Culture Stephen King se met les clowns à dos

23:01  13 septembre  2017
23:01  13 septembre  2017 Source:   Rolling Stone

VIDEO. Etats-Unis : le film d'épouvante «Ça» fait un carton dans les salles

  VIDEO. Etats-Unis : le film d'épouvante «Ça» fait un carton dans les salles «Ça», tiré d'un roman de Stephen King, raconte l'histoire d'une bande d'adolescents aux prises avec un clown maléfique et tueur dans le nord des Etats-Unis. © DR Le film d'épouvante «Ça» bat déjà tous les records aux Etats-Unis. Le film d'épouvante «Ça» a enregistré des records au box-office nord-américain pour son premier week-end à l'écran, selon les chiffres définitifs publiés lundi par Exhibitor Relations. «Ça» a ainsi généré 123,4 millions de dollars entre vendredi et dimanche. Le film sortira en France le mercredi 20 septembre.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Les clowns se rebellent. L’association mondiale des clowns accuse Stephen King d’avoir entaché la réputation du métier avec son livre – puis les films – Ça (It en version originale)

L’Association mondiale des clowns s’est confiée au Hollywood Reporter. Le WCA (World Clown Association) reproche à l’auteur d’avoir créé un personnage terrifiant, associé aux clowns. Selon l’association, le personnage de Pennywise, héros de Ça, entache l’image des clowns auprès des plus jeunes. Pennywise est un personnage de science-fiction qui revêt un costume de clown terrifiant. On est donc loin de l’image joyeuse et fantasque des Auguste et autres contre-pitres !

Le succès monstre de "Ça" témoigne de la peur primale des clowns

  Le succès monstre de L'Association mondiale des clowns, alarmée par l'imminente sortie de "Ca", s'est fendue d'un communiqué pour défendre les saltimbanques qui ne veulent que faire sourire les gens. L'adaptation sur grand écran d'un roman d'épouvante de Stephen King, "Ca", avec le maléfique personnage de Pennywise, écrase le box-office nord-américain de ses records de ventes en salles, et confirme que les clowns sont au moins aussi horribles que drôles.

Pour l'enseignement secondaire et fondamental, préparations, ressources pédagogiques en ligne, cours, leçons et séquences didactiques pour les professeurs et enseignants

Pages. Page 1 (1.PDF). Claim c/o Pano Stephens .

Stephen King se met les clowns à dos© Warner Bros Stephen King se met les clowns à dos

Selon Pam Moody, présidente du WCA et clown de profession, ses confrères auraient désormais du mal à trouver des emplois à cause de la peur des gens suscitée par les clowns. « Les gens ont décidé d’annuler des spectacles scolaires et municipaux. » Une coulrophobie alimentée par le film d’horreur Ça, qui sortira le 20 septembre et qui tire son scénario des aventures écrites par Stephen King. L’auteur a d’ailleurs utilisé son compte Twitter en avril dernier pour se défendre des accusations de la profession : « Les clowns sont en colère. Désolé, la plupart d’entre eux sont super. Mais… les enfants ont toujours eu peur des clowns. Ne tirez pas sur le messager »

Ces dernières années, des incidents impliquant des personnes déguisées en clown avaient terrorisé la population américaine et dans le Nord de la France. Des réactions que Pam Moody regrette. Celle-ci rapporte un incident survenu il y a peu à l’un des membres de l’association : en attendant dans sa voiture avant de se rendre à un anniversaire où elle avait été chargée de l’animation, une clown a eu la surprise de se voir entourée de policiers. « Elle a regardé autour d’elle et quatre officiers de police entouraient son véhicule. Quelqu’un dans le quartier avait appelé la police à la vue de son déguisement de clown.«

Bad Clowns : le livre à déconseiller aux coulrophobes... mais pas aux autres .
Grâce au carton de Ça et à la saison 7 d' American Horror Story , ils sont plus qu'à l'honneur en cette rentrée. Et ce n'est pas le livre "Bad Clowns" qui risque d'inverser la tendance, ni même de calmer les coulrophobes, à qui des conseils sont néanmoins donnés par un psychiatre, dans l'une des pages de cet ouvrage aussi sombre qu'il est richement illustré. Car il n'est pas question, ici, de rire (ou alors nerveusement), puisque Pascal Paillardet nous entraîne du côté obscur de la farce aux côtés du Joker, du Bouffon vert, Ryûk ou de personnages moins maléfiques au premier abord, comme Buttons, joué par James Stewart dans Sous le plus grand chapiteau du monde . Sans oublier le tueur en série John Wayne Gacy, alias Pogo le Clown, Twisty, dont Ryan Murphy avoue avoir voulu faire le clown le plus effroyable de l'histoire de la télévision, ou Grippe-Sou, qui s'offre ici une place de choix grâce au téléfilm Il est revenu, et à la nouvelle adaptation signée Andy Muschietti. L'occasion d'apprendre que Bill Skarsgard, nouvel interprète du célèbre monstre créé par Stephen King, espère "qu’il y aura un paquet de jeunes de dix ans qui seront traumatises pour toujours par [sa] performance.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!