Culture Pierre Deladonchamps, l'amant trouble de "Nos années folles"

08:20  14 septembre  2017
08:20  14 septembre  2017 Source:   ParisMatch

Extrait Kidnap : Halle Berry pied au plancher pour sauver son fils

  Extrait Kidnap : Halle Berry pied au plancher pour sauver son fils Karla, profite d'un après-midi dans un parc d'attraction en compagnie de son fils lorsque celui-ci disparait subitement. En alerte, elle repère finalement des inconnus le faire monter de force dans leur voiture. Karla réalise à cet instant que sans réaction de sa part, elle pourrait ne jamais revoir son enfant. Pas le temps d'hésiter, elle se lance à la poursuite des ravisseurs et ne reculera devant rien pour le sauver. Halle Berry est une mère célibataire qui ne se laisse pas faire dans le thriller Kidnap. Et il suffit de regarder cet extrait de 4 minutes pour le comprendre : face aux ravisseurs de son fils, elle n’hésite pas à faire chauffer le bitume et à se lancer dans une course-poursuite haletante. Ces images donnent le ton de ce thriller où cet évènement n’est que le point de départ … Berry livre ici une performance sensible et touchante. Kidnap est réalisé par le cinéaste espagnol Luis Prieto, à qui l'on doit Pusher, remake britannique de la trilogie signée Nicolas Winding Refn. Prieto a par ailleurs mis en scène des épisodes de séries (Z Nation et StartUp avec Martin Freeman). Kidnap, à découvrir en e-cinéma dès aujourd’hui chez TF1 studio.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Cette fiche ne peut être correctement affichée ( elle n'existe pas/plus).

Pierre Deladonchamps, l'amant trouble de © Hélène Pambrun Pierre Deladonchamps, l'amant trouble de "Nos années folles"

Révélé par « L’inconnu du lac », Pierre Deladonchamps incarne un déserteur de la Grande Guerre qui se travestit dans « Nos années folles » d’André Téchiné. Portrait d’un jeune premier qui n’a pas peur de brouiller son image.

Une première carrière avortée Malgré sa bouille d’ange, l’acteur de 39 ans a connu des débuts difficiles. Après le cours Florent en 2001, ce Rastignac venu de Lorraine a beau avoir le cinéma en ligne de mire, il doit se contenter d’un peu de théâtre, d’apparitions dans des séries télé (« Famille d’accueil », « Engrenages », « RIS police scientifique »). Dix ans plus tard, sa carrière n’a pas décollé. « J’y ai sûrement mis trop d’énergie, explique-t-il. Puis, doucement, la flamme s’est éteinte. J’ai décidé de raccrocher les gants, de rentrer à Nancy et de passer à autre chose. » Au même moment, il devient papa d’une petite fille, comme pour confirmer la nécessité d’une nouvelle vie. Mais un ultime contact avec son agent lui apporte la proposition d’Alain Guiraudie pour « L’inconnu du lac ».

Lancement de e-cinema.com, la plateforme française avec des films 100% inédits

  Lancement de e-cinema.com, la plateforme française avec des films 100% inédits « Vous ne regarderez plus le cinéma comme avant ! » voilà la promesse de E-cinema.com , la nouvelle plateforme de SVoD française qui sera lancée le 20 octobre avec la diffusion de Outrage Coda de Takeshi Kitano. Créée par Frédéric Houzelle et Roland Coutas, e-cinema.com se veut être la première salle de cinéma en ligne. Le concept est simple, chaque vendredi à 14h, la plateforme vous propose de découvrir en exclusivité un film inédit qui restera disponible pendant 12 semaines. Accessibles 24/24h depuis la télévision, l'ordinateur, la tablette ou le mobile, les films sont au prix de 5,99 euros pour les nouvelles sorties du vendredi (4,99 euros en précommande), valable pendant toute la durée d'exploitation du film. Le site propose également des pass à 9,99 euros par mois avec le premier mois offert et un accès à volonté à tous les films de la plateforme, sans engagement de durée et résiliation sans préavis. Un complément au cinéma En 2016, 700 nouveaux films ont fait leur apparition en France, alors que les français ont été au cinéma en moyenne à peine plus de 3 fois dans l’année. Difficulté de se rendre en salles, films non diffusés dans certaines régions, prix des billets Autant de contraintes que le cinéma à la maison permet de dépasser. Avec une sélection de films inédits permettant de découvrir le meilleur du cinéma mondial et un catalogue de films jamais exploités en salles en France, e-cinema.com promet de révolutionner le monde de la SVoD.

Désolé, le forum est en maintenance. Revenez plus tard.

Vous n'êtes pas encore identifié sur la plateforme ou votre session a expiré. L'accès à cette page est restreint et requiert une authentification : Connexion via l'intranet lyon1 ou Utiliser la connexion manuelle.

Le révélation abrasive Le comédien aime le risque. Car tenter une entrée dans le cinéma français au Festival de Cannes dans un long-métrage aussi réussi et provocant que « L’inconnu du lac » est une gageure. Polar brillant dans le milieu de la drague homosexuelle, le film regorge de scènes de sexe, certes simulées… « Quand Matt Damon joue dans “Liberace”, il le fait au bout de vingt ans de carrière, s’amuse l’acteur. C’est vrai, j’ai joué mon va-tout. Mais je me disais que s’il n’y avait qu’un film, ce serait celui-là. Il n’y en avait pas eu avant, de toute façon ! » Pari gagnant : le succès critique et public du film valide son talent.

Consécration Un César du meilleur jeune espoir en poche en 2014, Pierre Deladonchamps est à la croisée des chemins. « J’ai eu la chance que les réalisateurs voient en moi d’autres choses que le seul univers dénudé de Guiraudie. » Il multiplie dès lors les univers. La science-fiction dans la série d’Arte « Trepalium », des personnages différents chez Philippe Claudel (« Une enfance »), Bérénice Bejo et Audrey Tautou en partenaires chez Tran Anh Hung (« Eternité »). Jusqu’au succès du « Fils de Jean », où il émeut le public en jeune homme à la recherche d’un père disparu. Deux ans après « L’inconnu du lac », il est nommé meilleur acteur aux César pour ce film de Philippe Lioret. Un parcours culotté mais sans faute.

Terminator : que sera le sujet des suites ? James Cameron nous donne un indice [EXCLU]

  Terminator : que sera le sujet des suites ? James Cameron nous donne un indice [EXCLU] Il y a quelques années, parler de Terminator avec James Cameron aurait semblé improbable, puisque le metteur en scène n'a pas signé les trois derniers volets en date, et il n'est pas prévu qu'il revienne derrière la caméra pour les suivants. Mais c'était sans compter sur la ressortie de Terminator 2 , tout beau, tout neuf et en 3D, que le réalisateur à qui l'on doit les deux plus gros succès de tous les temps a évoquée à notre micro. Terminator 2 : "Arnold n'a pas aimé le scénario au début" Et tandis qu'il parlait de ce fameux 29 août 1997, jour du Jugement Dernier dans le long métrage, James Cameron a donné quelques indices sur le sujet des prochains épisodes de la saga : "Nous allons d'ailleurs faire d'autres films Terminator, et ils parleront du fait que la bataille [entre humains et machines] a peut-être été repoussée mais pas remportée", nous précise-t-il. "Elle ne peut l'être de façon franche tant qu'un arrangement n'a pas été trouvé entre les humains et l'intelligence artificielle." S'il n'en dira pas plus, le metteur en scène précise cependant que les films ne sont pas officiellement lancées : "Nous ne les avons pas encore annoncés mais nous nous demandons actuellement si nous allons en faire et, si oui, à quoi ils ressembleront.

Oups Ce book est périmé ou a été désactivé. C'est le vôtre ? Contactez vite focale31 ! Ici, notre moteur de recherche pour trouver modèles ou photographes ! Je visite focale31

Agence Okarina. Pierre Richard.

Homme femme, mode d'emploi Dans « Nos années folles », le vivifiant film d’André Téchiné, Deladonchamps campe un soldat déserteur de la Première Guerre mondiale qui va se travestir en femme pour ne pas retourner au front. Avec l’assentiment de sa compagne. « Les questions de genre sont très actuelles. Paul joue sa vie mais, en même temps, y prend du plaisir. Jusqu’à finalement se trouver et se perdre », analyse cet acteur qui n’a pas peur d’écorner son image. « Je me fous de ce qu’on peut penser. La vie est trop courte et, surtout, je crois que le public est réceptif à ces personnages. Je n’avais qu’une peur, c’est que les transgenres ou les travestis n’apprécient pas mon travail. »

Rire de tout Son rôle le plus difficile à ce jour ? Sûrement le sketch qu’il a fait en 2015 avec Zabou, en pleine cérémonie des César, jouant le faux naïf en raillant l’âge de l’actrice avant qu’elle l’assomme d’un « mais moi, je ne me fais pas bronzer la bite dans les films de pédés ». Fou rire général. L’acteur, fan des Nuls, de Muriel Robin et de Jacqueline Maillan, avoue avoir lui-même écrit ce sketch avec Zabou. « C’était à double tranchant. Car un bide aux César est souvent contre-productif. » Deladonchamps n’a pas fini d’oser. Il apparaîtra dans une comédie, « Big bang », avec Vanessa Paradis et Chantal Lauby en famille délurée. Et sera aussi amoureux d’un homme plus vieux, en pleines années sida, dans « Plaire » de Christophe Honoré. Le grand écart, il connaît !

Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés de Tron l'héritage .
Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés de Tron l'héritage

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!