Finance Quelle différence entre abattement, réduction et crédit d’impôt ?

15:35  21 avril  2017
15:35  21 avril  2017 Source:   Boursier

En France, la pression fiscale sur les salaires reste élevée selon l'OCDE

  En France, la pression fiscale sur les salaires reste élevée selon l'OCDE En France, la pression fiscale sur les salaires reste élevéeIl prend en compte les impôts et cotisation sociales, qu'ils soient payés par le salarié ou l'employeur (donc à la fois l'impôt sur le revenu et les taxes sur les salaires), déduction faite des allocations et prestations perçues par les contribuables. En France, en 2016, pour un couple marié avec deux enfants et ne disposant que d'un seul salaire moyen, le poids total des prélèvements sur les revenus du travail a représenté 40,0% du coût de la main d'oeuvre.

En matière d ' impôts , on parle de déduction fiscale, de réduction fiscale, de crédit d ' impôt . Quelle est la différence entre ces trois termes ? Elle correspond à un droit de diminuer le revenu global que vous déclarez, comme l' abattement des frais réels.

Liseuse documents eyrolles. Chapitre 4 : Accentuation et réduction du bruit.

Ces trois termes n'ont pas le même sens ni les mêmes conséquences du point de vue fiscal

Quelle différence entre abattement, réduction et crédit d’impôt ? © MaxPPP Quelle différence entre abattement, réduction et crédit d’impôt ?

En matière d’impôts, les avantages consentis peuvent être de trois natures : abattement, réduction d’impôts voire crédit d’impôts. Le non-spécialiste peut s’y perdre. Pourtant, il est primordial de ne pas confondre ces termes.

L’abattement

L’abattement est un droit à réduire le montant de ses revenus imposables. Il ne s’applique donc pas à l’impôt lui-même mais aux sommes déclarées. L’abattement le plus couramment appliqué est celui qui a trait aux frais professionnels (au forfait ou au réel). Par exemple, un contribuable déclarant 30.000 euros pourra bénéficier d’un abattement forfaitaire de 3.000 euros (10%) ou d’un abattement pour frais réels si ceux-ci sont supérieurs à 3.000 euros. L’impôt sera alors calculé sur les revenus nets d’abattements.

Prélèvement de l’impôt à la source : ce qui va changer avec l’année blanche en 2017

  Prélèvement de l’impôt à la source : ce qui va changer avec l’année blanche en 2017 <p>La mise en place du prélèvement à la source, initiée par François Hollande, va avoir (sauf à être abandonnée après la présidentielle) de nombreuses conséquences pour les contribuables et leurs revenus, en particulier lors de l’année de transition, la fameuse “année blanche”. Retour sur les modalités de cette réforme fiscale.</p>C’est l’une des réformes clés de la fin du quinquennat de François Hollande : l’impôt sur le revenu sera bientôt prélevé “à la source”, c’est-à-dire directement ponctionné sur la fiche de paie (ou la pension, ou l’allocation chômage…).

Entre Ici.

Question de Sylvie de Tourcoing : "En matière d ' impôts , on parle de déduction, de réduction , de crédit d ' impôt . Quelle est la différence entre ces trois termes ?"

La réduction d’impôt

Contrairement à l’abattement, la réduction d’impôt ne concerne pas les revenus imposables mais le montant même de l’impôt. Elle vient se déduire directement de l’impôt dû mais ne peut pas donner lieu à un remboursement de la part du fisc si le montant de la réduction dépasse celui de l’impôt. Par exemple, un ménage devant régler 1.500 euros d’impôt et bénéficiant d’une réduction de 2.000 euros ne paiera aucun impôt mais ne pourra pas obtenir le remboursement des 500 euros en excès.

Des réductions d’impôt peuvent s’ouvrir pour plusieurs postes de dépenses : investissement dans des PME, dons à des organismes d’intérêt général...

Le crédit d’impôt

Il fonctionne comme la réduction d’impôt à la différence près qu’il peut déboucher sur un remboursement. En reprenant l’exemple précédant d’un ménage devant régler 1.500 euros d’impôt, l’attribution d’un crédit d’impôt de 2.000 euros ouvrira droit à un remboursement de 500 euros.

Pourquoi les films internationaux se tournent de nouveau en France

  Pourquoi les films internationaux se tournent de nouveau en France Début 2016, le montant du crédit d'impôt international pour les tournages cinématographique en France est passé de 20 à 30%. Le bilan de la première année semble plutôt positif.Cet abattement fiscal, mis en place en 2009, a vu son taux passer de 20 à 30% en janvier 2016. Le crédit d'impôt international offre donc la possibilité aux producteurs d'un film "d'initiative étrangère" de récupérer 30% des dépenses de tournage effectuées en France. L'objectif de la revalorisation de ce coup de pouce était de renforcer l'attractivité fiscale française face à d'autres destinations de plus en plus prisées des studios de cinéma, telles que la Belgique ou la République Tchèque.

Comment pouvons-nous voir la différence entre un vrai chrétien et un faux

Mais il serait intéressant de savoir sur quelle base d’imposition le candidat compte appliquer ce taux (revenu réel après déduction des charges ? revenu après abattement forfaitaire au micro-foncier ? ImpôtsQuelle différence entre abattement , réduction et crédit d ’ impôt ?

Parmi les crédits les plus fréquents se trouvent ceux attribués au titre des frais de garde d’enfants ou d’emploi de salariés à domicile (sous certaines conditions).

Gare aux confusions

Réductions et crédits d’impôts ne s’appliquent pas sur la totalité des sommes engagées. Elles ne concernent généralement qu’une fraction de la dépense. Par exemple, les frais de garde d’enfants de moins de 6 ans ouvrent droit à une réduction à hauteur de 50% de la dépense.

De surcroît, la dépense prise en compte peut être plafonnée à un niveau forfaitaire ou en proportion des revenus. Dans le cas de la garde d’enfant (hors domicile), les dépenses retenues se limitent à 2.300 euros par enfant, soit une réduction d’impôt maximale de 1.150 euros par enfant.

Il est donc essentiel de ne pas confondre plafond de dépenses autorisées et plafond de réduction d’impôt, l’un et l’autre pouvant être mis en avant à tour de rôle.

Plafonnement global

Si l’abattement est un cas un peu à part, réductions et crédits d’impôts sont soumis au plafonnement global des niches fiscales (sauf exceptions tel le dispositif Malraux). Actuellement, l’ensemble des avantages obtenus ne peut excéder 10.000 euros, mis à part dans des cas très particuliers (investissement en Outre-Mer, investissement dans le cinéma...)

Emploi à domicile : 4,8 milliards d’euros de salaires nets versés en 2016 .
Le chiffre est stable par rapport à 2015. La baisse du nombre d’heures a été compensée par une légère hausse du salaire horaire moyen 4,79 milliards d’euros. C’est le poids en masse salariale nette qu’a représenté l’emploi à domicile en 2016, selon l’Acoss. Un chiffre stable par rapport à 2015. L’emploi à domicile n’a donc pas connu de coup d’accélérateur l’an dernier, en dépit de l’allègement de cotisations mis en place en décembre 2015. Depuis cette date, un rabais de 2 euros par heure déclarée est en effet accordé sur les cotisations (contre 0,75 euros auparavant).

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!