Culture Springsteen sort une protest song contre Trump

18:50  21 avril  2017
18:50  21 avril  2017 Source:   Rolling Stone

Etats-Unis : des manifestants demandent à Donald Trump de publier ses déclarations de revenus et d'impôts

  Etats-Unis : des manifestants demandent à Donald Trump de publier ses déclarations de revenus et d'impôts Le président américain refuse de fournir ces documents, que ces prédécesseurs rendaient pourtant publics. © Fournis par Francetv info "Il est temps de nous montrer ta feuille d'impôts", "Que cache-t-il ?". Pancartes à la main, des milliers demanifestants se sont rassemblées, samedi 15 avril, dans plusieurs villes des Etats-Unis, pour appeler le président Donald Trump à rendre publiques ses déclarations de revenus et son avis d'imposition, un geste de transparence que le milliardaire, soupçonné d'avoir échappé à l'impôt fédéral pendant près de 20 ans, se refuse à faire.

Le mode maintenance est actif. Le site sera bientôt disponible.

Catégories : Afrique Amérique Asie Europe Moyen-Orient Océanie Régions polaires. Afrique > Egypte. You need Flash player 9+ and JavaScript enabled to view this video.

Bruce Springsteen a sorti une protest song, dans laquelle il condamne l’administration Trump

Bruce Springsteen n’a jamais caché ses sentiments à l’encontre de Donald Trump. Au contraire, le chanteur s’est férocement engagé contre le président des Etats-Unis, mettant en avant son engagement lors de ses concerts. Dernière révolte en date : une protest song intitulée « That’s What Makes Us Great ». Enregistrée avec son fidèle collaborateur Joe Grushecky, la chanson est un véritable pamphlet contre l’administration de Donald Trump.

Joe Grushecky est revenu sur les coulisses de la création de « That’s What Makes Us Great » dans un entretien avec le journal Pittsburgh Post-Gazette : « J’avais cette chanson. Et je parlais avec Bruce régulièrement. Je lui ai envoyée et il l’a aimée. Il m’a dit ‘Qu’est-ce que tu dirais si on chante dessus ?’ Et il lui a donné un traitement à-la-Bruce. »

Regardez la première manifestation spatiale (contre Trump) de l’histoire

  Regardez la première manifestation spatiale (contre Trump) de l’histoire L'un des douze astronautes à avoir mis le pied sur la Lune, l’Américain Edgar Mitchell lors de la mission Apollo 14 de 1971, a expliqué que depuis l'espace, les questions de politique internationale paraissaient insignifiantes. «On aimerait prendre un politicien par la peau du cou, l’amener à un quart de million de miles de la Terre et lui dire: “Regarde ça, fils de pute”», avait-il ajouté de manière imagée… C’est sous ce mot d'ordre radical qu’un groupe d’activistes a lancé ce qu’il qualifie de première manifestation spatiale de l’histoire.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

La Ligue des droits de l'homme, une vigie contre les violences policières

Dans les paroles, Bruce Springsteen vise différents aspects de l’administration Trump et notamment les alternative facts dont la Maison Blanche est friande : « Ne me dites pas de mensonges en les vendant comme un fait. »

Don’t tell me a lie

And sell it as a fact

I’ve been down that road before

And I ain’t going back

Springsteen sort une protest song contre Trump © Pochette du single "That's What Make Us Great" Springsteen sort une protest song contre Trump

Bruce Springsteen revient également sur l’affirmation faite par Donald Trump selon laquelle il n’aimait pas lire : « Et ne me raconte pas que tu n’as jamais lu de livre. Je ne mettrai jamais ma confiance en un escroc et ses sbires. » Dans une interview donnée à Rolling Stone l’année dernière, Bruce Springsteen avait affirmé que « la république est assiégée par un abruti« .

La protest song est disponible à l’achat sur le site de Joe Gruschecky.

Asie : les tensions internationales pèsent encore... .
Les marchés de la zone Asie-Pacifique sont restés sur la défensive ce jeudi, à l'image de la Bourse de Tokyo qui a terminé en repli de 0,68% . Hong Kong a perdu 0,15%, Bombay cède 0,5%, Sydney -0,7%. En revanche, Shanghai est resté stable et Taiwan est monté de 0,2%, tandis que Seoul a fait peu de cas des nouvelles menaces nucléaires de la Corée du Nord en prenant 0,8%...Sur le marché des changes, l'indice du dollar a cédé 0,6% 100,05, après la publication, sur le site du 'Wall Street Journal' d'une interview de Donald Trump... L'euro a rebondi à 1,0655$, de même que le yen à 109,15 Y/$.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!