9%, a averti Fitch. En mai, sa consœur Moody's avait en revanche infligé à Pékin le premier abaissement de sa note depuis 28 ans, disant s'inquiéter des risques d'augmentation de la dette de la deuxième économie mondiale. En avril, le Fonds monétaire international (FMI) avait pour sa part reproché à Pékin de privilégier la croissance à court terme au détriment de l'assainissement de son système financier.

Tentant de rassurer, le président Xi Jinping a promis samedi de lutter contre les risques systémiques, dans un discours prononcé devant une conférence nationale sur la finance qui se réunit tous les cinq ans.

Plastic Omnium : forte progression du chiffre d'affaires et des résultats au S1 .
Plastic Omnium publie pour le premier semestre un chiffre d'affaires économique de 4,062 MdsE, en hausse de 27,8% (+12,3% à périmètre et changes constants). Le chiffre d'affaires consolidé est de 3,455 MdsE, en hausse de 29,9% (+11,3% à périmètre et changes constants)La marge opérationnelle ressort à 325 millions d'euros (9,4% du chiffre d'affaires consolidé), en hausse de 21,5%.Le résultat net part du groupe s'inscrit à 210 millions d'euros, en hausse de 35,4%, l'EBITDA à 469 millions d'euros (13,6% du chiffre d'affaires consolidé), en hausse de 22,2%.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!